Savoirs

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Arts et loisirs Musique
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 14
  • 15
  • 16
  • »

Les avant-gardes musicales, musique et politique

Christophe Bourseiller

51min42

Observateur attentif du monde musical, Christophe Bourseiller a montré, notamment dans son émission Musicus Politicus sur France Musique, les liens qui existent entre le pouvoir, ou les contre-pouvoirs et la composition. Contrairement à certaines idées reçues l’artiste ne vit pas isolé. Sa création entre en résonance avec le monde qui l’entoure et reflète, ou rejette, les esthétiques à la mode, les courants de pensée dominants comme les idéologies de passage. Il nous aidera à comprendre les liens entre les avant-gardes musicales et les courants politiques ou philosophiques qui leur sont contemporains.

Geste et pensée musicale : de l'outil à l'instrument

Hugues Genevois

1h07min05

Les univers sonores et musicaux qu’il nous est aujourd’hui donné à entendre, à penser, à aimer et, parfois, à subir, ont radicalement évolué au cours de ce siècle. Comment s’étonner, dès lors, que les gestes et les instruments nouveaux qu’ils mettent en jeu nous invitent à des interrogations sinon inédites, du moins renouvelées ? Ainsi, la notion même de geste musical est à repenser en regard de révolutions technologiques qui ont permis, au XXe siècle, la naissance de nouvelles lutheries. Les conséquences musicales de ces révolutions technologiques méritent en effet que l’on s’intéresse aux grandes étapes de ces transformations.

La musique dans les camps

Hélios AZOULAY

1h15min21

Musicien-archéologue des musiques composées dans les camps de concentration, Hélios Azoulay poursuit depuis 10 ans un travail indispensable sur ce répertoire ignoré et sur sa transmission. Son dernier livre, L’enfer aussi a son orchestre, contient notamment le livret d’un opéra inédit, Le 30 mai 1431, écrit en déportation par le compositeur Viktor Ullmann sur la vie de Jeanne d’Arc. En guise d’introduction au concert Le Block 15 ou les notes de l’espoir, proposé par Pascal Amoyel et Emmanuelle Bertrand, il nous fera part de ses recherches dans ce domaine encore peu exploré où, malgré l’horreur, la musique a surgi, donnant parfois la force de vivre ou de résister.

Dessiner la musique avec Lannis Xenakis

Sharon KANACH

1h19min48

Xenakis, c’est qui ? Une sorte de savant fou, à la fois artiste et scientifique, compositeur et ingénieur, architecte et musicien qui a débuté avec Le Corbusier (pendant 12 ans !). Il renouvela entièrement l’univers musical en y introduisant la physique et les mathématiques pour ouvrir la voie à la plastique sonore. L’UPIC, c’est quoi ? Une machine d’aide à la composition musicale par le dessin inventée par Iannis Xenakis en 1977. Elle permet à chacun initiés ou non, d’accéder de manière intuitive à l’acte de composer. La conférence racontera l’histoire de cet homme hors du commun, figure dans l’histoire de la musique, et de cet outil qui a été, et continue d’aller, au plus près des publics.

Chronique des Pygmées baka : Gustave Slam

Laurent MAGET

02min19

Depuis 2010, l'alcool manufacturé en sachets de 5 cl arrive par palettes entières dans les villages de bord de piste, jusque dans les campements de débardage en forêt. Gustave, jeune Baka chanteur et slameur de Moangue le Bosquet mélangeait le "King Arthur" (5 cl à 43°) à 15 cts d'Euro le sachet (100 F CFA) avec du tramadol venu du Nigéria, un opioïde antalgique fort aux effets secondaires importants, notamment addictifs. Gustave en est mort en novembre 2016.

Chronique des Pygmées baka : Musiciens / Groupe Tibola 2012

Laurent MAGET

01min34

Cette année 2012 est un tournant pour  Tibola, le groupe de musiciens baka de Moangue le Bosquet. Ils élargissent leur répertoire, composent des paroles en français, réunissent des jeunes danseuses et danseurs très "branchés". Ils s'apprêtent à partir faire un grand tour du Cameroun, pour découvrir leur pays. Chanteurs / Musiciens Dankassa Pierre / /Kopka Sylvain/ Yenjo Laurent Danseurs.ses Nguoum Gisèle/   / Ayembe Claire / Limé Brigitte / Mondenga Biken Marc

Chronique des Pygmées baka : Musiciens / Groupe Tibola 2010 / 2011

03min07

Dankassa Pierre, jeune Baka,  a fondé un groupe de musique après avoir appris à jouer de la guitare avec un jeunne Allemand. Puis, ils ont fabriqué eux-mêmes leurs guitares. Premier tournage en 2010. " Cette histoire de musique c'est venu...c'est un homme allemand qui nous a appris à jouer de la guitare C'est nous-mêmes qui avons fait les guitares, De mémoire, on a choisi un bois le jenson, pour les cordes nous ne prenons rien que les cables les mêmes que pour la chasse Ça suffit pour faire les sons différents Nous sommes partis nous entraîner en brousse. Nous nous sommes d'abord réunis, deux personnes d'abord. Après avoir fait sortir les sons, nous sommes partis chercher les danseurs et après quand les danseurs sont sortis, nous avons cherché les danseuses. Nous avons mélangé nos connaissances. Alors, ça veut dire " Oh ma petite sœur, viens, on doit danser la musique de Tibola , viens, on doit écouter comment Tibola joue …. / … Là, ça veut dire " ça c'est comment ? Depuis que nous sommes ici, nous sommes toujours maltraités par nos frères Nzimés (villageois Bantous) … / …" Ces jeunes Baka modernes  veulent s'affranchir des étiquetes associées à l'image traditionnelle  de Pygmées, archétypes d'hommes supposés primitifs incapables de comprendre et de  s'adapter à la mondialisation.  Pour de nombreux Occidentaux, mais aussi des Africains, des Baka parlant français, bien habillés et jouant de la guitare ne seraient plus de  "vrais Pygmées"... Images son montage Réalisation >  Laurent Maget / Laboratoire Dynamique de l'évolution humaine

Chronique des Pygmées baka : musiciennes jouant de l'arc à deux cordes

03min13

Campement de Madje. au cours d'une semaine de cueilette, mars 2017 Arc à deux cordes : " Joué autrefois par les femmes restées au campement pendant que les hommes étaient en expédition de chasse. Cet arc féminin, qu’une étude très poussée d’Henri Guillaume et Vincent Dehoux place parmi les arcs multi‑cordes d’Afrique centrale (Dehoux & Guillaume 1995), peut à juste titre être considéré comme un des emblèmes du complexe culturel « pygmée ». Ces auteurs démontrent sa présence chez les Mbuti de l’Ituri (RDC), ainsi que chez les Baka. Dans toutes ces cultures, une seule corde est tendue de manière à former deux segments dont l’un est pincé et l’autre frappé ; une technique de jeu particulière fait intervenir le menton pour raccourcir le segment supérieur horizontal ; l’instrument est pratiqué exclusivement par les femmes." in S. Fürniss : Musiques aka et baka : une parenté de référence Production Image Son Montage Laurent Maget

Abraham Moles et la musique concrète

50min03

M. Daniel Teruggi


INA-GRM

Nouvelles visions de l’espace ; Encantadas de Olga Neuwirth

29min30

M. Markus Noisternig


chercheur à l’IRCAM/CNRS/UPMC

De la musique aux mathématiques... et réciproquement

Marc CHEMILLER

13min26

Présentation : Marc Chemillier, Directeur d’études à l’EHESS, Centre d’analyse et de mathématique sociales. De tous temps, la musique a fait apparaître des structures qui intéressent les mathématiciens. On en présente des exemples à travers les séquences asymétriques utilisées dans les rythmes (imparité rythmique africaine, claves afro-cubaines) et dans les gammes (répartition irrégulière des touches noires du clavier). Inversement, les mathématiques fournissent des modèles qui permettent de simuler des musiques existantes (automates finis, chaînes de Markov) et qui sont utilisés dans un logiciel d’improvisation pour imiter le jeu d’un musicien réel en créant une sorte de fantôme musical (voir le site http://digitaljazz.fr). Vidéo réalisée pour le site Audimath :http://audimath.math.cnrs.fr/de-la-musique-aux-mathematiques-et-reciproquement.html
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 14
  • 15
  • 16
  • »