Cinéma

The Assassin

Nie Yin Niang

Réalisateur : Hou Hsiao-Hsien
Durée : 1h45min. Mandarin / sous-titré français.
Adhérents
(2,5 2 votants)
A consulter dans le cadre de votre forfait.
Après la première consultation, ce document peut être consulté pendant 48 heures
 

Résumé

Chine, IX siècle. Nie Yinniang revient dans sa famille après de longues années d'exil. Son éducation a été confiée à une nonne qui l'a initiée dans le plus grand secret aux arts martiaux. Véritable justicière, sa mission est d'éliminer les tyrans.
A son retour, sa mère lui remet un morceau de jade, symbole du maintien de la paix entre la cour impériale et la province de Weibo, mais aussi de son mariage avorté avec son cousin Tian Ji'an.
Fragilisé par les rebellions, l'Empereur a tenté de reprendre le contrôle en s'organisant en régions militaires, mais les gouverneurs essayent désormais de les soustraire à son autorité.
Devenu gouverneur de la province de Weibo, Tian Ji'an décide de le défier ouvertement. Alors que Nie Yinniang a pour mission de tuer son cousin, elle lui révèle son identité en lui abandonnant le morceau jade. Elle va devoir choisir : sacrifier l'homme qu'elle aime ou rompre pour toujours avec "l'ordre des Assassins".

Titre original / Sous-titre
Nie Yin Niang
 
Genre
 
Editeur / Distributeur
Central Motion Pictures Corporation
 
Pays
Chine
Taïwan / (République de Chine (Taïwan))
France
Hong Kong
 
Année
2015
 
Casting
Hou Hsiao-Hsien - Réalisateur
Sheu Fang-Yi - Comédienne
Nikki Hsin-Ying Hsieh - Comédienne
Shu Qi - Comédienne
Zhou Yun - Comédienne
Chang Chen - Comédien
Juan Ching-Tien - Comédien
Ah Cheng - Scénariste
Hou Hsiao-Hsien - Scénariste
Chu T'ien-wen - Scénariste
Lim Giong - Compositeur
 
Distinctions

2017
Festival de Cannes : Cannes Soundtrack, Prix de la mise en scène

 
Critiques

Dans la Chine du IXe siècle, une sublime guerrière a pour mission de tuer son ancien amant. Entre tragédie et arts martiaux, du cinéma beau comme la foudre. Les Inrockuptibles


Aussi sublime que déroutant. Ouest France


À travers ce chancellement constant du regard comme du récit, "The Assassin" réactive le plaisir si rare de se perdre dans les méandres d'un film, comme au plus profond d'une forêt de signes, tour à tour étranges et familiers, mais dont les scintillements nous guident sur les voies secrètes de nos mélancolies. Le Monde
Film où le mouvement et la couleur tiennent plus que jamais lieu de calligraphie des climats intimes (...), "The Assassin" s’organise ainsi autour d’une poétique venteuse, qui imprime à l’image même cette représentation taoïste (...) selon laquelle le souffle est synonyme de pulsation intérieure autant que d’élan vital. Libération

 

 
Catégorie
Long-métrage
 
Niveau scolaire
Collège / 4é-3é
 
Récompenses
Festivals Internationaux
 
Cette fonction est inactive en démo.