Documents pour «bebe»

Coeur élastique

Anne-Claire Lévêque

On nait, et puis on grandit. On porte le prénom que nos parents ont choisi. On a leur nez, leur bouche, leurs yeux, mais c'est surtout dans leurs bras qu'on se sent heureux ! Peu importe qu'on soit le premier ou le dernier enfant, un cour élastique, voilà ce qu'ont nos parents ! Avec nos cousins, oncles et grands-parents on fait la fête... La famille, c'est vraiment chouette !

Le monde du petit monde

De Fabrice Bracq

15min06

Une femme raconte une belle histoire à son bébé. À la manière d’un conte, peuplé de princes et princesses, elle se replonge dans ses souvenirs, afin de les transmettre à sa famille. Mais la réalité des faits cache malheureusement un drame qui la pousse à immortaliser cet instant.

Dédé télécommandé

Fanny Joly

Mr et Mme Douzevolt ont un garçon qu'ils rêvent de voir devenir beau et intelligent. Mais Dédé ne fait que des bêtises, alors pour remédier à cela, son père met au point une télécommande pour contrôler son fils...

La cuisine de Gudule

Fanny Joly

Je m'appelle Gudule. Mes parents travaillent souvent. Ensemble, mon papa, ma maman et moi, on a un bébé : c'est mon petit frère, Gaston. Le seul problème avec Gaston, c'est qu'il voudrait tout faire comme moi. L'autre jour j'ai eu une super idée. Avec Gaston, on allait préparer le dîner pour nos parents ! Mais avec Gaston en cuisine, rien ne se passe comme prévu...

Opopomoz

De Enzo D'Alo

1h16min12

A Naples, à la veille de Noël, Peppino et son fils Rocco s'affairent pour la préparation de la traditionnelle crèche sous les yeux bienveillants de maman Mariù. La petite famille attend un bébé pour le 25 décembre. Rocco est persuadé que le nouveau-né lui volera l'amour de ses parents. Entre-temps, trois petits diables sont envoyés sur Terre pour accomplir une mission diabolique : convaincre un être humain d'empêcher la naissance de l'enfant Jésus...

Mon nom est Tsotsi Tsotsi

De Gavin Hood

1h30min14

Dans un bidonville aux abords de Johannesburg, en Afrique du Sud, un jeune homme de 19 ans orphelin a occulté tout souvenir de son passé, jusqu'à son propre nom. Il s'appelle donc Tsotsi, qui signifie "voyou", "gangster" dans le jargon des ghettos. Sans nom, sans passé, sans ambition, il n'existe que dans un présent plein de colère. Il dirige une bande de marginaux : Boston, un instituteur raté ; Boucher, un meurtrier de sang-froid ; et Gorille, un costaud à l'intelligence très moyenne. Lors d'une soirée arrosée, Tsotsi tabasse Boston dans un accès de violence extrême, puis il disparaît dans la nuit, traverse le bidonville et se retrouve dans une banlieue aisée. Une femme descend de sa BMW et tente en vain d'ouvrir le portail de sa maison. Tsotsi sort son arme, l'agresse, tire et s'échappe avec la voiture. Un enfant pleure sur la banquette arrière...

La propreté selon Gudule

Fanny Joly

Je m’appelle Gudule. L’autre jour, Maman a décidé qu’il était temps pour mon petit frère Gaston d’être propre. Elle lui a acheté un lot de sept culottes. Elle l’a assis sur le pot et elle lui a roucoulé : « Pipi dans le pot, d’accord, mon Bébé Trésor ! » A la fin de la journée, le pot de Bébé-Trésor était toujours aussi vide et toutes les culottes trempées… C’est alors que j’ai décidé de donner à Gaston une deuxième chance.

Gudule Baby-sitter

Fanny Joly

Je m’appelle Gudule. Ces derniers temps, mes parents ont décidé de me donner du souci, on dirait. L’autre soir, ils sont allés à l’Opéra ! Tout seuls ! En nous laissant, mon petit-frère et moi, avec une baby-sitter ! Une fille qu’on n’avait jamais vue ! Mes amis de l’école m’ont prévenue : Les baby-sitters, il faut s’en méfier… Je peux vous dire que je vais l’avoir à l’œil, la baby-sitter !

Gudule maîtresse d'école

Fanny Joly

Je m’appelle Gudule. Depuis que mon petit frère Gaston est né, on dirait que le cerveau de Maman s’est vidé. Toute la journée, elle est collée à lui en faisant : « Agueuh, reuh, gaaaah, geuh. » Alors, pour éviter que mon frère ne devienne idiot… J’ai décidé de prendre les choses en main. « Mon petit vieux, je lui ai dit, ta fantastique grande sœur va t’apprendre les choses importantes de la vie. »

Docteur Gudule

Fanny Joly

Je m’appelle Gudule et j’ai un petit frère : Gaston. Il est plutôt mignon. Mais pas toujours. Ça dépend des jours. En tout cas, il m’obéit beaucoup moins bien que mes parents. Quelquefois, il ne veut même pas jouer aux jeux que j’ai décidés. L’autre jour, j’ai enfilé ma blouse de peinture, les gants de caoutchouc de la cuisine, le casque du stéréo du salon… « Yé malade, ‘dule ? m’a demandé Gaston. - Mais non, voyons ! C’est toi qui es malade ! Moi, je suis le docteur Gudule ! »

Gudule part en vacances

Fanny Joly

Je m’appelle Gudule et j’ai un bébé. Il s’appelle Gaston, c’est mon petit frère. Je ne sais pas si vous avez remarqué la place que prennent les bébés dans la vie. Incroyable ! Et pas que dans la vie, d’ailleurs… Dans le coffre de la voiture, aussi. Cette année, quand Papa a chargé le lit pliant, la poussette, le pot de chambre, les couches, les jouets et le matelas à langer de Monsieur Gaston… j’ai bien cru qu’on n’allait pas réussir à se caser ! Et les vacances ne faisaient que commencer !

Un amour d'emmerdeuse

De Alain Vandercoille

1h23min27

Après dix ans de mariage, Philippe et Catherine ont enfin la joie d'avoir un bébé. C'est Julie. La venue de cet enfant, "la petite merveille" comme dit sa grand-mère maternelle, va radicalement transformer l'échelle des valeurs de Philippe et Catherine. Pour ces deux adolescents prolongés, finies les sorties nocturnes, le cinéma, les week-ends improvisés, les copains. Un tyran de 50 com monopolise toutes leurs journées, et les nuits, c'est pire ! La mère n'est pas ce que l'on peut appeler une femme au foyer, mais un tempérament anxieux, une sensibilité exagérée, partagée entre sa vie professionnelle et l'amour fou pour son bébé. Elle est vite débordée. Le père fait preuve de beaucoup de bonne volonté, mais il n'est pas toujours là, son travail l'occupe beaucoup. Dans cette ambinace survoltée, on se dispute de plus en plus et chacun veut respirer son bol de liberté. Malgré la séparation, le ton de la comédie demeure grâce à "l'amour d'emmerdeuse", qui saura réconcilier tout le monde.