Savoirs

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Sciences humaines et sociales Administration publique.…
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 14
  • 15
  • 16
  • »

12 -Thérapies avec drogues psychédéliques

2h19min53

Les plantes psychédéliques ont été utilisées un peu partout dans le monde à différentes fins. Divers peuples ont attribué à peyotl, san pedro, ayahuasca, iboga, amanite muscaria, champignons psilocybes, des vertus heuristiques et thérapeutiques, tant du corps que de l’âme. Souvent associées à des rituels chamaniques, on a accordé à ces plantes la faculté de mise en relation avec les dieux : « les plantes des dieux ». Récemment, ces cultures traditionnelles ont fait l’objet d’une découverte « occidentale et moderne » des potentiels curatifs de ces plantes, engendrant même une ruée vers l’ayahuasca amazonienne. Aussi, ces plantes psychédéliques et leurs dérivés synthétiques, tous inscrits au tableau noir de la prohibition des stupéfiants et classés comme hallucinogènes, font de plus en plus l’objet d’études neuro-psycho-pharmacologiques. De fait, selon la posologie utilisée, ces plantes et molécules ont des effets variés, allant du simple stimulant et coupe-faim, à l’émerveillement des sens jusqu’à l’ouverture des « portes de la perception ».
Avec :



Sébastien Baud, anthropologue, Institut d’ethnologie de l’Université de Neuchâtel - Ayahuasca. Pratiques amérindiennes en Amazonie et thérapeutiques occidentales réalisées dans les centres chamaniques

Martin Fortier, philosophe, doctorant EHESS - Entre pharmakon et toxikon : la détermination neuropharmacologique, posologique et contextuelle des psychotropes

Discutant : Samir Boumediene, anthropologue, CR au CNRS

Open Access et Horizon 2020

03min11

Entretien avec Ane-Solweig Gremillet et Michel Marian à l'occasion des 5es Journées Médici à Strasbourg.

Dialogue sur les différentes pratiques éditoriales selon les pays ou langues de production à l'heure d'H2020

1h21min36

Table ronde animée par Michel Marian. Avec : María José Rodríguez Sánchez de León, Directrice des Presses universitaires de Salamanca (Espagne) Delfim Ferreira Leão, professeur à la Faculté des arts, Direction des Presses Universitaires de Coimbra (Portugal) Eric Lichtfouse, INRA, rédacteur en chef des revues éditées chez Springer Olivier Vallade, CNRS, responsable de la politique éditoriale de la Maison des Sciences de l'Homme-Alpes à Grenoble

Qu'est-ce que le réseau Médici

01min17

Anne-Solweig Gremillet présente le réseau à l'occasion des 4es Journées Médici à Oléron.

Diffusion de l'édition scientifique publique : tout reste à inventer

03min04

Mini-Paul Thirion, Marc Minon, Jean-Marc Quilbé et Pierre Mounier exposent leur vision de la diffusion de l'édition scientifique et de ses enjeux actuels et à venir à l'occasion des 4es Journées Médici à Oléron.

Le livre scientifique a-t-il encore une place en librairie ?

1h06min08

Table ronde animée par Olivier Néron de Surgy. Avec : Jérome Besin, AFPUD (Association française des presses d'université) Vincent Macabrey, Presses universitaires de Vincennes Pierre Coutelle, responsable du pôle Essais et savoir, librairie Mollat

La diffusion numérique de la science au défi de l'international : stratégie et limites ?

1h03min58

Table ronde animée par Paul Thirion. Avec : Marc Minon, Cairn Pierre Mounier, Cléo Jean-Marc Quilbé, EDP Sciences

10 - « Ça me fait du bien » : les drogues comme solution à des problèmes

1h58min31

Avec
Alessandro Stella, historien, DR au CNRS : « Introduction : ‘ça me fait du bien’, usages thérapeutiques des psychotropes »

François-Rodolphe Ingold, psychiatre et anthropologue : « Le cannabis et les pharmacopées contemporaines »

Marcos Garcia de Teresa, anthropologue, doctorant IRIS : « ‘No es delito, es deleite’. Usage profane et consommation rituelle des champignons psilocybes dans la sierra mazateca au Mexique »

Introduction aux 4es Journées Médici

43min26

Paul Thirion présente l'Open Access en introduction des 4es Journées Médici.

11 - Les drogues en famille

1h44min34

Avec
Julia Monge, anthropologue, doctorante EHESS : « La consommation de substances illicites entre parents et enfants »

Yassine Cheikh-Salah, éducateur spécialisé, CSAPA Montpellier : « Les drogues au sein des familles : l’enjeu de l’éducation aux risques »

Zephir Serehen, éducateur spécialisé, CSAPA Paris : « L’éducation à la consommation d’alcool dans la famille »

Discutant = Jean-Sébastien Fallu, professeur à l’Université de Montréal

La physique du vin et des autres liquides du quotidien

Alexandre BOUZDINE (BUZDIN)

49min23

Alexandre Bouzdine, théoricien de la matière condensée, se transforme le temps d'une conférence expérimentale en praticien de la physique des liquides. Où l'on apprendra (et l'on verra...) que le vin verse des larmes lorsqu'il perd son alcool, qu'il peut être "collé" au blanc d'oeuf (ce qui a donné naissance au fameux canelé de Bordeaux), qu'un morceau de chocolat fait le yoyo dans une flûte de champagne, et que quelques gouttes de liquide vaisselle versées dans un verre de pastis provoque une étrange réaction... sans oublier le cultissime mélange menthos-coca ! En suivant cette conférence, vous pourrez voir le résultat et comprendre le phénomène, mais sutout, vous ne boirez plus jamais comme avant... Cette conférence a été donnée dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre, Maître de Conférences en physique à l'Université de Bordeaux, et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux

De la nature du neutrino...à la datation du vin

Frédéric Perrot

03min53

On connait peu de chose sur le neutrino, particule neutre sensible uniquement à la force faible mais qui possède une masse environ un million de fois plus faible que celle de l’électron. En étudiant la radioactivité double béta, Frédéric Perrot pourra déterminer non seulement la masse exacte du neutrino mais aussi sa nature, particule ou anti-particule. Mais la première étape est de construire un instrument d’analyse composé de matériaux ayant le moins de radioactivité naturelle possible pour ne pas interférer avec la mesure de la radioactivité béta, si rare et difficile à observer. C’est en mettant au point le détecteur de rayons gamma ultra-sensible destiné à choisir les matériaux les moins radioactifs, que Frédéric Perrot et son équipe ont trouvé une application originale à cet outil, la mesure de la radioactivité contenue dans… le vin. Ce détecteur est depuis utilisé par les services de répression des fraudes pour identifier les contrefaçons. Comme quoi, à Bordeaux, on en revient toujours au vin ! Frédéric Perrot est Maitre de Conférences à l'Université de Bordeaux et développe ses recherches dans l'équipe Neutrino Basses Radioactivités du Centre d'Etudes Nucléaires de Bordeaux Gradignan Site du CENBG Ce document a été réalisé dans la cadre de « Physique des objets du quotidien », un MOOC coordonné par Ulysse Delabre, Maître de Conférences en physique à l'Université de Bordeaux, et développé par la Mission d’Appui à la Pédagogie et à l’Innovation (MAPI) de l'Université de Bordeaux
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 14
  • 15
  • 16
  • »