A consulter en ligne

C'est quoi ce travail ?

De Luc Joulé

1h41min15

Ils sont au travail. Les salariés de l'usine PSA de Saint Ouen, qui produit 800.000 pièces d’automobile par jour et le compositeur Nicolas Frize, dont la création musicale s’invente au cœur des ateliers. Chacun à sa manière, ils disent leur travail. Chacun à sa manière, ils posent la question : alors, c’est quoi le travail ?

Cheminots

De Luc Joulé

1h21min31

Un train entre en gare de La Ciotat. Les images des Frères Lumière sont le point de départ d'un voyage au plus près de celles et ceux qui au quotidien, font le train. Au fil des rencontres, en découvrant le travail et la parole des cheminots, l'évidence se révèle. Le train a fédéré des métiers disparates pour construire une communauté partageant la même culture du travail. Mais à l'heure de l'ouverture à la concurrence, le réseau et les services se divisent, de nouveau les métiers sont séparés. Le bouleversement est profond ; il remet en cause le sens même du travail et son efficacité. Tout au long du voyage, le cinéma et l'Histoire éclairent le temps présent. Le cinéaste Ken Loach, réalisateur de The Navigators, observe que ce même mouvement a mené la privatisation du chemin de fer anglais à sa faillite, sociale et financière. Le grand résistant, Raymond Aubrac, revient sur la notion de Service public qui unifie la société française...

Les réquisitions de Marseille

De Luc Joulé

53min31

« La réquisition faisait figure d’audacieux prélude, comme ces éclaireurs qui s’écartent du gros de la troupe » Raymond Aubrac Qui connaît l’aventure des 15 entreprises réquisitionnées de Marseille de 1944 à 1948 ? Ce n’est pourtant pas tous les jours que 15.000 ouvriers accèdent et participent à la gestion de leur entreprise et réalisent de surcroît d’importants bénéfices ! Dans le bouillonnement social et populaire de la Libération, ils ont inventé une forme de"gestion participative", un modèle démocratique de l’organisation du travail dans l’entreprise. Accompagnés par l’historien Robert Mencherini, les derniers acteurs de cette aventure, dont Raymond Aubrac à l’époque Commissaire régional de la République à Marseille, font revivre cet épisode inédit en revenant sur les lieux de leur travail. Le film questionne la mémoire de cette expérience sociale, née du programme du Conseil National de la Résistance préconisant l’instauration d’une « véritable démocratie économique et sociale » quirésonne encore singulièrement avec les débats contemporains sur la valeur du travail et la finalité de l’économie.