Documents pour «sdf»

Sans toit ni loi

Agnès Varda

1h41min49

Une jeune fille errante est trouvée morte de froid : c'est un fait d'hiver. Etait-ce une mort naturelle ? C'est une question de gendarme ou de sociologue. Que pouvait-on savoir d'elle et comment ont réagi ceux qui ont croisé sa route ? C'est le sujet du film. La caméra s'attache à Mona, racontant les deux derniers mois de son errance. Elle traîne. Installe sa tente près d'un garage ou d'un cimetière. Elle marche, surtout jusqu'au bout de ses forces

Tokyo !

De Leos Carax

1h47min14

Le film est composé de trois chapitres, chacun d'entre eux étant librement inspiré par Tokyo et tourné au coeur de la ville...
Interior Design : 
Un jeune couple tente de s'installer à Tokyo. L'ambition du jeune homme est claire, devenir réalisateur. Quant à sa compagne, plus indécise, elle a le sentiment diffus de perdre le contrôle de sa vie. 
Tous les deux se noient dans cette ville sans repères, jusqu'à ce que la jeune femme, trop seule, devienne l'objet d'une étrange transformation... Merde :
Une ignoble créature sème la panique et la mort dans les rues de Tokyo. Les médias la surnomme "La Créature des égouts". 
L'armée finit par la capturer. Il s'agit d'un homme d'une civilisation inconnue, qui se fait appeler Merde. Son procès déchaîne les passions. Shaking Tokyo :
Depuis plus de dix ans, il est hikikomori. Il vit enfermé dans son appartement, réduisant au strict minimum tout contact avec le monde extérieur. Lorsque la livreuse de pizza s'évanouit chez lui durant un tremblement de terre, l'impensable arrive, il tombe amoureux.
Peu après il apprend que la jeune fille devient hikikomori à son tour. Osera-t-il franchir la porte qui sépare son appartement du reste du monde ?

Le Saint de Manhattan The Saint of Fort Washington

De Tim Hunter

1h39min40

La vie de Jerry, marié et père de famille, bascule lorsque son associé ruine leur affaire. Il se retrouve à la rue. Matthew, lui, perturbé et abandonné, sort d'un sejour à l'hôpital psychiatrique. Les deux hommes se rencontrent dans un foyer pour sans-logis de Fort Washington et sympatisent...

Le courage d'aimer

De Claude Lelouch

1h40min54

Le Courage d'aimer est le triomphe des autodidactes, des outsiders, de ceux qui n'auraient jamais dû être à l'arrivée.

Un chanteur des rues...une voleuse à la tire... une serveuse de bar... une bonne à tout faire... et un camelot charismatique.

Hector

De Jake Gavin

1h26min48

Comme tous les ans à l’approche de Noël, Hector McAdam prend la route entre l’Ecosse et Londres pour retrouver un peu de chaleur dans un refuge qui offre aux sans abris un bon diner de fête.

Depuis qu’il vit dans la rue Hector a appris à accepter les gens et les choses comme ils viennent : amitié et douceur, déception et cruauté, peine et joie.

Sentant que c’est peut-être son dernier voyage, Hector prend des chemins de traverse et tente de se raccrocher à son passé et ce qu’il a laissé derrière lui.

Les mauvais jours

Pascale Bailly

1h31min41

Nathalie, 50 ans, ne retrouve plus de travail depuis son licenciement. Sa situation se dégrade jusqu'à se faire expulser de chez elle pour loyers impayés.
Acculée, elle accepte un emploi comme caissière dans un supermarché où elle fait la connaissance d'Ismaël. Honteuse de vivre dans sa voiture, Nathalie continue de faire croire à sa fille, à son petit-fils que tout va bien.
Virée de son nouveau travail à la fin de sa période d'essai pour avoir aidé une ancienne collègue à elle dans le besoin, Nathalie se retrouve à la rue.
Que va-t-elle devenir ? Jusqu'où va-t-elle sombrer ? Sa fille va-t-elle finir par découvrir la vérité ? Ismaël reverra-t-il Nathalie dont il est tombé amoureux ? L'amour pour ses proches sera-t-il plus fort que la honte d'avoir tout perdu, son mari, son travail, son confort ?

Le passager - Saison 01 6 épisodes

De Jérôme Cornuau

Mathias Freire, un psychiatre qui n'a plus de goût pour son travail reçoit un nouveau client ayant perdu la mémoire du jour au lendemain. Il s'avère que cet homme a été retrouvé proche d'une scène de crime bestiale.
Peu à peu, Mathias se retrouve en ce patient et commence à se poser des questions. Est-il lui aussi un "passager sans bagages" ayant perdu la mémoire ?

Off White Lies Orchim LeRega

Maya Kenig

1h25min27

Libby débarque à Tel Aviv pour retrouver son père qu’elle n’a pas vu depuis longtemps.

C’est le début de la deuxième guerre du Liban et ils se retrouvent dans un abri anti-bombardement. Afin de trouver un toit, ils se font passer pour des réfugiés du Nord et sont accueillis par une riche famille de Jérusalem.

Les lumières de la ville City lights

De Charles Chaplin

1h23min00

Charlot vagabond vient en aide à une jeune fleuriste aveugle et se fait passer pour un homme riche. A force de travail il réunit assez d'argent pour que la jeune fille recouvre la vue.

My name is not important : Elvio et sa résidence éphémère sur un trottoir de Paris

Marianna Francese

15min57

Elvio, SDF vénézuélien, vit depuis  de nombreuses années dans l'errance entre
Paris, Bruxelles et d'autres coins de l'Europe : il se raconte.

Il s'est constitué une cabane en carton sur un trottoir du 10 ème
arrondissement de Paris et y habite depuis plusieurs mois.

Suivi de la journée où il décida de partir, détruisant sa maison
après l’avoir vidée des divers « objets » accumulés pendant son
séjour.

FORUM "LES DEBATS": Le journalisme d’immersion Dans la peau d'un clandestin, d'un SDF ou d'un militant du FN

1h58min00

L’immersion, un genre vieux comme Jack London.

Le principe est – sur
le papier – assez simple à imaginer : partager le même univers que les
personnes dont on veut comprendre la condition. Devenir leur pair, se
mettre dans leur peau, quitte à s’y sentir mal. Et
ainsi être au cœur de la réalité. La vivre, cette réalité, ne pas se
contenter de la décrire en simple observateur ; la subir, la bousculer,
la modifier en tant qu’acteur. Claire Checcaglini, Anne Tristan et
Hubert Prolongeau ont des parcours aussi éclatés que les visages qu’ils
ont croisés, mais ils ont un point commun – et c’est là toute la force
de leurs reportages : ils se sont débarrassés de leur étiquette de
journaliste pour voir des hommes et des femmes tels qu’ils sont. Sans
leur carapace apparente. Il n’y a pas meilleur moyen pour, comme le
disait Albert Londres, « porter la plume dans la plaie ». Mais au-delà
de la galère partagée, derrière cette quête de réel, n’y a-t-il pas
autre chose ? Une certaine fascination pour le genre des plus grands,
celui des Orwell et des Wallraff, ne se cacherait-elle pas derrière tout
cela ? Et n’y aurait-il pas aussi l’envie, peut-être inconsciente et
enfouie, de réaliser un coup d’éclat à la Florence Aubenas ?

 

Créé à l’initiative du Nouveau Jour J et
de Forum Les Débats, ce premier débat ouvre un cycle sur le journalisme
d’immersion. À l’origine de ce projet, la volonté d’apporter quelque
chose de pertinent et d’inédit dans le champ du journalisme, tout en
étant profitable au grand public. Choisir comme thème de débat le
journalisme d’immersion sonnait alors comme une évidence. Genre qui
fascine aussi bien le public que les journalistes eux-mêmes, il fait
rarement l’objet de débats. Confronter les différentes conceptions des
journalistes qui sont passés par l’immersion est tout l’enjeu de ce
cycle. À chaque débat, le choix des invités se porte sur leur expérience
commune. Pour Hubert Prolongeau, Anne Tristan et Claire Checcaglini, il
s’agit de leur entrée au Front National et/ou de leur vécu parmi les
sans-abri.

 

Ce débat vous est proposé par l'association Forum Les Débats:

www.forumlesdebats.eu

Vivre dans la rue - Jacques Hassin

Jacques HASSIN

1h16min46

Les gens des rues Des gens vivent dans les rues de nos villes. C'étaient les Gueux, les Va-nu-pieds, les Inutiles au monde. Ce sont les Sans domicile fixe, les Clochards, les Zonards. Ils seraient aujourd'hui 10 à 15000 à Paris, dont 15% de femmes. Comment ces personnes vivent-elles ? Et comment peut-on les aider ? Comment vit-on dans la rue ? J'évoquerai ici l'expérience qui peut être celle de ces gens. Je le ferai depuis ma place de soignant, qui m'offre une vision forcément partielle. Certains signes permettent cependant de saisir, de l'extérieur, ce que vivent ces personnes. Ils concernent en particulier le rapport au corps, ainsi que le rapport au temps et à l'espace.