A consulter en ligne

Le long chemin The long way home / L'Histoire du peuple juif au XXème siècle (Vol.5)

De Mark Jonathan Harris

1h55min25

Le long chemin se penche sur la période critique 1945 et 1948, de la libération des camps à la création d’Israël et raconte l’exode de dizaines de milliers de réfugiés juifs qui ont survécu à la Shoah. Le documentaire retrace leurs tentatives d’atteindre la Terre Promise (bien souvent illégalement) et tente d’expliquer la réaction de la plupart des pays qui ont choisi de tourner le dos à ces oubliés de l’histoire. Le long chemin débute en mai 1945. Les alliés ont vaincu l’Allemagne et la guerre en Europe est officiel- lement terminée. Les soldats américains, anglais, et russes ont libéré les camps nazis d’Europe centrale et orientale, révélant ainsi au monde l’horreur et la barbarie nazie, mais tout n’est pas fini pour autant. Le documentaire nous explique en profondeur pourquoi et comment le monde entier s’est montré soit indiffé- rent soit réticent à accueillir les juifs après la guerre ; il tente aussi d’expliquer comment certains juifs se sont retrouvés à devoir émigrer en Palestine illégalement, avec les dangers et les périls que cela représente, et comment d’autres ont préféré émigrer aux Etats-Unis, au Canada, en Afrique du Sud, ou en Australie. En même temps, Le long chemin met en avant les efforts des hommes et femmes courageux qui ont aidé les juifs à atteindre la Terre Promise. Clark Clifford, un conseiller du Président Harry Truman, explique que son président a beaucoup aidé l’immigration des juifs aux Etats-Unis et en Palestine. Abba Eban, l’ancien ambassadeur israélien à l’ONU rapporte les discussions internes qui ont mené à la partition de la Palestine en deux États indépendants, l’un juif, l’autre arabe. Le long chemin a été présenté pour la première fois au Festival de Sundance le 17 janvier 1997 et a reçu l’Oscar du meilleur film documentaire.   Ce film est issu de la collection "Les films du Centre Simon Wiesenthal"

Héros ordinaires Unlikely heroes / L'Histoire du peuple juif au XXème siècle (Vol.3)

De Richard Trank

1h55min21

Héros ordianaires retrace les parcours inédits de résistants juifs pendant la Shoah en s’appuyant sur des documents découverts dans des archives européennes, et sur des images rapportées de plusieurs semaines de tournage sur les lieux réels. Pour beaucoup, la résistance juive face à la Shoah se limite à l’insurrection du Ghetto de Varsovie et à quelques actes isolés au cours de la seconde Guerre Mondiale. En réaction à l’idée reçue selon laquelle les juifs sont restés passifs face aux avancées de l’Europe hitlérienne, Héros ordianaires, présente des histoires inédites d’hommes et de femmes hors du commun qui ont fait preuve du plus haut degré de courage et de dignité humaine pendant les jours les plus sombres de la Shoah : sept personnes extraor- dinaires dont les histoires, uniques et palpitantes, permettront d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire de la résistance juive. Pinchas Rosenbaum, Wily Perl, Friedl Dicker Brandeis, Leon Kahn, Robert Clary, Recha Sternbuch et Anna Heilman sont quelques uns des visages de ce combat.   Ce film est issu de la collection "Les films du Centre Simon Wiesenthal"

Génocide Genocide / L'Histoire du peuple juif au XXème siècle (Vol.2)

De Arnold Schwartzman

1h20min08

"Génocide" raconte l'histoire de millions d'hommes, de femmes et d'enfants soumis à la "solution finale" des nazis et fait partie du fond documentaire du Centre Simon Wiesenthal. Le film fait appel à des images et vidéos d’archives ainsi qu’à des récits de vie de ces gens ordinaires tombés dans les mailles du filet nazi.  "Génocide" présente la communauté et la culture juives dans l’Europe d’avant-guerre. Le film se penche sur les victimes de la Shoah, sur une génération d’enfants juifs qui n’a jamais atteint l’âge adulte, sur des héros qui ont lutté, parfois à mains nues, sur des hommes et des femmes dans les camps de la mort et des ghettos qui ont résisté grâce à la foi et au courage comme Raoul Wallenberg, dont les actes héroïques ne seront jamais oubliés. La montée de l’antisémitisme, des périodes bibliques au nazisme, est décrite par Orson Welles et Elizabeth Taylor. Le récit poignant qu’ils nous livrent sur la douleur et l’héroïsme individuels ne peut que toucher et interpeller chacun d’entre nous. Traduit en 15 langues, le film a déjà été vu par des dizaines de millions de personnes dans le monde entier.   Ce film est issu de la collection "Les films du Centre Simon Wiesenthal"