Cinéma

  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • »

Joueurs Les jeux vidéo, pourquoi çà marche?

Anne Guicherd

1h00min01

 En France, on dénombre 14 millions d'adeptes de jeux vidéo. La pratique se banalise aujourd'hui par le biais de consoles et de jeux destinés à toute la famille. Bien que la moyenne d'âge du joueur soit de 31 ans, les parents restent vigilants, inquiets parfois. À moins qu'ils ne soient eux-mêmes joueurs, à moins qu'il n'y ait dans le fond pas de raison de s'inquiéter outre mesure ? On a longtemps accablé des pires maux les jeux vidéos, mais, au-delà des questions de mauvaise influence qu'ils supposent, comment peut-on expliquer leur succès ?   Au cours de ce documentaire, nous donnons la parole à des joueurs qui nous expliquent quels jeux ils aiment, comment ils y jouent et pourquoi. Nous suivons ainsi particulièrement deux familles dans lesquelles des enfants âgés de 5 à 14 ans sont adeptes des consoles portables ou autre jeux d'ordinateur.   Deux jeunes adultes, Khanh et Jérôme, nous donnent également leur point de vue tout en expliquant comment les concepteurs et éditeurs de jeux cherchent sans cesse de nouvelles innovations. Par leur intermédiaire nous découvrons les tout derniers jeux et les toutes dernières consoles à la mode qui fascinent tant nos enfants…   Ce programme est encadré par une émission animée par Aude Spilmont, consacrée au théme :   Jeux vidéos : pourquoi ça marche ?   Les jeux vidéos, culture jeune par excellence, sont le plus souvent méconnus des parents dépassés par cet univers qui leur échappe. À la fois dans les manières de jouer mais aussi par le contenu même et les idéologies véhiculées à l'intérieur de ces jeux, ils peuvent en effet susciter l'inquiétude. Pourquoi les jeux vidéos rencontrent-ils un tel succès auprès des jeunes générations ? Y a-t-il de "bons" et de "mauvais" jeux vidéos ? Comment permettre à son enfant de prendre du recul par rapport au contenu des jeux vidéos ?     Pour débattre autour de ces questions et accompagner le documentaire, Aude Spilmont reçoit Tony Fortin responsable du site planetjeux.net, Fanny Lignon maître de conférences Cinéma et Audiovisuel à l'IUFM de Lyon (Université Claude Bernard Lyon). et Dominique Machado, mère de deux garçons de 12 et 14 ans, apportera son témoignage et dialoguera avec nos invités.   Un programme édité par CAP CANAL      

Itinéraires d'un enfant unique

De Catherine Lamanche

1h00min01

On le considère souvent comme "trop gâté", "surprotégé", bon élève ou encore difficilement sociable. Il est unique, il est le seul. Il est seul. Les enfants uniques bousculent l'idée mythique de la mère nourricière et de la famille, sorte de cocon sacré où chacun trouverait sa place dans une relation "idyllique" avec les autres et ferait l'apprentissage d'une vie sociale avec juste ce qu'il faut d'agressivité et d'esprit de compétition, dans le respect de l'autre. Un enfant unique devient-il nécessairement égoïste, solitaire ou triste ? A l'inverse, se sent-il davantage sûr de lui ou mieux aimé ? Quelles raisons poussent les parents à ne vouloir qu'un seul enfant ? Les témoignages croisés des enfants et parents abordent successivement les thèmes de la décision d'avoir ou non un enfant unique, la question de la vie sociale et la question des préjugés face à leurs situations. Ce programme est encadré par une émission présentée par Aude Spilmont, consacrée au thème : Etre enfant unique. Contrôle des naissances, divorces et séparations, évolution des modèles familiaux... Aujourd'hui, en France, 10 % des enfants sont des enfants uniques. De plus en plus souvent, il s'agit d'un choix des parents, plutôt que d'une fatalité. Ce n'est pas une décision toujours facile à assumer, au vu des nombreux préjugés qui entourent encore l'enfant unique. Pourquoi certaines familles choisissent-elles de ne faire qu'un seul enfant ? S'agit-il le plus souvent d'un choix ? Y a-t-il un profil particulier d'enfant unique ? A quoi doit-on veiller particulièrement lorsqu'on est parent d'enfant unique ? Pour débattre autour de ces questions et accompagner le documentaire, Aude Spilmont reçoit Danièle Laufer, journaliste et auteur spécialisée sur les questions de familles et de psychologies, Annick Philip, directrice de halte-garderie et Nastassia Cougoulat, enfant unique âgée de 19 ans témoigneront de leur quotidien et dialogueront avec notre invitée. Un programme édité par CAP CANAL

Êtes-vous en règle de trois ?

De Fanny Clément

1h00min01

Elle avait depuis longtemps disparu des manuels et voici que, telle une formule magique échappée du "bon vieux temps", la règle de trois fait son retour dans les programmes de l'école primaire, au niveau CM1 et CM2. Nos parents et grands-parents s'en souviennent encore avec émotion et pourtant certains d'entre eux sont aujourd'hui bien incapables de s'en servir. Or, derrère cette fameuse et populaire règle de trois, c'est un pan essentiel de l'enseignement des mathématiques qui est en jeu : celui de la proportionnalité, présente dans un bon nombre de problèmes de la vie courante comme les échanges de monnaie, les recettes de cuisine, les prix, les pourcentages, les échelles, les agrandissements... Jusqu'alors, comment la proportionnalité était abordée à l'école élémentaire ? Pourquoi la règle de trois avait-elle justement été abandonnée au profit d'autres méthodes ? Sa réintroduction va-t-elle révolutionner l'enseignement de la proportionnalité?Comment les enseignants vont-ils réagir et s'adapter aux nouvelles instructions officielles Pour répondre à ces questions, ce documentaire donne la parole à Roland Charnay, ancien formateur et auteur de manuels de mathématiques pour le primaire, qui, avant tout, revient sur l'histoire de l'enseignement de la proportionnalité et montre comment ce dernier a évolué avec les transformations de l'école et de la société.Ce programme est encadré par une émission animée par Philippe Meirieu, et conscrée au thème : "Apprendre les mathématiques à l'école primaire".Pour certains, l'enseignement des mathématiques fait partie des mauvais souvenirs d'école, pour d'autres, elles ont été très vite une forme d'activités ludiques;Quels sont les enjeux de l'apprentissage des mathématiques en primaire ? Pourquoi cette discipline inquiète-t-elle tant ? Les mathématiques, est-ce une discipline "utilitaire" ? Comment susciter le désir de faire des mathématiques ? Les mathématiques ne sont-elles pas aussi un outil pour éduquer à la citoyenneté ?Pour débattre autour de ces questions, Philippe Meirieu accueille :Denis Guedj, mathématicien et écrivain de nombreux ouvrages mettant en scène les mathématiques,Thierry Dias, formateur et chercheur en didactique des mathématiques,Sylvie Maternn, enseignante stagiaire en formation,et Carla Frison, danseuse et chorégraphe en tant qu'invitée venu d'ailleurs. Un programme édité par CAP CANAL

Eduquer à l'image, Fiction ou réalité?

De Alain Brochot

1h00min00

De nombreux parents et pédagogues s'inquiètent de la place de plus en plus grande prise par les images dans notre société. Ils craignent que les enfants perdent le contact avec la réalité face à la diffusion massive de ces images de la part des médias. Face à cette invasion médiatique, "l'éducation à l'image" est peut-être une des solutions. Comprendre, analyser ou fabriquer des images afin que nos enfants développent leur sens critique, ne pas les laisser ingurgiter "bêtement " ce qu'on leur donne à voir mais au contraire, les inciter à se forger leurs propres opinions, leur donner des "outils" afin qu'ils puissent s'interroger et devenir ainsi plus responsables.   Comment éduquer nos enfants à l'image ? Comment travailler en classe autour de cette notion ? Ce documentaire est un exercice de style, un faux "journal télévisé", une mise en scène qui nous aide à comprendre à quel point l'image peut être manipulée. Nous découvrons dans ce faux journal un faux présentateur qui lance des séquences de faux reportages nous faisant découvrir des initiatives pédagogiques autour de l'éducation à l'image.   Ce film est encadré par une émission présentée par Philippe Meirieu, consacrée à la thématique : L'image et l'école.   Télévision, photo, vidéo, internet, cinéma, magazine, publicité, aujourd'hui plus que jamais les images sont omniprésentes et ont envahi le quotidien des familles et des élèves. Quel rôle l'école peut-elle jouer pour aider les enfants à appréhender ce flot d'informations ? Que disent les programmes à ce sujet ? Comment travailler en classe pour permettre aux enfants de comprendre le statut des images ? Pour débattre autour de ces questions, Philippe Meirieu accueille Elisabeth Baton-Hervé, chargée des médias à l'UNAF (Union Nationale des Associations Familiales) et co-présidente du CIEM (Collectif Interassociatif Enfance et Médias), Evald Maillet, enseignant chercheur à l'IUFM de Clermont-Ferrand, Isabelle Lorenzo, enseignante détachée en renfort sur le Réseau Réussite Scolaire du 1er arrondissement de Lyon et Muriel Florin, journaliste au Progrès de Lyon, en tant qu'invitée de venue d'ailleurs.   Un programme édité par CAP CANAL.

Je suis puni ?

De Anita Spagnoli

1h00min00

Les établissements scolaires sont en première ligne face aux montées de la violence qui caractérise nos sociétés. On ne compte plus, en effet, les reportages ou témoignages nous expliquant combien l'indiscipline devient caractérisée et endémique dans les classes. Quand bien même… Certains enseignants cherchent sans cesse de nouvelles manières de répondre aux problématiques de l'école d'aujourd'hui. Leur préoccupation n'est pas de savoir s'ils doivent sanctionner ou non, mais plutôt de comprendre quelles sont les conditions requises pour que la sanction, dans le processus éducatif, participe à la responsabilisation des élèves. La discipline scolaire se définit à partir de règles élaborées pour l'école ou pour la classe dans le règlement intérieur, mais aussi parfois sous forme de règles de vies propre à la classe. Au fil d'un retour historique et du témoignage d'anciens élèves et enseignants, d'enfants et d'un parent d'élève, nous suivons ainsi le travail de vie quotidienne effectué dans deux écoles se trouvant en zone réputée "difficile", à Vaulx-en-Velin. Le film est encadré par une émission présentée par Philippe Meirieu, consacrée à la thématique : Sanctions et discipline à l'école primaire. Maintenir l'ordre dans la classe est souvent difficile pour les enseignants. La question de la discipline et des sanctions est une vieille question qui se pose à nouveau... Une certaine idée de l'autorité du maître autrefois incontestée et aujourd'hui remise en cause... Dès lors, comment sanctionner l'indiscipline des élèves sans les exclure de la vie de la classe ? Quelles sont les conditions pour qu'une sanction soit éducative ? Quelle relation entre la question de la discipline et celle de l'enseignement ? Faut-il séparer socialisation et instruction ? Pour débattre autour de ces questions, Philippe Meirieu accueille Eirick Prairat, professeur en Sciences de l'Éducation à l'Université Nancy 2 et spécialiste de la question des sanctions, Gérard Guillot, philosophe et formateur d'enseignants, Catherine Hurtig-Delattre, professeur des écoles et coordinatrice d'un réseau de réussite scolaire, et Marie Lacroix, magistrat chargée des affaires familiales, en tant qu'invitée venue d'ailleurs. Un programme édité par CAP CANAL.

La tête dans les étoiles Cap Infos primaires : Sciences et techniques

De Arnaud Bitschy

1h00min01

L'astronomie, science étudiant les corps célestes, est considérée comme une des sciences les plus anciennes de l'humanité. Vu les préoccupations métaphysiques évidentes auxquelles nous renvoie cette discipline, l'astronomie se révèle intéressante pour petits et grands… Nous suivons dans ce documentaire trois initiatives mises en place par différentes écoles primaires autour du thème de l'astronomie qui nous expliquent comment elle peut servir de base à des travaux disciplinaires variés et transversaux. Depuis le début de l'année scolaire, deux enseignantes à l'école maternelle "Les Dauphins" (Crémieu) préparent leurs élèves en classe de grande section à une sortie au Planétarium de Vaulx-en-Velin. À l'aide de travaux de lecture ou encore de sciences, elles ont cherché à amener chez les enfants quelques notions essentielles comme l'espace ou les planètes. Le but de la visite est de permettre aux enfants de se représenter, concrètement et dans l'espace, des notions qu'ils ont abordées durant toute l'année.   Ce film est encadré par deux débats animés par Philippe Meirieu sur le thème : L'enfant dans l'univers.    La voûte céleste passionne les hommes depuis les temps les plus anciens. Elle représente pour nous l'immensité, le mystère, l'inconnu. À l'école primaire, l'enfant apprend à se situer dans le monde et, par extension, à se situer dans l'univers… En quoi l'astronomie peut permettre de travailler sur cette question ? L'astronomie existe-t-elle encore dans les programmes scolaires ? Qu'apprend-on par son étude ? Vers quelles connaissances dans d'autres disciplines peut-elle mener ?   Pour débattre autour de ces questions, Philippe Meirieu accueille Isabelle Vauglin, astronome au Centre de Recherche Astronomique de Lyon et responsable du service de diffusion des connaissances, Georges Paturel, astronome émérite à l'Observatoire National de Lyon et président du Comité de liaison enseignants-astronomes, Dominique Gillet, inspectrice de l'Education Nationale et Jean-Louis Musy, libraire à la "Librairie Expérience", en tant qu'invité venu d'ailleurs.   Un programme édité par CAP CANAL.

Au coeur de la Cité

De Anne Guicherd

1h00min01

Lyon, classée au patrimoine mondial de l'humanité, s'est dotée d'un dispositif destiné aux jeunes élèves de la ville. Le projet "Le patrimoine et moi", mis en place par la Ville et l'Education Nationale il y a maintenant trois ans, permet aux enfants de découvrir le quartier autour de l'école et plus largement la ville, à travers l'architecture, le commerce, la grande ou la petite histoire. Des lieux de mémoire, musées ou lieux d'archives, sont partenaires du projet et des intervenants spécialisés encadrent des ateliers plastiques, culinaires ou botaniques. Au cours de ces trois années, un réseau de professionnels et d'institutions s'est donc créé autour de ce programme. Ce documentaire suit le travail de deux écoles primaires travaillant autour de ce thème et toutes deux en Réseau d'Education Prioritaire.   Le film est entouré de deux séquences animées par Philippe Meyrieu, autour du thème :   Mon patrimoine et moi.   La ville, lieu de concrétisation du savoir des hommes, est un lieu complexe se trouvant à l'intersection de l'espace et du temps. Pour l'élève, il s'agit à la fois de se situer dans le monde extérieur qui l'entoure, mais aussi de se situer dans l'Histoire des Hommes, face aux traces qu'ils ont laissées. Ces deux dimensions sont donc au cœur de l'éducation au patrimoine. Pourquoi la découverte du patrimoine est-elle si importante pour les enfants ? Quels enjeux se tissent entre patrimoine et éducation à la citoyenneté ? Quelles sont les articulations possibles avec les programmes de l'école primaire?   Pour débattre autour de ces questions, Philippe Meirieu accueille Francine Best, ex-directrice de l'INRP, Simone Blazy, directrice du Musée Gadagne, Gilles Boyer, professeur d'histoire et formateur à l'IUFM de l'Académie de Lyon, et Jean-Luc Chavent, "conteur de rue" en tant qu'invité venu d'ailleurs. Un programme édité par CAP CANAL.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • »