Documents pour «Justice»

Le K Benzema

De Damien Piscarel

2h00min49

Meilleur buteur français de la Ligue des champions, Karim Benzema compte 81 sélections en équipe de France, mais n'a plus été appelé chez les Bleus depuis le 8 octobre 2015. Le 13 avril 2016, l'attaquant du Real Madrid a en effet été mis à l'écart de la sélection nationale pour une durée indéterminée suite à l'affaire de la «sextape». En donnant la parole au footballeur, Damien Piscarel lui permet de revenir sur cette situation, mais aussi d'évoquer ses débuts à Bron, son aventure lyonnaise et son transfert au Real Madrid. D'autres figures du football prennent la parole, notamment Zinedine Zidane, Thierry Henry, Cristiano Ronaldo et Franck Ribéry, pour évoquer le «cas» Benzema

Le traité sur l’interdiction des armes nucléaires : vers de nouvelles actions en justice pour la protection des générations futures ?

15min32

Cette communication a été prononcée dans le cadre du colloque international "Agir en justice au nom des générations futures" qui s'est tenu à Caen les 17 et 18 novembre 2017. Le concept même de Justice se comprend désormais en considération de la
protection juridique des générations futures : justice environnementale,
justice climatique (inscrite dans l’Accord de Paris), protections des
biens communs sont autant de nouvelles facettes du concept de justice,
spécifiques à notre temps. Nous vivons incontestablement une époque de
métamorphoses du droit et des droits. C’est dans ce contexte que
s’inscrit le colloque international « Agir en justice au nom des
générations futures ».

Jean-Marie Collin est un consultant
indépendant sur les questions de défense et de sécurité internationale,
avec une expertise plus particulière, depuis onze ans, dans les domaines
de la dissuasion nucléaire, du désarmement, de la maîtrise des
armements et de la non-prolifération nucléaire. L’Arctique est aussi
l'une de ses principales autres aires de recherches. Vice président de Initiatives pour le desarmement nucleaire (IDN), Il est également Directeur France du réseau international des Parlementaires pour la non-prolifération Nucléaire et le Désarmement
(PNND), chercheur associé auprès du GRIP et intervient dans des
établissements d’enseignement supérieur. On peut lire ses analyses sur
son blog Défense - Géopolitique de la revue Alternatives-Internationales. Le
prix Nobel de la paix a été décerné le 6 octobre 2017 à la Coalition
internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN).




Résumé de la communication
Le 7 Juillet
2017, la majorité des Etats du monde ont décidé d’adopter à l’Assemblée générale
de l’ONU, un traité pour rendre les armes nucléaires illégales : le Traité
d’interdiction des armes nucléaires. Ce traité,
basé sur le droit international humanitaire, vient compléter l’ensemble de la législation
internationale régissant le droit des armes nucléaires. Devant l’absence d’une volonté réelle de la
part des puissances détenant cette arme de destruction massive de mettre un
terme à ce danger ; et devant la prise de conscience du risque permanent de détonation dans le cadre d’une
guerre, d’un accident ou d’un acte terroriste, des Etats avec l’aide de la société
civile – et particulièrement de la Campagne Internationale pour Abolir les Armes
nucléaires – sont parvenus à impulser une nouvelle voie pour le désarmement
nucléaire. Ce traité
est aussi un appel pour protéger les générations futures, ce terme étant inscrit
par deux fois dans le préambule de ce texte. En décembre 2017, 54 Etats ont
signé ce texte, 4 l’ont ratifié, il est attendu pour une entrée en vigueur au
cours de l’année 2018.

Interview with Tim Scanlon

Tim SCANLON

32min08

T.M. Scanlon is Alford Professor of Natural Religion, Moral Philosophy, and Civil Polity. He received his B.A. from Princeton in 1962 and his Ph.D. from Harvard. In between, he studied for a year at Oxford as a Fulbright Fellow. He taught at Princeton from 1966 before coming to Harvard in 1984. Professor Scanlon's dissertation and some of his first papers were in mathematical logic, but the bulk of his teaching and writing has been in moral and political philosophy. He has published papers on freedom of expression, the nature of rights, conceptions of welfare, and theories of justice, as well as on foundational questions in moral theory. He was invited at EHESS on the 13th November 2017 for a one-day long discussion of his manuscript "Why does Inequality Matter?" and on the 14th November he participated in the CESPRA seminar on Normative political philosophy. Interview conducted by Luc Foisneau (CNRS director of research) with the collaboration of Véronique Munoz-Dardé (UCL/Berkeley) after the seminar given by Tim Scanlon on « Contractualism and justification » that was the first session of the seminar series on Normative political philosophy (EHESS).

Tu ne tueras point Krótki film o zabijaniu

De Krzysztof Kieslowski

1h21min25

A Varsovie, un chauffeur de taxi lave sa voiture, refuse deux clients et finit par accepter de prendre en charge un jeune homme au visage fermé qui lui demande de le conduire au bord du fleuve. Le passager noue un lacet autour du cou du chauffeur et entreprend maladroitement de l'étrangler, jusqu'à ce que mort s'ensuive. Jacek passe devant la justice des hommes. Il est défendu par un jeune avocat opposé à la peine de mort, dont c'est la première grande affaire. Jacek est condamné à la mort par pendaison. Au cours du procès, on apprend que le jeune assassin est le jouet d'un destin funeste...

Tokyo !

De Leos Carax

1h47min14

Le film est composé de trois chapitres, chacun d'entre eux étant librement inspiré par Tokyo et tourné au coeur de la ville...
Interior Design : 
Un jeune couple tente de s'installer à Tokyo. L'ambition du jeune homme est claire, devenir réalisateur. Quant à sa compagne, plus indécise, elle a le sentiment diffus de perdre le contrôle de sa vie. 
Tous les deux se noient dans cette ville sans repères, jusqu'à ce que la jeune femme, trop seule, devienne l'objet d'une étrange transformation... Merde :
Une ignoble créature sème la panique et la mort dans les rues de Tokyo. Les médias la surnomme "La Créature des égouts". 
L'armée finit par la capturer. Il s'agit d'un homme d'une civilisation inconnue, qui se fait appeler Merde. Son procès déchaîne les passions. Shaking Tokyo :
Depuis plus de dix ans, il est hikikomori. Il vit enfermé dans son appartement, réduisant au strict minimum tout contact avec le monde extérieur. Lorsque la livreuse de pizza s'évanouit chez lui durant un tremblement de terre, l'impensable arrive, il tombe amoureux.
Peu après il apprend que la jeune fille devient hikikomori à son tour. Osera-t-il franchir la porte qui sépare son appartement du reste du monde ?

La french

De Cédric Jimenez

2h15min18

Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, organisation mafieuse qui exporte l’héroïne dans le monde entier. N’écoutant aucune mise en garde, le juge Michel part seul en croisade contre Gaëtan Zampa, figure emblématique du milieu et parrain intouchable. Mais il va rapidement comprendre que, pour obtenir des résultats, il doit changer ses méthodes.

La femme au tableau Woman in Gold

De Simon Curtis

1h44min50

Lorsqu’il fait la connaissance de Maria Altmann, un jeune avocat de Los Angeles est loin de se douter de ce qui l’attend… Cette septuagénaire excentrique lui confie une mission des plus sidérantes : l’aider à récupérer l’un des plus célèbres tableaux de Gustav Klimt, exposé dans le plus grand musée d’Autriche, dont elle assure que celui-ci appartenait à sa famille ! D’abord sceptique, le jeune avocat se laisse convaincre par cette attachante vieille dame tandis que celle-ci lui raconte sa jeunesse tourmentée, l’invasion nazi, la spoliation des tableaux de sa famille, jusqu’à sa fuite aux Etats-Unis.Mais l’Autriche n’entend évidemment pas rendre la "Joconde autrichienne" à sa propriétaire légitime… Faute de recours, ils décident d’intenter un procès au gouvernement autrichien pour faire valoir leur droit et prendre une revanche sur l’Histoire.

Manipulation Deception

De Marcel Langenegger

1h43min06

Pas d'amis, pas de copine, il ne se passe rien dans la vie de Jonathan. Sa vie se résume à son travail de comptable dans une grosse société new-yorkaise... Jusqu'au jour où il sympathise avec un avocat, Wyatt, qui l'inscrit sur la "Liste", un club de rencontres sulfureux peuplé de jeunes femmes superbes et... disponibles.   Mais Jonathan est tombé dans un engrenage fatal : la liste n'est qu'un piège diabolique destiné à le forcer à commettre le plus gros braquage du siècle...

Un homme à la hauteur

De Laurent Tirard

1h34min01

Diane est une belle femme. Une très belle femme. Brillante avocate, elle a de l’humour et une forte personnalité. Et comme elle vient de mettre un terme à un mariage qui ne la rendait pas heureuse, la voilà enfin libre de rencontrer l’homme de sa vie. Le hasard n’existant pas, Diane reçoit le coup de fil d’un certain Alexandre, qui a retrouvé le portable qu’elle avait égaré. Très vite, quelque chose se passe lors de cette conversation téléphonique. Alexandre est courtois, drôle, visiblement cultivé... Diane est sous le charme. Un rendez-vous est rapidement fixé. Mais la rencontre ne se passe pas du tout comme prévu…

Les procès de l'histoire 6 épisodes

Entre reportage, documentaire et fiction, la série des Procès de l’Histoire propose une nouvelle façon de raconter l’Histoire. En interviewant les principaux protagonistes, incarnés par des comédiens, chaque épisode nous plonge au coeur d’une grande affaire judiciaire de l’Histoire de France.   

Free Angela and the political prisoners

De Shola Lynch

1h37min37

Free Angela raconte l'histoire d’une jeune professeure de philosophie, née en Alabama, issue d’une famille d’intellectuels afro-américains, politiquement engagée.  Durant sa jeunesse, Angela Davis est profondément marquée par son expérience du racisme, des humiliations de la ségrégation raciale et du climat de violence qui règne autour d’elle. Féministe, communiste, militante du mouvement des droits civiques aux États-Unis, proche du parti des Black Panthers, Angela Davis s'investit dans le comité de soutien aux Frères de Soledad, trois prisonniers noirs américains accusés d'avoir assassiné un gardien de prison en représailles au meurtre d'un de leur codétenu. Accusée en 1970 d'avoir organisé une tentative d’évasion et une prise d’otage qui se soldera par la mort d’un juge californien et de 4 détenus, Angela devient la femme la plus recherchée des Etats-Unis. Arrêtée, emprisonnée, jugée, condamnée à mort, elle sera libérée faute de preuve et sous la pression des comités de soutien internationaux dont le slogan est FREE ANGELA ! Devenue un symbole de la lutte contre toutes les formes d’oppression : raciale, politique, sociale et sexuelle, Angela Davis incarne, dans les années 70, le « Power to People ». Avec sa coupe de cheveux « boule » et sa superbe silhouette elle lancera, malgré elle, la mode « afro », reprise à cette époque par des millions de jeunes gens. Quarante ans plus tard, à l’occasion de l’anniversaire de l’acquittement d’Angela Davis, Shola Lynch, avec Free Angela, revient sur cette période cruciale de la deuxième partie du XXe siècle.

Les enjeux de la loi Taubira (3)

23min49

Réalisée quelques mois avant la promulgation de la loi Taubira, cette série de 3 films vidéo vise à donner des clés pour comprendre cette loi et ses enjeux (LOI n° 2014-896 du 15 août 2014 relative à individualisation des peines et renforçant l'efficacité des sanctions pénales).  Explication de la mesure phare de la loi taubira qui concerne la "contrainte pénale" (appelée jusqu'à présent la probation), et son fonctionnement pratique. Il est aussi montré comment se passe les peines en milieu ouvert, quelle est la semaine-type d'une personne sous contrainte. Plus globalement, il s'agit de comprendre et de débattre des grandes problématiques posées par les prisons, la surpopulation carcérale, la récidive, les instruments de la prévention de la délinquance, de la "contrainte pénale", de la libération sous contrainte, du rôle des juges et des conseillers d'insertion et de probation, suivi en milieu ouvert, bracelet électronique, suivi avec mise à l'épreuve.... En octobre 2013, la France comptait 78.000 personnes sous écrous, 67.300 effectivement détenues (dont 13.000 en surnombre), les autres bénéficiaient d'un aménagement de peine à l'extérieur. La loi Taubira permettait de fixer des peines qui devenaient individuelles plutôt que mécaniques (suppression des peines plancher, "contrainte pénale"...) et annonçait la création de 1000 postes de conseillers d'insertion et de probation, Invités : - Pierre-Victor Tournier, laboratoire du CHS, directeur de recherche au CNRS, spécialiste de démographie pénale - Christophe Régnard, président de Union Syndicale des Magistrats (USM) - Olivier Caquineau, conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation, secrétaire général du SNEPAP-FSU Produit par le CHS, en partenariat avec Mediapart qui a diffusé cette série sur son site et dont un journaliste, A. Perraud, a interrogé les trois invités. Images, son, recherche documentaire et montage : Jeanne Menjoulet (CNRS / CHS)