Documents pour «Mémoire»

Les enfants de Sitting Bull

De Jean-Pierre Moscardo

1h11min18

La bataille continue Dans l’ouest américain, les tribus indiennes aiment à répéter cette prophétie : « 100 après le massacre de leurs aïeux à Wounded Knee en 1890, les enfants de Sitting Bull retouveront leur pouvoir d’antan ». Au début des années 90, de jeunes indiens, futurs chef de tribus, participent au Big Foot Ride, une chevauché de 450 km dans les neiges sur les traces de leurs ancêtres.  Cette épopée est l’occasion de faire un panorama du monde indien actuel : rites secrets, éducation des jeunes, rapport à l’homme blanc, prolifération des casinos dans les réserves…

SANKORÉ Session Inserm : Recherches sur le développement de la mémoire chez l’enfant et l’adolescent

Bérengère GUILLERY-GIRARD

21min08

PREMIER SÉMINAIRE INTERNATIONAL SANKORÉ DE RECHERCHE UNIVERSITAIRE SUR LA PÉDAGOGIE NUMÉRIQUE
Conférence-Débat : INSERM / SANKORE
ZOOM SUR LES NEUROSCIENCES
Que disent les neurosciences sur l’Education numérique ?
Les nouveaux médias viennent concurrencer les outils traditionnels de la transmission des savoirs et du développement des capacités cognitives.
Dans un domaine où l'innovation est constante, la recherche devient rapidement obsolète. Cependant, une recherche abondante est déjà à notre disposition.
Nous essaierons d'en dégager quelques grandes lignes et de proposer des axes sur lesquels les outils à venir pourront être évalués pour mettre en évidence leur valeur ajoutée du point de vue du développement de l'enfant.

Intervention du Dr Bérengère GUILLERY-GIRARD
Maître de Conférences à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, Unité Inserm-EPHE-Université de Caen U923/ Neuropsychologie et neuro-anatomie fonctionnelle de la mémoire humaine.
Recherches sur le développement de la mémoire chez l’enfant et l’adolescent selon une approche comportementale et de neuro-imagerie.

La prolifération des images

UTLS au lycée

41min28

Une conférence de l'UTLS au Lycée
La prolifération des images par Francis Vanoye
Lycée Henri Matisse (93 Montreuil)

The dynamics of our internal representations

Cristina ALBERINI

58min16

The dynamics of our internal representations : memory consolidation, reconsolidation and the integration of new information with the past
Colloque neurosciences et psychanalyse, le 27 mai 2008
Neurosciences et psychanalyse : une rencontre autour de l'émergence de la singularité
Colloque organisé par Pierre Magistretti, le mardi 27 mai 2008

Collège de France – Mémoire et pathologies psychiatriques/Memory in psychiatric disorders.

Jean-Marie DANION

31min34

Humans have the ability to engage in mental time travel and to project themselves back into the past and forward into the future in order to mentally re-experience or pre-experience a specific event. Impaired ability to project back into the past has been described in various pathological conditions, including schizophrenia (Danion et al 2005), depression, post-traumatic stress disorder, organic amnesia, frontal lesions and Alzheimer's disease. To investigate further the impaired ability of patients with schizophrenia to engage in mental time travel, we explored their ability to project themselves forwards in time to pre-experience future events. Twenty-five patients with schizophrenia and 23 comparison participants were assessed using a future event questionnaire. They were asked to describe plans they had for the future, to imagine a future event relating to this plan, and to indicate the subjective experience associated with anticipating what was going to happen, where and when. They were also asked to indicate whether their anticipation of the future event was sustained by their remembering an event that had happened in the past. Results showed that patients had fewer plans than comparison participants and anticipated fewer specific future events. Their ability to pre-experience future events was also impaired. They retrieved few specific past events linked to anticipated events. Moreover, the frequency of both specific future events and specific past events was significantly correlated with verbal fluency performance. In conclusion, schizophrenia is associated with an impaired ability to envision oneself into the future. This impairment, which is likely to be related to defective remembering of the past, may reflect an executive dysfunction. L'être humain a la capacité de voyager mentalement dans le temps et de se projeter dans le passé et le futur de façon á revivre ou á anticiper un événement spécifique. La capacité de revivre mentalement un événement passé est perturbée dans des situations pathologiques variées, notamment dans la schizophrénie (Danion et al 2005), la dépression, le stress post-traumatique, l'amnésie organique, les lésions frontales et la maladie d'Alzheimer. Pour mieux caractériser la perturbation de la capacité des patients schizophrènes á voyager mentalement dans le temps, nous avons exploré leur capacité de se projeter dans le futur. Vingt-cinq patients schizophrènes et 23 témoins ont été évalués á l'aide d'un questionnaire spécifique. Il leur était demandé de décrire leurs projets, d'imaginer un événement pouvant survenir en lien avec ce projet et d'indiquer l'expérience subjective associée au contenu et á la localisation spatio-temporelle de cet événement. Il leur était également demandé d'indiquer s'ils anticipaient l'événement á venir en se remémorant un événement passé. Les résultats montrent que les patients formulent moins de projets et anticipent moins d'événements á venir que les témoins. Leur capacité de vivre mentalement un événement futur est diminuée. Les patients récupèrent moins de souvenirs en lien avec les événements futurs que les témoins. Enfin, la fréquence des événements spécifiques futurs et passés est significativement corrélée á la fluence verbale. En conclusion, la schizophrénie est associée á une perturbation de la capacité de se projeter dans le futur. Cette perturbation, vraisemblablement liée á une diminution de la capacité de se remémorer le passé, pourrait être l'expression d'un trouble des fonctions exécutives. Origine SPI-EAO CERIMES Canal-U Santé et Sport Générique Auteur : Jean-Marie DANION CHU de Strasbourg – INSERM U666

Mémoire d'un lambeau... Racontée par ceux qui en ont, pour le bénéfice de ceux qui en auront

Gérard DEVAUCHELLE

13min00

L'enregistrement vidéoscopique de patients opérés de cancers des voies aérodigestives supérieures constitue la méthode la plus honnête pour apprécier les séquelles foctionnelles des actes chirurgicaux. Cet enregistrement traduit fidèlement le mouvement et la voix et il révèle volontiers le défaut. L'ambition de ce film retraçant l'histoire d'une dizaine de patients opérés de cancers des voies aérodigestives supérieures est de montrer comment le respect par l'exérèse des unités anatomiques et fonctionnelles oropharyngées et le choix judicieux d'un lambeau libre de reconstruction permettent d'atteindre en qualité de réhabilitation esthétique et fonctionnelle. Origine FILMED - 94 5503 292 Générique FILMED : 94 5503 292

L'apparence et l'identité

Benjamin KILBORNE

42min54

Colloque La représentation du vivant : du cerveau au comportement
Session L'implicite des représentations scientifiques
De quoi dépend l'apparence ? Dans quelle mesure peut-il et doit-il y avoir un rapport entre l'apparence et l'identité ? Comment le vivant peut-il être représenté ? Sur quels présupposés repose le concept d'identité ? Rapport entre mémoire et identité, entre honte et identité (cf. phénoménologie de la honte chez Sartre). En quoi consiste la reconnaissance ? Autant de questions qui sont abordées dans cette communication de Benjamin Kilborne. La conférence est suivie de questions du public sur l'identité, l'image de soi.
Equipe technique Directeur de la production: Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques: Francis Ouedraogo, Réalisation : Service commun audiovisuel et multimédia, Exploitation : Julien Lopez, Cadre : Mathias Chassagneux, Son: Xavier comméat, Montage-Encodage-Diffusion Web: Jean-Claude Troncard

Esprit et identité

Joëlle PROUST

1h13min55

Qui, "je" ? Si l'injonction socratique connais-toi toi-même ! implique une forme de recherche de sa propre spécificité qui n'a rien d'immédiat ou de facile, en revanche nul ne songe à s'inquiéter de ce à quoi renvoie le "toi-même". Le toi-même renvoie à moi, l'interlocuteur de Socrate; pour savoir cela, il suffit apparemment d'être conscient de jouir d'un corps et d'un esprit de manière exclusive; de savoir que chaque histoire est unique; que tout le monde appelle chacun par son nom; que ce que l'on fait retentit sur soi au premier chef. Cette conviction que le moi s'offre sans difficulté dans l'expérience courante est renforcée par la manière non problématique dont on utilise couramment le mot "je", pronom personnel qui renvoie à l'auteur de l'énoncé, c'est-à-dire un interlocuteur identifiable dans le contexte de la communication. Mais la référence du mot "je" perd de sa clarté quand on remarque que, lorsqu'on l'utilise le mot pour exprimer sa pensée ou son expérience intime (comme dans "j'ai mal aux dents"), il paraît impossible de se tromper sur la personne que l'on est.
Wittgenstein conclut de cette immunité contre l'erreur d'identification que les auto-attributions subjectives sont de fausses affirmations sur soi (une affirmation doit pouvoir être fausse). On se proposera de montrer que l'immunité contre l'erreur d'identification n'a rien d'universel, comme en attestent certaines formes de délires. Dès lors la question de la référence à soi devient cruciale, tout comme celle de l'identité de la personne. A quelles conditions une personne peut-elle se constituer et se reconnaître comme la même ? Telles seront les questions dont on débattra en axant la réflexion sur les formes variées de l 'agir.

S'organiser pour communiquer

Régine ACQUIER

57min02

En conclusion de la série de cours "Des méthodes pour apprendre", le thème de l'émission est "s'organiser pour communiquer". Après avoir rappelé le principe des outils méthodologiques de base, Régine Acquier aborde les éléments qui permettent d'être en confiance dans les relations interpersonnelles. Enfin, les étapes de la réalisation d'un mémoire : étude du sujet et soutenance, du point de vue de la communication seront analysées.
Voir l'ensemble des programmes de la collection "des méthodes pour apprendre" :
La gestion du temps

Des outils pour s'organiser
Travailler en groupe
La prise de notes et son exploitation
S'organiser pour communiquer



Générique
Emission conçue et préparée par Régine Acquier, Université de Montpellier 1. Réalisée avec le soutien du Ministère de l'Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie. Direction de la Technologie. Directrice de Production : Jacqueline Guibal Réalisation : Dominique Morque Image : Aurélia Baudette Prise de son : Thierry Hurault Maquillage : Jocelyne Schwartz Responsable de production : Agnès Divoux Remerciements aux étudiants : Christine, Sabrina, Luc, Marion, Judicaëlle, Aude, Bénédicte. © Université Montpellier 1/Université Nancy 2 . 2000

Philosophie de l'esprit et sciences cognitives

Pierre JACOB

1h25min45

"Le mot ""cognition"" vient du mot latin *cognoscere* qui veut dire ""savoir"" ou ""connaître"". Sous le nom de ""sciences cognitives"", et autour d'un projet commun, se sont fédérées des disciplines aussi différentes que les neurosciences, la neuropsychologie, la primatologie, la psychologie comparée, la psychophysique, la psychologie cognitive, la psychologie du développement, la linguistique, la logique, l'intelligence artificielle, la philosophie, la psychologie sociale et l'anthropologie.
Les sciences cognitives ont pour objet d'étudier les mécanismes neurophysiologiques et les processus mentaux grâce auxquels un être humain construit ses connaissances : la perception, la mémoire, l'attention, l'imagerie, le raisonnement, la communication. Elles poursuivent donc par des moyens expérimentaux le projet de ce que les philosophes appelaient naguère - d'un mot formé à partir du mot grec *épistémè* qui signifie conjointement ""savoir"" et ""science"" - l'*épistémologie*.
Les sciences cognitives n'étudient pas seulement les mécanismes de formation de connaissances détachées ; elles étudient aussi l'engagement dans l'action, c'est-à-dire : la planification et l'exécution de l'action. Le progrès des sciences cognitives suggère donc que la cognition humaine résulte de mécanismes cérébraux qui donnent naissance à l'expérience consciente subjective, à des représentations véridiques de l'environnement et à des représentations motrices au service de l'action. "

Poulet aux prunes

Marjane Satrapi

1h27min55

Téhéran, 1958. Depuis que son violon tant aimé a été brisé, Nasser Ali Khan, un des plus célèbres musiciens de son époque, a perdu le goût de vivre. Ne trouvant aucun instrument digne de le remplacer, il décide de se mettre au lit et d'attendre la mort. En espérant qu'elle vienne, il s'enfonce dans de profondes rêveries aussi mélancoliques que joyeuses, qui, tout à la fois, le ramènent à sa jeunesse, le conduisent à parler à Azraël, l'ange de la mort, et lui révèlent l'avenir de ses enfants... Au fur et à mesure que s'assemblent les pièces de ce puzzle, apparaît le secret bouleversant de sa vie : une magnifique histoire d'amour qui a nourri son génie et sa musique...

Le frère

De Julien Darras

39min17

Septembre 1958. Le soldat Pierre-Emile Delorme, gravement mutilé en Algérie, est contraint de retourner vivre au foyer familial. Entre un père très ambitieux et une mère effacée, dans un monde de paroles, de non-dits et de faux-semblants, Pierre va se livrer à son frère aîné, Alban, et lui confier sa mémoire. La mémoire, couchée sur le papier, d’une guerre absurde. Une mémoire gênante à bien des égards.