Savoirs

  • Genres Archéologie, Histoire et…
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 154
  • 155
  • 156
  • »

JEP | 16/09/17 - Le collectif Abounaddara - Dork Zabunyan et Paul Sztulman

04min07

À l'occasion de sa participation aux Journées européennes du patrimoine,
l'Institut national d'histoire de l'art a proposé au public une journée
de conférence le samedi 16 septembre autour d'une même œuvre : la Porte
d’Ishtar de Babylone.



▬▬▬▬

JEP | 16/09/17 - Le musée face à l’histoire - Elitza Dulguerova

1h00min24

À l'occasion de sa participation aux Journées européennes du patrimoine,
l'Institut national d'histoire de l'art a proposé au public une journée
de conférence le samedi 16 septembre autour d'une même œuvre : la Porte
d’Ishtar de Babylone.



▬▬▬▬



Conférence 18H - Reconstructions, répliques, reprises : le musée face à
l’histoire
Dès ses premiers pas, le musée d’art et d’histoire se construit autour
d’une promesse impossible : donner accès à une présence hic et nunc, en
dépaysant cependant l’objet ou l'œuvre exposé tant de son cadre
architectural que de ses contextes de production et d’usage initiaux.

Cette ambigüité est d’autant plus prégnante lorsque les artéfacts
exposés ne sont que partiellement accessibles et fragmentaires, que ce
soit en raison de leur dimension, de leur état de conservation ou de
leur inscription spatiotemporelle spécifique.
Cette communication s’intéressera aux stratégies de reconstruction, de
réplique ou de reprise par lesquelles se traduisent au sein des musées
différents rapports à l’histoire (réification d’un objet révolu, appel à
l’expérience immédiate, écart entre passé et présent…), à l’exemple de
quelques reconstitutions d’œuvres et d’expositions issues de
l’avant-garde russe postrévolutionnaire.

Intervenant
: Elitza Dulguerova (INHA)



En savoir plus : bit.ly/JEP_INHA_samedi

▬▬▬▬

JEP | 16/09/17 - Jean-Paul Demoule - Les figurations animales de la Porte d’Ishtar

53min52

À l'occasion de sa participation aux Journées européennes du patrimoine, l'Institut national d'histoire de l'art a proposé au public une journée de conférence le samedi 16 septembre autour d'une même œuvre : la Porte d’Ishtar de Babylone.

▬▬▬▬

Sur la porte d’Ishtar, déesse souveraine de la sexualité et de la guerre (entre autres), trois espèces animales sont représentées : des lions, des taureaux et des dragons (mušhuššu) – sur la porte ou sur les remparts attenants. Le thème de la femme et du carnivore sauvage se rencontre dès le néolithique proche-oriental, avec la célèbre dame assise de Çatalhöyük, et se poursuivra jusque dans la Grèce antique, avec la « maîtresse des animaux » (potnia therôn), sinon avec certaines saintes du christianisme. La représentation privilégiée de la femme et d’animaux dangereux émerge même dès les débuts du paléolithique supérieur, en rapport probable avec la sexualité, et dans la mesure où, dès l’origine, les humains se pensent à travers les animaux. Par ailleurs, l’association entre la femme et le taureau est un autre thème traditionnel, si l’on reprend les interprétations d’André Leroi-Gourhan pour le paléolithique, et que l’on retrouve, d’après Jacques Cauvin, dans le néolithique proche-oriental. Ainsi peut-on s’interroger ici sur les relations entre héritages et innovations, sachant que tout système mythologique procède à des réarrangements structurels à partir de thèmes préexistants.

Intervenant :
Jean-Paul Demoule (Université Paris-Panthéon Sorbonne)

▬▬▬▬

En savoir plus : bit.ly/JEP_INHA_samedi

Artefacts de la violence (1914-1918)

Stéphane Audoin-Rouzeau

1h10min29

La canne sculptée du soldat Claude Burloux en 1917


Séminaire dispensé par Stéphane Audoin-Rouzeau

Territoires, frontières et colonisation au Sahel et au Sahara, XIXe-XXe siècles

1h18min29

Camille Lefebvre, Historienne, Chargée de recherche, CNRS, IMAF

Vivre à bord d'un navire antique

Clothilde CHAMUSSY

44min29

Vivre à bord d'un navire antique,
par Clothilde Chamussy, créatrice de la chaîne Youtube Passé Sauvage.

Table Ronde : Enjeux de l'utilisation du CIDOC-CRM en archéologie

46min28

Les 20, 21 et 22 novembre 2017, se sont tenues à Tours les journées MASA consacrées à l’interopérabilité des données en Archéologie.  L’après-midi du 20 a été consacré à des ateliers de formation, l’un sur les thésaurus PACTOLS, l’autre sur l’ontologie du CIDOC-CRM. La journée du 21 prenait la forme d’un séminaire durant lequel ont été présentés les travaux de différents membres du consortium et des projets numériques en Archéologie. La matinée du 22 était consacrée à une table ronde, quelques présentations suivis d’un débat sur l’utilisation du CIDOC-CRM par les archéologues.

Interopérabilité des sources hétérogènes du système d’information de CITERES-LAT – Olivier Marlet (CITERES/LAT et MASA), Béatrice Markhoff (Laboratoire d’Informatique, université François-Rabelais Tours), Xavier Rodier (CITERES/LAT et MASA)

18min46

Les 20, 21 et 22 novembre 2017, se sont tenues à Tours les journées MASA consacrées à l’interopérabilité des données en Archéologie.  L’après-midi du 20 a été consacré à des ateliers de formation, l’un sur les thésaurus PACTOLS, l’autre sur l’ontologie du CIDOC-CRM. La journée du 21 prenait la forme d’un séminaire durant lequel ont été présentés les travaux de différents membres du consortium et des projets numériques en Archéologie. La matinée du 22 était consacrée à une table ronde, quelques présentations suivis d’un débat sur l’utilisation du CIDOC-CRM par les archéologues.

Contribution de l’Inrap à l’usage du CIDOC-CRM pour les données archéologiques d’enregistrement de terrain – Christophe Tuffery (Inrap/CITERES-LAT) et Emeline Le Goff (Inrap)

29min58

Les 20, 21 et 22 novembre 2017, se sont tenues à Tours les journées MASA consacrées à l’interopérabilité des données en Archéologie.  L’après-midi du 20 a été consacré à des ateliers de formation, l’un sur les thésaurus PACTOLS, l’autre sur l’ontologie du CIDOC-CRM. La journée du 21 prenait la forme d’un séminaire durant lequel ont été présentés les travaux de différents membres du consortium et des projets numériques en Archéologie. La matinée du 22 était consacrée à une table ronde, quelques présentations suivis d’un débat sur l’utilisation du CIDOC-CRM par les archéologues.

Le LIMC et l’expérience du modèle ModRef : retour et questionnements sur une adaptation du CIDOC CRM –  Anne-Violaine Szabados (ArScAn, MAE, Nanterre)

25min35

Les 20, 21 et 22 novembre 2017, se sont tenues à Tours les journées MASA consacrées à l’interopérabilité des données en Archéologie.  L’après-midi du 20 a été consacré à des ateliers de formation, l’un sur les thésaurus PACTOLS, l’autre sur l’ontologie du CIDOC-CRM. La journée du 21 prenait la forme d’un séminaire durant lequel ont été présentés les travaux de différents membres du consortium et des projets numériques en Archéologie. La matinée du 22 était consacrée à une table ronde, quelques présentations suivis d’un débat sur l’utilisation du CIDOC-CRM par les archéologues.

Médiation sémantique, Béatrice Markhoff (Laboratoire d’Informatique, université François-Rabelais Tours)

49min12

Les 20, 21 et 22 novembre 2017, se sont tenues à Tours les journées MASA consacrées à l’interopérabilité des données en Archéologie.  L’après-midi du 20 a été consacré à des ateliers de formation, l’un sur les thésaurus PACTOLS, l’autre sur l’ontologie du CIDOC-CRM. La journée du 21 prenait la forme d’un séminaire durant lequel ont été présentés les travaux de différents membres du consortium et des projets numériques en Archéologie. La matinée du 22 était consacrée à une table ronde, quelques présentations suivis d’un débat sur l’utilisation du CIDOC-CRM par les archéologues.

Ostéothèque 3D : outil d’analyses comparées pour l’enseignement et la recherche développé par le LAMPEA (Aix Marseille Université, CNRS, MCC) – Stéphane Renault (LAMPEA et MASA)

25min16

Les 20, 21 et 22 novembre 2017, se sont tenues à Tours les journées MASA consacrées à l’interopérabilité des données en Archéologie.  L’après-midi du 20 a été consacré à des ateliers de formation, l’un sur les thésaurus PACTOLS, l’autre sur l’ontologie du CIDOC-CRM. La journée du 21 prenait la forme d’un séminaire durant lequel ont été présentés les travaux de différents membres du consortium et des projets numériques en Archéologie. La matinée du 22 était consacrée à une table ronde, quelques présentations suivis d’un débat sur l’utilisation du CIDOC-CRM par les archéologues.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 154
  • 155
  • 156
  • »