Documents pour «cynips»

13. Le châtaignier, pays et terroirs européens Italie : la châtaigne, une image du passé, un produit du futur

Jean JIMENEZ

40min42

L'Italie est le pays du châtaignier par excellence. Elle a connu, tout au long de son histoire, une civilisation du châtaignier très vivante dans les vallées des massifs pré-alpins et tout le long de la chaîne des Apennins jusqu'en Sicile. Elle demeure encore bien présente dans les mémoires des habitants de la province de Cuneo qui témoignent. La diversité et la qualité de ses variétés, les démarches entreprises pour sauvegarder sa châtaigneraie et relancer sa castanéiculture ont permis à l'Italie de surmonter l'une des plus graves atteintes qu'elle ait connue depuis des siècles : le cynips, un ravageur impitoyable venu de Chine. Les conditions de reprise d'une production, qui retournerait à des niveaux proches de ceux de 2005, ne sont pas encore d'actualité, mais le pays fait tout pour que cela redevienne possible. L'Italie a misé aussi dans la recherche agronomique pour faire en sorte qu'après la fin de la lutte contre le cynips, de nouvelles voies puissent être ouvertes, en matière d'amélioration variétale, de lutte contre d'autres pathologies existantes, d'amélioration des processus de production et de transformation. Avec près d'une quinzaine de variétés dans diverses régions du pays, ayant obtenu la labellisation AOP ou IGP, l'Italie demeure encore le fer de lance de la castanéiculture européenne.

6. Les ennemis du châtaignier

Gérard BRIANE

19min41

Depuis le milieu du XXe siècle, les surfaces de châtaigneraies françaises se sont fortement contractées. Cette perte de surface castanéicole est liée à de nombreux facteurs : tout d'abord l'arrivée de la maladie de l'Encre dans les années 1880, en Europe, une maladie qui affecta mortellement cette culture dans les principales aires d'implantation qui étaient les siennes depuis des siècles. Aujourd'hui, le châtaignier doit affronter d'autres fléaux : toujours l'Encre, qui sévit surtout dans les zones humides et aux basses altitudes, mais d'autres ravageurs plus récents comme le chancre de l'écorce, sont tout aussi présents et dangereux. S'y ajoutent les insectes tels le balanin, les vers comme le carpocapse, et surtout dorénavant le cynips, un hyménoptère qui aurait pu causer des dégâts analogues à ceux du phylloxéra sur la vigne à la fin du XIXe siècle. Heureusement, des recherches ont été menées, des expériences conduites, des moyens importants mobilisés, comme en Corse où l'on a fait appel à toutes les personnes de bonne volonté pour rassembler des fonds dans le but de sauver les châtaigneraies séculaires de Pianello ou de Lozzi. Cette lutte biologique, grâce à l'introduction d'un autre insecte antagoniste, le Torymus sinensis, est en train de se généraliser dans les régions françaises affectées.