Documents pour «Religion»

A l'ombre du voile

De Arnaud Demuynck

09min17

Deux femmes musulmanes, une mère et sa fille, se rendent à une manifestation contre l'interdiction du port du voile à l'école. De retour à la maison, la mère invite sa fille à abandonner ce voile à travers une danse désemparée et troublante.  

Parlez moi d'amour

Julie Manga

07min27

Au commencement, il y avait Dieu et la décadence…

En secret Circumstance

Maryam Keshavarz

1h41min29

Atafeh et sa meilleure amie Shirin fréquentent les soirées branchées du Téhéran underground. Elles essayent de profiter au mieux de leur jeunesse quand Mehran, le frère et complice d’Atafeh, devient membre de la police des mœurs. Alors qu’il désapprouve sévèrement leur besoin de liberté, Mehran tombe amoureux de Shirin. Ses sentiments vont vite tourner à l’obsession et mettre à l’épreuve l’amitié des jeunes filles.

Qurban

De Anar Abbasov

25min03

Père de trois filles, un homme se rend en pèlerinage au mont Athos afin d'accomplir un sacrifice pour que Dieu lui donne un fils.

Corpo celeste

Alice Rohrwacher

1h34min59

Marta scrute sa ville natale en Calabre, où elle vient tout juste de rentrer avec sa mère et sa sœur, après avoir grandi en Suisse. Du haut de ses treize ans, elle se sent comme une étrangère dans cette Italie du sud dévastée. Elle a maintenant l’âge de faire sa confirmation et le catéchisme est le meilleur endroit pour tenter de s’intégrer. Mais loin de ses rêves "célestes", elle ne fait qu’y découvrir les petits arrangements de la communauté.

05 - Conférence de Stéphane Lacroix: Les Frères musulmans égyptiens, des origines au défi du pouvoir.

Stéphane LACROIX

40min39

Cycle 2013 : Religion et politique en Islam

 S’il est un point de convergence - paradoxal - entre l’islamiste militant et l’homme de la rue occidental, c’est bien le postulat d’un Islam qui ignorerait la séparation entre le temporel et le spirituel. En assignant au croyant un idéal politique à respecter, cette affirmation fournit aux premiers une rente de situation et aux seconds une grille de lecture aussi simpliste qu’inquiétante. Un temps bousculé par l’irruption des printemps arabes, ce schéma s’est vu confirmé par les élections qui ont suivi : après la Turquie, le Maroc, la Tunisie et l’Egypte ont porté démocratiquement au pouvoir des partis entendant placer la religion au cœur de leur programme. Partout, des foules réclament le « retour à la charia », promesses de lendemains qui chantent  pour certains, annonce d’un hiver fondamentaliste pour d’autres, certitude d’une évolution prévisible pour tous.

 Pourtant, l’adage voulant que l’islam soit à la fois religion (din) et Etat (dawla) n’est ni une évidence historique, ni un programme univoque. Derrière les revendications communes d’une nécessaire fidélité à la norme islamique, des interprétations très diverses, voire contradictoires, des notions de « charia » ou d’ « Etat islamique » ont donné lieu à des expériences aussi variées qu’originales dans l’histoire du monde musulman. Au-delà de raccourcis parfois caricaturaux, appréhender le lien entre Islam et politique impose donc des analyses précises, situées dans le temps et dans l’espace. C’est ce que propose ce cycle de conférence
 

05-Conférence de Stéphane Lacroix, professeur à l'École d'affaires
internationales (PSIA) de Sciences Po et chercheur au CERI

Modératrice : Nathalie
Bernard-Maugiron, directrice de
recherche à l’Institut de recherche pour le développement et co-directrice de
l’IISMM

 

Date : 5 février 2013

Thème : Les Frères musulmans égyptiens, des origines au défi du
pouvoir


Production : Direction de l’Audiovisuel/EHESS/IISMM

Auteur/Réalisateur : Philippe Kergraisse

Vidéothèque : Institut d’études de l’islam et des sociétés du monde
musulman Ecole des hautes études en sciences sociales





Résume : L'histoire
des Frères musulmans, organisation fondée en 1928, épouse en quelque sorte
celle de l'Egypte contemporaine. Force politique (presque) comme les autres
sous la monarchie, les Frères sont durement réprimés sous Nasser, avant
d'être réhabilités sous Sadate, puis tolérés, bien qu'officiellement interdits,
sous Moubarak. Avec le temps, ils ont bâti de puissants réseaux, véhicules
d'une influence massive sur la société égyptienne. C'est cela qui leur a
permis de s'imposer comme première force politique de l'après-révolution,
s'emparant même de la présidence de la République. Au fil de son histoire, la
confrérie s'est transformée, et son idéologie a connu des évolutions
importantes. L'épreuve du pouvoir accélère aujourd'hui
ces dynamiques. C'est ce paysage organisationnel et idéologique en mouvement
que la présente conférence s'efforcera d'analyser.

 

 

01 - Conférence de Pierre Lory: Autorité, pouvoir et obéissance aux origines de l’Islam.

Pierre Lory

47min16

Cycle 2013 : Religion et politique en Islam
S’il est un point de convergence - paradoxal - entre l’islamiste militant et l’homme de la rue occidental, c’est bien le postulat d’un Islam qui ignorerait la séparation entre le temporel et le spirituel. En assignant au croyant un idéal politique à respecter, cette affirmation fournit aux premiers une rente de situation et aux seconds une grille de lecture aussi simpliste qu’inquiétante. Un temps bousculé par l’irruption des printemps arabes, ce schéma s’est vu confirmé par les élections qui ont suivi : après la Turquie, le Maroc, la Tunisie et l’Egypte ont porté démocratiquement au pouvoir des partis entendant placer la religion au cœur de leur programme. Partout, des foules réclament le « retour à la charia », promesses de lendemains qui chantent  pour certains, annonce d’un hiver fondamentaliste pour d’autres, certitude d’une évolution prévisible pour tous.

 Pourtant, l’adage voulant que l’islam soit à la fois religion (din) et Etat (dawla) n’est ni une évidence historique, ni un programme univoque. Derrière les revendications communes d’une nécessaire fidélité à la norme islamique, des interprétations très diverses, voire contradictoires, des notions de « charia » ou d’ « Etat islamique » ont donné lieu à des expériences aussi variées qu’originales dans l’histoire du monde musulman. Au-delà de raccourcis parfois caricaturaux, appréhender le lien entre Islam et politique impose donc des analyses précises, situées dans le temps et dans l’espace. C’est ce que propose ce cycle de conférences


Conférence de Pierre Lory, directeur d’études
EPHE
AUDIO uniquement

Thème : Autorité, pouvoir et obéissance aux
origines de l’Islam

Production : Direction de l’Audiovisuel/EHESS/IISMM

Réalisateur : Philippe Kergraisse

Vidéothèque : Institut d’études de l’islam et des sociétés du monde
musulman Ecole des hautes études en sciences sociales
Enregistré le 8 janvier 2013
Résume :
A qui et comment précisément se soumettaient les
premiers éléments de la société islamique du premier siècle de l’Hégire, dans
quelle perspective religieuse et politique ? Appliquer une
« politique » suppose non seulement la capacité de se faire obéir,
mais aussi un sens donné à cette obéissance. Au-delà des constructions
théologiques tardives, il est nécessaire ici de revenir aux données historiques
de la période de formation de l’Islam.

Alyah

De Elie Wajeman

1h24min09

Paris 2011. Alex a vingt-sept ans. Il vend du shit et vit dans l’ombre de son frère Isaac, lequel après avoir été son soutien est devenu son fardeau. Alors quand son cousin lui annonce qu’il ouvre un restaurant à Tel-Aviv, Alex imagine le rejoindre pour changer enfin de vie. Déterminé à partir, Alex doit dès lors trouver de l’argent et faire son Alyah. Mais il devra aussi tout quitter : Paris qu’il aime tant, Esther son ancien amour, Mathias son ami de toujours et Jeanne qu’il vient de rencontrer. Saisi entre son Alyah, la vente de drogue, ses amours complexes et un frère destructeur, Alex devra trouver sa voie.

C'est pas sorcier - Les religions

Catherine Breton

Contient 4 émissions : - "Un Dieu, trois religions" - "Christianisme" - "Judaïsme" - "Islam".

Let My People Go !

De Mikael Buch

1h23min28

Tout le monde sait que Ruben est juif, homosexuel, facteur, mi-finlandais, mi-français, fils indigne, frère désobligeant, amant décevant, assassin douteux, voleur malgré lui... Pourtant Ruben lui, est incapable de savoir qui il est. Au grand tournant de sa vie, alors que s'ouvrent devant lui les flots de la mer Rouge, Ruben hésite : doit-il suivre son peuple ou son coeur ?

L'ombre du prophète

De Philipp Mayrhofer

52min33

1913. Au Sénégal, la police coloniale française prend en photo un prophète musulman africain, le Cheikh Amadou Bamba. Les agents de police français ignoraient que cette photo allait devenir une icône mythique, reproduite aujourd’hui partout et sur tous les types de supports.  Dans les rues de Dakar et de Saint Louis, je me lance à la recherche de ces images et je découvre les histoires et légendes qui se sont formées autour de ce portrait. Je prends ce cliché comme point de départ pour plonger dans un univers visuel de l’Afrique occidentale, où se mêlent politique, religion, magie et esthétique. Je rencontre les artistes et les gens liés à cette image, pour apprendre comment une simple photographie a pu devenir l’emblème d’une révolution politique et religieuse, un symbole de la résistance anticoloniale et de la puissante et mystérieuse confrérie des Mourides. À plusieurs reprises, j’apprends de mes interlocuteurs qu’ils considèrent mon projet de film comme l’accomplissement d’une prophétie de Cheikh Amadou Bamba lui-même : il avait prédit en effet qu’un jour, deux Blancs viendraient de l’étranger pour témoigner de sa vie …

Au purgatoire In purgatorio

De Giovanni Cioni

1h08min58

Le film s'inspire du culte du purgatoire à Naples. C'est une errance faite de rencontres, de lieux sacrés, d'histoires vécues, de témoignages et de rêves, une immersion dans le questionnement immanent au culte ; nous devons savoir que nous avons existé. L'âme du purgatoire est un habitant de ce monde. Le mort anonyme, qui paraît en rêve et erre ainsi parmi les vivants, l'inconnu croisé dans la foule, le regard du défunt immortalisé en photo. L'Autre. L'un des autres, chacun de nous. Je suis un habitant de ce monde. Je suis l'un des autres.