Cinéma

Izkor, Les esclaves de la mémoire

Réalisateur : Eyal Sivan
Durée : 1h37min. Hébreu / sous-titré français.
Genre : Documentaire
A consulter dans le cadre de votre forfait.
Après la première consultation, ce document peut être consulté pendant 48 heures
 

Résumé

"Izkor" signifie "souviens-toi" en hébreu, et c'est sur cet impératif dicté aux enfants d'Israël que s'interroge le film.

Au mois d'avril, en Israël, les fêtes et les commémorations se succèdent. Les enfants des écoles, du plus petit au plus grand, se préparent à rendre hommage au passé de leur pays. La mémoire collective devient alors un outil terriblement efficace pour la formation des jeunes esprits.

IZKOR, c'est la société israélienne comme on ne l'a jamais montrée, c'est trente jours de la vie d'un Etat vivant au rythme des pulsations de sa mémoire.

Ce film, primé dans de nombreux festivals internationaux, nous propose une analyse passionnante et sans complaisance des bases de l'Etat hébreu.

Mots-clés

Genre
 
Editeur / Distributeur
Momento Production
 
Pays
France
Israël
 
Année
1991
 
Casting
Eyal Sivan - Réalisateur
 
Distinctions

1991 :

FIPA (Biarritz) : Prix de la Procirep et Mention spéciale du Jury

Biennale européenne du documentaire de Marseille : Prix de la recherche

Festival International de Tel-Aviv : Objectif d'Or

 
Critiques

Une réflexion en profondeur, inquiète et dérangeante sur les racines nationalisme israélien" (Le Monde)

Terrible et courageux, abominable et salutaire documentaire, (...). Ce douloureux, grand, très grand documentaire ("circonstance agravante", fustigera-t-on, qui fut primé au récent FIPA, laisse seul et anéanti, avec la conscience qui bat la chamade" (Télérama)

 
Catégorie
Long-métrage
 
Niveau scolaire
Lycée
 
Récompenses
Festivals Internationaux
 
Cette fonction est inactive en démo.