Documents pour «Argentine»

Argentine Buenos Aires - Capitale du tango

De Jacques Vichet

51min56

Capitale de l'Argentine, Buenos Aires est également la plus grande ville et le port le plus important. Les habitants de Buenos Aires sont appelés les "Portenos", habitants du port. La plupart des habitants est d'origine européenne, principalement espagnole et italienne. Buenos Aires est surtout connue comme la capitale mondiale du Tango. Le tango englobe trois formes musicales sur lesquelles se dansent traditionnellement les pas du tango : tangos, milongas et valses. Le quartier de Palermo est à la fois un quartier chic et tranquille où dominent les jardins. C'est aussi un quartier de fête, où les Portenos aiment se retrouver dans les restaurants et danser le tango toute la nuit. Le quartier de la Boca, également haut lieu du tango, a lui aussi un style tout particulier. C'est un village au milieu de la ville. Le quartier de San Telmo quant à lui, est le quartier des antiquaires. Son style étonne le visiteur venu du centre : ici, il n'est pas question de hauts immeubles modernes et imposants, mais plutôt de grandes maisons de style colonial.

Ardor El Ardor

De Pablo FENDRIK

1h36min46

Forêt tropicale de Misiones en Argentine. Kaï, un jeune homme solitaire, assiste à l’attaque sauvage d’une ferme de tabac par des mercenaires qui kidnappent la belle Vania dont le père est assassiné sous ses yeux. KaÏ se transforme alors en justicier et les traque un par un dans la jungle.

Messi

De Álex de la Iglesia

1h33min26

Le film qui retrace l’enfance et les débuts de la carrière d’un petit homme devenu le meilleur footballeur du monde.

Réalisé par Alex de la Iglesia, le film, sorti en salles en Espagne, en Italie et en Argentine, a été présenté au Festival de Venise, il rassemble des images d’archives, des reconstitutions et des témoignages de ceux qui ont vu grandir Lionel Messi, gamin argentin admiré dans le monde entier pour ce qu’il est: un génie du football !

Les mondes ruraux latino-américains face aux changements globaux : débats et expériences quant à l'usage des sols / Xavier Arnaud de Sartre

Xavier ARNAULD DE SARTRE

56min03

Les mondes ruraux latino-américains face aux changements globaux : débats et expériences quant à l'usage des sols / Xavier Arnaud de Sartre, in "Ressources et innovations dans les Amériques", 13e colloque international de l'Institut des Amériques organisé par l'Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques à Toulouse (IPEAT) de Université Toulouse Jean Jaurès (UT2J), l'Institut d'Études Politiques (IEP) de l'Université Toulouse 1 Capitole et la Maison Universitaire Franco-Mexicaine (MUFM). Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail, 14-16 octobre 2015. Au-delà des difficultés rencontrées, l’Amérique latine est également reconnue sur la scène mondiale pour l’amélioration de ses situations économiques, sociales et politiques, et pour ses capacités à expérimenter et à innover, dans des contextes à la fois complexes et stimulants. Afin de donner la mesure de ce que le continent américain peut proposer dans ce qu’il a de positif, de novateur, qui fait source et ressource, qui pousse à l'inventivité et à l’adaptation, qui tend au dépassement de certains problèmes, l’édition 2015 du colloque annuel de l‘IdA se donne pour objectif d’identifier et d’analyser les dynamiques d’innovations et de valorisation des ressources dans les Amériques. La réflexion s’enracine dans les substrats socio-culturels et historiques du continent, nationaux et régionaux, afin d’apporter des éléments de compréhension des contraintes, des convoitises, des spoliations mais également des avancées, des créations, des expériences inédites, etc. Dans les Amériques, la prise en  main de leur destin par un grand nombre d’individus et de sociétés, locales ou nationales, invite donc à (re)visiter les notions (sans opposition systématique entre elles) de ressources matérielles / symboliques, naturelles / culturelles, historiques / patrimoniales, sociales / territoriales, expressives / artistiques, sous-valorisées / idéalisées, géopolitiques / géoéconomiques. Elle invite aussi à se pencher sur les innovations techniques, productives, sociales, politiques, organisationnelles, etc. Elle suppose de s’interroger sur les questions des conflits vs appropriation, épuisement vs préservation, normes  vs illicite, développement durable vs développement économique, valorisation vs (co)gestion.

Malbec matters: a history and commentary on this signature wine / William Beezley

William BEEZLEY

31min00

Malbec matters: a history and commentary on this signature wine / William Beezley. Conférence plénière in symposiurm "Vins, vignes et vignerons : Passages, messages et métissages" organisé conjointement par le Centre d’Étude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir (CERTOP) et  le laboratoire Dynamiques Rurales de l'Université Toulouse-Jean Jaurès, 3-6 juin 2015.

Elefante Blanco

De Pablo Trapero

1h42min30

Le "bidonville de la Vierge" dans la banlieue de Buenos Aires. Julian et Nicolas, deux prêtres et amis de longue date, œuvrent pour aider la population. Julian se sert de ses relations politiques pour superviser la construction d'un hôpital. Nicolas le rejoint après l'échec d'un projet qu'il menait dans la jungle, où des forces paramilitaires ont assassiné les habitants. Profondément choqué, il trouve un peu de réconfort auprès de Luciana, une jeune assistante sociale, athée et séduisante.
Alors que la foi de Nicolas s'ébranle, les tensions et la violence entre les cartels dans le bidonville augmentent. Quand le ministère ordonne l'arrêt des travaux pour l'hôpital, c'est l'étincelle qui met le feu aux poudres

Basta de gusanos !

Jean-François PAYS

20min55

Basta de Gusanos ! est un film de 20 minutes, conçu, écrit et réalisé par Jean-François Pays, à la demande du Pr C.E. Borda, directeur du Centre National de Parasitologie et des Maladies Tropicales de Corrientes, Argentine, pour sensibiliser les enfants des écoles rurales de cette province et de l’ensemble du pays aux infections par les géohelminthes dont la prévalence reste encore élevée dans de nombreuses régions. Le sujet est abordé sous l’angle d’une « tragi-comédie entérique » mettant en scène, sous forme de marionnettes, un ascaris, un ankylostome, une anguillule et un trichocéphale vivant dans le ventre d’un jeune garçon et présentés comme une joyeuse bande de petits malfrats cyniques, fiers d’être des parasites, jaloux de leurs prérogatives et de leur savoir faire, rivaux prêts à s’entretuer pour leur territoire ou une goutte de sang, mais prêts aussi à s’unir pour s’empiffrer et faire les 400 coups. Basta de gusanos ! sera distribué gratuitement sous forme de CD ou de DVD dans les écoles rurales argentines, accompagné d’un petit livret permettant aux enseignants d’expliquer plus complètement aux enfants le mécanisme des infections par les géohelminthes, les moyens de les éviter et la nécessité de se traiter régulièrement. Mise à part la taille des marionnettes, le film s’est efforcé de ne prendre aucune liberté vis à vis des données parasitologiques.
Basta de gusanos ! a été réalisé dans le cadre d’une convention inter-universitaire entre l’Université Paris-V René Descartes et l’Université del Nordeste,  avec l’appui financier de la faculté de médecine de Corrientes,
le concours d’ Alexandro Maurino dit Chaque (dessin des marionnettes) de Carlos Ramos (fabrication des marionnettes), de la Compagnie El Asunto (animation des marionnettes), des membres du Centre National de Parasitologie et des Maladies Tropicales de Corrientes  (CENPETROP) (Pr CE Borda (régie générale), Pr Maria Josefa F. Rea, Cristina Mercedes Gené (dessins), Miguel Angel Sandoval, Luis Armando Mosqueda, Osvaldo David Benitez, Sara Maria Quatrocchio (commentaire), des élèves et professeurs des écoles Général Manuel Belgrano de Corrientes et Para Costa Grande de San Luis de Palma.

Scénario, dialogues, images, montage et réalisation de Jean-François Pays

Bombon el perro

De Carlos Sorin

1h33min28

Licencié d'une station-service, Juan, 52 ans, passe alors ses journées à fabriquer des couteaux, qu'il vend tant bien mal autour de lui.
Un jour, pour le remercier de l'avoir dépannée sur le bord de la route, une jeune femme lui offre un dogue argentin.

Juan ne tarde pas à comprendre qu'il a en sa possession un chien de race, capable de décrocher des médailles.
Associé à Walter, un professionnel plein d'enthousiasme, il devient alors exposant canin.

Despuès de la revolution

De Vincent Dieutre

55min59

Je suis enfin à Buenos Aires, pour un séminaire sur le cinéma. Ivre de joie, je découvre la ville que m’avaient tant décrite les grands frères argentins, du temps des Grandes Manoeuvres et du Palace. Mais la ville est aussi devenue un laboratoire où s’expérimentent toutes les révolutions, de la libération sexuelle à celle de l’art. J’essaie d’être à la hauteur de ce changement à vue du monde qui éclate sous mes yeux. Je me noie, j’abandonne, pour nous, ceux d’ « après la révolution », c’est sans doute déjà trop tard…

La dignité du peuple La dignidad de los nadies

De Fernando E. Solanas

1h56min30

Après Mémoire d'un saccage - Argentine, le hold up du siècle, qui démontait les mécanismes ayant conduit l'Argentine à la crise économique de 2001, La Dignité du peuple montre les conséquences de la crise sur la population. Le film dépeint par petites touches, à travers tout le pays, le portrait d'hommes et de femmes qui ont su relever la tête et combattre pour retrouver, malgré la faim et la misère, leur dignité.
C'est un film sur le pouvoir de la résistance sociale et sur la volonté d'un peuple blessé qui cherche à reconstruire son pays.

Jorge Luis Borges - Una vita di poesia

De Fernando Arrabal

1h06min34

Ce film s’intéresse aux dernières inter­ven­tions publiques de Borges, qui se sont tenues à Tokyo, Genève et Milan, quelques semaines avant sa mort, le 14 juin 1986. En cela, ce film con­stitue une sorte de tes­ta­ment cul­turel et de mes­sage prophé­tique du célèbre poète et nar­ra­teur argentin. Fer­nando Arra­bal a réal­isé cette œuvre en inté­grant aux séquences filmées des inter­ven­tions de Borges, des extraits de ses précé­dents films, des tableaux de l’exposition “Arra­bal Espace” ainsi que des séquences tournées à Milan pen­dant l’été 98.

Hoy no estoy

De Gustavo Taretto

07min48

Un jour, Martin veut disparaître. Il ne veut plus du tout être vu. Plus du tout ? Réalisation maîtrisée et charme mystérieux pour ce court venu tout droit d'Argentine! A consommer sans aucune modération!