Savoirs

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Sciences appliquées Sciences médicales. Médecine
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 571
  • 572
  • 573
  • »

Baguenaude au Musée de l'Homme : de l'ethnographie à l'ethnomédecine

Alain EPELBOIN

46min03

Alain Epelboin (AlEp), médecin anthropologue, vidéaste, chercheur au CNRS, affecté dans un laboratoire du Musée de l'Homme du Museum national d'histoire naturelle est filmé par Jean Marc Taieb, infirmier psychiatrique, vidéaste (cf vidéo in Canal U /SMM).
Dans un premier temps, le spectateur suit AlEp dans sa baguenaude, une visite partielle et partiale du parcours permanent du Musée de l'Homme où il présente et explicite essentiellement ses apports à la muséologie : tunique talismanique de devin-guérisseur, objets magiques et amulettes collectés à la décharge à ordures de Dakar-Pikine depuis les années 1983, dispositifs divinatoires en usage chez les Pygmées aka de République centrafricaine et un "car rapide", un transport en commun sénégalais, objet emblématique de la mondialisation.
Dans un deuxième temps, la caméra retrouve AlEp dans la réserve de la collection de recherche d'ethnobiologie, sise au 3 ème étage du Musée de l'Homme. La causerie se poursuit, illustrée par de nombreuses vidéos et photos enregistrées sur le terrain, de l'ethnographie à domicile à l'ethnomédecine en milieu hospitalier parisien.
1 Baguenaude dans le parcours permanent du Musée de l'Homme

- place de la femme au Musé de l'Homme

- exhibitions de nudité et accusation de pédophilie au Musée
de l'Homme

- des objets insolites : l'esthétique du cerveau du crocodile
du Nil

- le costume et les accessoires d'un guérisseur mandingue de
Guedjaway au Sénégal

- divination aka par une sagaie, une hache et un batonnet de
Tabernanthe iboga

- divination aka par la scrutation de copal ou d'une ampoule
électrique

- bercement d'un bébé, animation d'une danse et divination aka
par le hochet

- muséologie de l'exotique par le proche : l'aiguille
préhistorique en os et la machine à
coudre

- l'ethnocentrisme au travers des figurations des hommes et
des femmes de la préhistoire

- permanence de l'érotisme de la préhistoire à nos jours

- illusionnisme et extraction du mal de la préhistoire à nos
jours

- le car rapide sénégalais, un chef d'oeuvre d'art populaire et
un résumé de l'histoire des rapports entre la France et le Sénégal

- les amulettes de la collection ALEP, récoltées à la décharge
à ordures de Dakar-Pikine

2 Causerie dans la réserve des collections d'ethnobiologie du
Musée de l'Homme

- emprise psychologique et illusionnisme : la bouteille
magique des commerçants hausa

- divination par les cauris au Sénégal oriental

- anthropologie des déchets corporels et mise en scène du
corps de l'ethnologue

- enquête auprès d'un guérisseur malien et mise en scène des
maux de dos de l'ethnologue

- interprétation et traitements des rêves de ténia et d'étrons

- les moments indiqués pour se laver, pour faire des
sacrifices

- interprétation et traitements des tremblements du corps, de
formes élémentaires de l'événement

- initiation aux mondes
non visibles au Sénégal oriental et en Afrique centrale

- ethnomédecine à domicile en région parisienne : les djinns
de Hamidou

- ethnomédecine et usages
des sadakh/aumônes/sacrifices thérapeutiques

- ethnomédecine à l'hôpital Bichat : à propos d'un toxicomane
suicidaire

- ethnomédecine à l'hôpital Bichat : à propos d'une jeune
femme déprimée et suicidaire atteinte du VIH
Réalisateurs : J.M. Taieb & A. Epelboin
Auteurs : A. Epelboin & J.M. Taieb
Caméra-son au MDH : J.M. Taieb
Caméra-son sur le terrain : A. Epelboin
Pour en savoir plus
les docs téléchargeables

2016 Epelboin A. Amulettes et objets magiques du Musée de l’Homme, collectés dans les ordures du Sénégal : collection ALEP (Alain Epelboin) 1983-2016. Catalogue multimédia interactif 124 p.
Collection ALEP : amulettes et objets magiques collectés dans les ordures (Mbebess Joal, Mbour, Sénégal, Afrique, Europe) 1983-2014

PORTRAIT D’ALAIN EPELBOIN, MÉDECIN ANTHROPOLOGUE AU CNRS-MNHN (2002).

2002 Esti & Epelboin A. Portrait d’Alain Epelboin, médecin anthropologue au CNRS-MNHN (2002). 13 mn 45 Prod Esti, Epelboin A., SMM CNRS-MNHN Paris


Vidéos cités dans le film et téléchargeables sur Canal U / SMM







DIVINATION PAR LA SAGAIE IN CHRONIQUE AKA DE RCA 1992

1993 (2004) Epelboin A., Bahuchet S., Vargas R. & Co. réalisateurs, « chasse et divination » in Chronique aka 1987-1992 : vie quotidienne et guérissage chez les Pygmées aka de République centrafricaine. Vidéodisque interactif de 63 minutes réalisé dans le cadre de l'exposition L'homme et la Santé Cité des Sciences et de l'Industrie, La Villette, inaugurée en avril 1993. Coproduction LACITO, CSI, CNRS AV



DIVINATION PAR L’AMPOULE ÉLECTRIQUE IN CHRONIQUE AKA DE RCA 1988

2016 Epelboin Alain Chronique aka, janvier 1988, Bagandou, Akungu : retour à Akungu. 31 mn 47. Prod. SMM CNRS-MNHN Paris



EXTRACTION D’UNE PIERRE MALÉFIQUE IN CHRONIQUE AKA DE RCA 1989

2016 Epelboin A. Chronique aka novembre 1989, Ngopama, Lobaye, RCA : diagnostic et extraction d’une pierre maléfique. 10 mn 14. Prod SMM CNRS-MNHN Paris
LE MASSACRE DES TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS À TIAROY EN 1944 IN UN CAR RAPIDE AU MUSÉE DE L’HOMME DE PARIS 2015

2015 Epelboin A. & Touré Ndiabou Sega. Un car rapide au Musée de l’homme de Paris : un chef-d’oeuvre d’art populaire, un art parlant. 42 mn 42. Prod. Alain Epelboin, SMM-CNRS Paris
DIVINATION PAR LES CAURIS PAR YANGO DIALLO AU SÉNÉGAL ORIENTAL 2000

2013 Epelboin A. Yango Diallo et le sida : divination par les cauris. Ibel, Sénégal oriental, 2001. 3 mn 36. Prod. SMM CNRS-MNHN Paris



MIME DE TOILETTE ANALE AU SÉNÉGAL 1986

1989 Epelboin A. Le bâtonnet et l’eau : techniques quotidiennes d’entretien du corps à Dakar-Pikine (Sénégal 1986). 10 mn. Prod APSONAT, LACITO CNRS et CNRS AV



SOINS DES MAUX DE DOS DE L’ETHNOLOGUE À BAMAKO 1995

1995 Epelboin A. Soins des maux de dos de l’ethnologue par un devin-guérisseur bambara à Bamako 1995 : géomancie, divination par les comptes de traits dessinés dans le sable 19 mn 15. Production SMM CNRS-MNHN Paris



ABLUTION AVEC L’EAU DU CANARI DES GÉNIES AU SÉNÉGAL 1998

1998 Epelboin A. & BOCLET D. Du rite au soin : toilette et guérissage à Joal (Sénégal, décembre 1997) 29 mn. Prod. URA 882, LACITO, CNRS AV



DIVINATION PAR CONTRACTURE DU BRAS AU SÉNÉGAL ORIENTAL 1990

1991 Epelboin A. De la pierre au bras (Tikankali, village nyokholonké des collines du Bandemba, Sénégal oriental février 1990.) 22mn, Coprod. LACITO, MNHN, CNRS AV



SORTIE DE MASQUES AGRAIRES CHEZ LES PEULS BANDE DU SÉNÉGAL ORIENTAL 1980

2018 Epelboin A. & Epelboin S. Sortie de masques ganguran agraires Ibel, Sénégal Oriental. 1983. Super 8, 2 mn 27. Prod. SMM CNRS-MNHN Paris



SORTIE DE MASQUE LORS D’UNE SOIRÉE DE DANSE IN CHRONIQUE AKA JANVIER 1988

2016 Epelboin Alain Chronique aka, janvier 1988, Bagandou, Akungu : retour à Akungu. 31 mn 47. Prod. SMM CNRS-MNHN Paris



EXTRACTION DU MAL D'UNE FEMME ENCEINTE IN CHRONIQUE AKA 1989

2017 Epelboin A. Chronique aka, 12 décembre 1989, Motonga, RCA : petit déjeuner et extraction du mal d'une femme enceinte. 4 mn. Prod SMM CNRS-MNHN Paris


SIFFLET BEKA, YODEL ET POLYPHONIE IN CHRONIQUE AKA 2006

2007 A. Epelboin Chronique aka, 13 juin 2006, Békélé, Lobaye, RCA : sifflet beka, yodel et polyphonie par Ginza et Cie. 3 mn 51 Prod. A. Epelboin SMM, CNRS-MNHN Paris

Naissance par césarienne / rôle de l'accompagnant

13min26

Chaque année en France, environ 20% des bébés naissent par césarienne. Treize millions de français sont ainsi nés dans un bloc opératoire.

Pourtant, mettre eu monde un enfant reste un évènement chargé d’émotion et devenir père et mère est le début d’une nouvelle histoire.
Cette vidéo retrace les étapes d’une naissance par césarienne, de l’arrivée des parents en maternité à la naissance de l’enfant, en mettant l’accent sur la prise en charge de l’accompagnant, le père le plus souvent, et sur tous les petits gestes destinés à humaniser cette naissance un peu particulière.

1B - Rôles des pères dans l'initiation et le soutien à l'allaitement maternel d’après leurs propres expériences - Table ronde (tep2018)

32min30

Les conférences santé de la BU

Rôles des pères dans l'initiation et le soutien à l'allaitement maternel d’après leurs propres expériences
Table ronde
Dr Sofia Benrejdal
Bibliothèque universitaire santé
Université de Caen Normandie
PFRS - Campus5

Les bactéries : un nouvel organe du corps humain

Marc FEUILLOLEY

1h09min39

Depuis Pasteur, on a associé « bactéries » avec maladie, saleté, putréfaction et une multitude de choses toutes plus agréables. Ainsi, notre santé aurait nécessité leur élimination pure et simple. C’était sans oublier que pour plusieurs raisons nous sommes aussi des bactéries. Les cellules qui composent notre corps (cellules eucaryotes) sont en partie issues de bactéries. Qui plus est, le corps humain comporte environ 10 fois plus de cellules bactériennes que de cellules eucaryotes, soit environ 1,5 Kg de bactéries, dont l’essentiel est retrouvé dans l’intestin et la peau. Ces différentes populations bactériennes (microbiotes) vivent en symbiose avec notre organisme, communiquent avec, et dans notre sang circulent de nombreuses molécules d’origine bactériennes. Ces microbiotes nous sont indispensables et forment de véritables organes dont on commence à peine à comprendre l’importance.

1A - Rôles des pères dans l'initiation et le soutien à l'allaitement maternel d’après leurs propres expériences (tep2018)

28min50

Les conférences santé de la BU

Rôles des pères dans l'initiation et le soutien à l'allaitement maternel d'après leurs propres expériences

Dr Sofia Benrejdal
Bibliothèque universitaire santé
Université de Caen Normandie
PFRS - Campus5

La grande tradition de la médecine chinoise (copie)

Yves GIARMON

1h43min02

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) s'appuie sur des connaissances et des pratiques en constante évolution, accumulées et éprouvées depuis plus de vingt siècles. Cette médecine aujourd'hui fait partie des réponses apportées aux problèmes de santé de populations réparties dans tous les pays du globe. La MTC vise à sa manière au bien-être, à la prévention, au diagnostic et au trairement des maladies. Pour cela, elle se fonde sur des pratiques, des approches, des connaissances et des conceptions de santé spécifiques, à travers l'acupuncture, la pharmacopée chinoise, le tuina (massages et manipulations), la diététique chinoise, le qi gong et le tai qi... Après des millénaires d'observation et d'expérimentation dans une société chinoise très pragmatique elle arrive en occident par la France. Elle est aujourd'hui l'objet de nombreuses expérimentations modernes qui démontrent son efficacité. Il lui reste encore à combler un déficit d'image et de communication en occident... La conférence a été donnée à l'Université Victor Segalen Bordeaux 2 dans le cadre du cycle de conférences "L'invité du Mercredi" / Saison 2009-2010 sur le thème "Santés, médecines, sociétés". Service culturel Université Victor Segalen de Bordeaux 2 / DCAM /

L'Éducation du Désir : les politiques risquées en santé

54min08

Quelles polémiques autour des campagnes publiques de prévention santé ? Débat animé par Vinh-Kim Nguyen, titulaire de la chaire Anthropologie et santé mondiale, et Laure Hadj (CURAPP-ESS) dans le cadre de la 2e édition du Festival des Idées Paris organisé par l'USPC. La dernière campagne de prévention du VIH menée par Santé Publique France a divisé l’opinion publique. Le slogan « coup de foudre / coup d’essai / coup d’un soir » associé à l’image de deux hommes qui s’entrelacent a fait polémique. Cette campagne de prévention s’inscrit dans un contexte épidémiologique où le nombre de nouvelles infections en France diminue, hormis chez certaines populations, dont les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. Dès lors, il s’agit de s’interroger sur : quelle politique de prévention sexuelle pour quelle éducation du désir ?"

Croissance des pygmées Baka / Mission 2010

Laurent MAGET

07min43

Fernando Victor Ramirez Rozzi_Directeur de Recherche Laboratoire Dynamique de l'évolution humaine UPR 2147-CNRS Alain Froment_Directeur de Recherche Laboratoire Patrimoines locaux et gouvernance - (PaLoc) UMR  208 IRD Développement scientifique détaillé : À l'exeption de deux travaux basés sur l’étude des individus de la naissance à 5 ans, la chronologie de la croissance des Pygmées n'a jamais été documentée. Il est possible de suivre la croissance de l’individu, mais si l'on ne connaît pas son âge exact, on ne sait pas comment évolue chaque étape, c’est à dire l’enfance, l’adolescence, la maturité. Il est clair que des données chronologiques sont obligatoires pour n'importe quelle compréhension de modèle de croissance. À la différence des travaux précédents, nous disposons de la date de naissance des individus étudiés. Des sœurs européennes établies au Bosquet (Cameroun) enregistrent les naissances des pygmées Baka voisins. La collecte des dates de naissance de cette population a commencé très tôt après la fondation de la mission, dans les années 70 donc. Malheureusement, les cahiers dont on dispose ne commencent qu’à la fin 87, car les registres précédents ne nous sont pas parvenus.... Ces registres depuis 1987 nous ont été rendus disponibles, nous permettant de donner un âge précis à chaque enfant. Notre hypothèse est que la croissance chez les pygmées Baka présente des aspects particuliers qui la différencient de celle des groupes voisins et qui expliquent la taille adulte réduite de cette population. Tous les travaux précédents sur les Pygmées se sont concentrés seulement sur un aspect de la croissance méconnaissant l'évidence d'autres disciplines. Or il est indispensable d’intégrer les données anthropologiques à celles de la génétique et de l’endocrinologie pour comprendre la croissance. Dès le début, il fut décidé de développer un projet multidisciplinaire qui incorporerait des aspects médicaux, des aspects biologiques de type biochimique / endocrinologique, des aspects génétiques, et des aspects biométriques, c‘est à dire une approche sur la croissance qui mène à la fois l’établissement de mesures de poids, de taille et de proportion corporelle et d’autre part des mesures d’éruption dentaire et, bien sûr, de combiner le calendrier chronologique fournis par les âges exacts avec les données endocrinologiques, les poids, les tailles, les proportions des enfants et leur âge dentaire. Nos résultats permettront de décrire la croissance chez les pygmées Baka en décrivant la quantité de changement par unité de temps et toute la variation au cours de l’ontogénèse. Ils rendront aussi possible de connaître la durée de la croissance et de préciser les âges auxquels chaque étape de la croissance a lieu. Les résultats endocrinologiques et génétiques montreront les mécanismes responsables de la croissance au niveau moléculaire à chaque étape en précisant l’âge des changements hormonaux. Les rapports entre changements hormonaux et modifications somatiques seront établis. Les standards de croissance ainsi obtenus seront comparés à ceux des populations bantoues voisines des Baka, et à ceux déjà connus des populations européennes. Le suivi de cette population ainsi que de groupes bantous habitant la même région géographique et en ayant une économie de subsistance proche de celle des Baka a commencé en 2007 et se poursuivra pendant 8 ans. Nous sommes donc vraiment dans un projet d’anthropologie biologique, sachant que la vocation première de L’anthropologie biologique est de décrire la diversité dans l’espèce humaine, qu’elle soit sur le plan morphologique ou génétique et, après l’avoir décrite, après l’avoir étudiée, l’expliquer. Donc l’expliquer en terme de sélection naturelle ou en terme de processus sociaux. Communiqué de presse CNRS : Le développement des Pygmées révèle l'importance de la plasticité de la croissance dans l'évolution humaine image-son-montage-réalisation : Laurent Maget

El crecimiento en los pigmeos Baka

Laurent MAGET

09min33

Nuestra investigación sobre el crecimiento en los pigmeos Baka de Camerún comprende numerosas disciplinas del nuevo campo que representa la antropología biológica: la genética, la epigenética, la endocrinología y la antropología. Por la primera vez, el estudio del crecimiento en los pigmeos se efectua de forma global integrando el crecimiento corporal y el desarrollo dentario a datos genéticos e información de los factores homonales del crecimiento. Detalle que no es para menos, la edad cronológica es conocida en los individuos estudiados, lo que permite calibrar los resultados para luego ser comparados con los de otras poblaciones. Fernando Victor Ramirez Rozzi Director de Investigation UPR 2147 / CNRS Alain Froment Director de Investigation UMR 208 / IRD Cineasta / Laurent Maget

Annual social science lecture, the social sciences in a biological age

Nikolas ROSE

59min52

Il existe toujours une résistance à la perception des humains en tant que simples animaux biologiques, produits par l’interaction avec leur environnement. La compréhension des mécanismes biologiques directement liés au cerveau conduit obligatoirement vers un « tournant biologique » dans les sciences sociales. La question importante actuellement est de prendre ce tournant de façon substantielle et mettre à jour les interrogations et les méthodes des sciences sociales afin qu’elles puissent intégrer le savoir biologique. Nikolas Rose présentera le socle de cette convergence en faisant appel aux recherches de vingt dernières années en biomédecine, en génétique et en épigénétique et s’interrogera sur ce moment transformatif pour la constitution humaine, individuelle et sociale.

Cerveau augmenté, homme diminué

Miguel BENASAYAG

58min00

Le cerveau humain connaît, étudie, explique et comprend, au point qu’il en est arrivé à prendre comme objet d’étude… lui-même. Et les nouvelles connaissances sur le fonctionnement du cerveau ébranlent profondément nombre de croyances au fondement de la culture occidentale. Car les remarquables avancées des neurosciences rendent en effet désormais envisageable pour certains la perspective d’améliorer le cerveau et de supprimer ses faiblesses et ses « défauts » : le rêve d’un cerveau « parfait » semble à portée de la main. Cette vision conduit à considérer notre cerveau comme un ordinateur qu’il s’agirait d’optimiser en l’améliorant par divers outils pharmacologiques ou informatiques. À partir d’une vulgarisation très pédagogique de recherches récentes souvent très « pointues » en neurosciences, Miguel Benasayag montre ici, de façon fort convaincante, pourquoi ce nouvel idéalisme du « cerveau augmenté » est en réalité une illusion dangereuse : le monde qu’entendent préparer les transhumanistes et certains scientifiques risque fort d’être surtout habité par la folie et la maladie… Une thèse critique solidement argumentée, qui a commencé à faire son chemin dans le milieu des chercheurs les plus préoccupés par les apories et les failles de ce nouveau mythe du progrès.

Osmanlı İmparatorluğu'nda Tıpta Moderleşme

Yeşim Işıl ÜLMAN

1h51min01

Dans le cadre du séminaire « Sciences et savoirs dans l'Empire ottoman » Le XIXe siècle a constitué une période de réforme pour la société ottomane dans son ensemble ; les efforts déterminés dans le sens de la modernisation initiés dans ses premières décennies se reflétèrent aussi dans le champ de l'éducation. Parmi les institutions d'enseignement supérieur moderne, le processus avait débuté avec l'Académie militaire (1773), l'Académie navale (1793) et l'École de médecine / Tıbhane-i Amire (1827) qui allait se combiner avec l'École de chirurgie / Cerrahhane-i Mamure instituée un peu plus tard (1832). Bientôt, la Tıbhane-i Amire ve Cerrahhane-i Mamure (École de médecine et de chirurgie) ainsi formée se révéla incapable de répondre aux besoins de la médecine contemporaine, nourrissant les demandes de réforme éducative supplémentaire et d'instauration d'un système pédagogique fonctionnel, lequel supposait un bâtiment plus étendu. Une ancienne école palatiale située à Galata Saray, dans le quartier de Péra (Istanbul) fut transformée puis reconstruite à ces fins, et l'institution commença à fonctionner en 1838, sous le nom d'École Impériale de Médecine / Mekteb-i Tıbbiye-i Adliye-i Şahane donné en l'honneur du sultan Mahmoud II surnommé Adli (le Juste, l'Equitable). Du fait de sa localisation, l'institution fut souvent désignée comme « l'École Impériale de Médecine de Galata-Sérai », « Medical College of Galata-Serai », or « École de Médecine de Galatasaray » dans les sources étrangères. L'École Impériale de Médecine fonctionna en tant que centre de formation médicale moderne pendant 10 ans. Dans son livre L'École de médecine de Galatasaray paru récemment aux Presses de l'Université Bilgi, le Pr. Ülman analyse l'histoire de cette école comme modèle de modernisation institutionnelle dans le domaine de l'éducation en parallèle avec les changements sociaux survenus dans l'Empire ottoman au fil du XIXe siècle.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 571
  • 572
  • 573
  • »