Documents pour «Prostate»

JPS 2017 / Dépistage en médecine générale

1h29min30

Journées des Professionnels de Santé 2017 Formation Médicale Continue des Médecins Généralistes >> Yves-Marie Vincent : Dépistage du cancer du sein >> Emmanuel Prothon et François Petregne : Dépistage du cancer du colon >> Nicolas Rousselot : Dépistage du cancer de la prostate Rendez-vous annuel organisé par l’Unité Mixte de Formation Continue en Santé de l'Université de Bordeaux, les journées des Professionnels de Santé sont l’occasion de faire le point sur la place, les pratiques et les attentes des médecins généralistes et d’échanger sur leur rôle dans la prise en charge et le suivi de certaines maladies.

CAV 2010 - Nancy : Dépistage et prévention du cancer de la prostate en 2010

Pascal ESCHWEGE

49min40

Thème : Connaître la prostate et ses maux.
Résumé : Après un rappel anatomique et épidémiologie, l’essentiel de l’exposé est consacré au dépistage du cancer de la prostate, à la prévention et à la prise en charge du patient. Le traitement est abordé essentiellement sous l’angle chirurgical : indications, techniques chirurgicales, complications.

Modérateur : Didier PEIFFERT
Intervenant : Pascal ESCHWEGE - Service d’Urologie - CHU de NANCY
SCD Médecine.

CAV 2010 - Nancy : Les traitements des cancers localisés de la prostate

Jean-LUC MOREAU

42min58

Thème : Connaître la prostate et ses maux.
Résumé : Seuls les cancers localisés peuvent être guéris. Un cancer localisé ne donne pas de symptômes. Un cancer de prostate ne peut donc être guéri que s’il est recherché précocement et traité.
Différents examens permettent de circonscrire la localisation et l’extension du cancer de la prostate et d’estimer le risque de progression. Le recours à un nomogramme pré opératoire permet de prédire les risques de récidive.
Rappel de la technique de prostatectomie totale, de ses avantages et des conséquences fonctionnelles.

Modérateur : Didier PEIFFERT
Intervenant : Jean-Luc MOREAU (urologue – centre d’urologie de Nancy)

SCD Médecine.

CAV 2010 - Nancy - Cancer de la prostate : Présent et avenir pour les traitements médicaux ?

Yvan KRAKOWSKI

49min50

Thème : Connaître la prostate et ses maux.
Résumé : Les traitements médicaux s’appliquent de façon transitoire (néo adjuvant, adjuvant) en complément des traitements à visée curative. Ils s’appliquent de façon prolongée dans le cadre des traitements palliatifs dont ils constituent l’essentiel. Ils sont un sujet important de recherche car le cancer en rechute locale étendue ou métastatique est encore incurable.
Un diagnostic précoce est primordial pour la mise en place et l’efficacité du traitement.

La prostate a besoin d'hormones mâles (androgènes) pour fonctionner. L'hormonothérapie consiste à empêcher les cellules prostatiques, cancéreuses ou non, de recevoir ces hormones à effet stimulant. En fait, ce traitement systémique a pour effet de diminuer la quantité d'hormones mâles dans le corps tout entier. Cette diminution affecte toutes les cellules cancéreuses, y compris celles qui ont envahi d'autres organes.
Modérateur : Didier PEIFFERT.
Auteur : Ivan KRAKOWSKI - Oncologue médical - Centre Alexis Vautrin - Centre régional de Lutte Contre le Cancer - ONCOLOR. (www.oncolor.org)

SCD Médecine.

Emois 2008 - Outils d'identification des cas non incidents de tumeurs malignes de la prostate

Paul AVILLACH

15min02

Résumé : Présentation d'un travail ayant été réalisé au Registre Général des Cancers de la Gironde. Ce travail a porté sur l'étude d'un outil d'identification des cas non-incidents de la tumeur maligne de la prostate d'un registre de cancer à partir des données du PMSI. Intervenant : Dr. Paul AVILLACH, vice-président du syndicat des internes spécialistes. SCD Médecine.

Endocuriéthérapie de prostate

N. BRETEAU

12min00

Ce film didactique est destiné à expliquer une technique particulière de traitement des cancers de la prostate à un stade précoce. Il s'adresse essentiellement à des médecins spécialisés en urologie, cancérologie, radiothérapie. La technique décrite est une technique originale encore unique en France à ce jour; l'équipe orléanaise étant la première à proposer un guidage par ultra sons. Origine FILMED 1991 - 94 5204 079 Générique FILMED : 94 5204 079

Le curage ganglionnaire étendu par voie laparoscopique dans le cancer de la prostate

M. THOULOUZAN

10min00

Le film montre un curage ganglionnaire ilio-obturateur étendu par voie laparoscopique trans-péritonéale. L'incision large du péritoine, l'exposition de l'uretère et de l'artère ombilicale sont les clés de l'extension du curage classique au groupe ganglionnaire hypogastrique. Le patient âgé de 57 ans, avait un adénocarcinome prostatique T3a de score de Gleason 6 (3+3) avec infiltration de la capsule sur 2 des biopsies, découvert sur un dosage du PSA sérique à 32 ng/ml. L'IRM était en faveur d'une extension péri-prostatique. Le patient a été inclus dans le protocole thérapeutique GETUG 12 avec une option de radiothérapie. Le nombre de ganglions prélevés était de 14. Le temps opératoire était de 180 min et les pertes sanguines de 20cc. Aucune complication péri-opératoire n'a été constaté. Le patient a été ré-alimenté a J1 et est sorti à J4. L'examen anatomopathologique n'a pas montré d'envahissement (pNO). Origine FILMED 2006 - 106 5204 160 Générique FILMED : 106 5204 160

Technique- prostatectomie totale rétropubienne pour les cancers de la prostate de stade 3

Canal U/Tice Médecine Santé

10min00

Prostatectomie totale rétropubienne après lymphadénectomie pelvienne laparoscopique puis 3 mois d'hormonothérapie néoadjuvante (GETUG 12). 1 -Abord de l'espace de Retzius, 2 -Abord de l'urètre, 3 -Libération de la face postérieure de la prostate jusqu'au sommet des vésicules séminales en emportant tout le fascia de Denonvilliers (VS non vues), 4 -Section du col vésical, 5 -Dissection et ligature haute des pédicules prostatiques supérieurs, 6 -Réalisation de l'anastomose vésico-urétrale. Absence de préservation des bandelettes vaculo-nerveuses. Le temps opératoire a été de 110 min et les pertes sanguines de 300 cc. Aucune complication péri-opératoire, réalimentation à J2, urétrocystographie post-opératoire normale, sonde urétrale retirée à J5, sortie à J6. Anatomopathologie : adenocarcinome prostatique avec franchissement capsulaire et limites chirurgicales négatives (marge de sécurité de 8 mm) (pT3aRO). Origine FILMED 2006 - 106 5204 156 Générique FILMED : 106 5204 156

Enucléation endoscopique de la prostate par laser

J. CHAILLEY

08min00

Dans le traitement de l'adénome prostatique, l'utilisation du laser YAG ND permet, par vaporisation des tissus, de réaliser une véritable résection sans aucun saignement. Cependant, cette méthode est limitée par la durée nécessaire à la vaporisation d'un lobe volumineux. Nous avons développé une technique qui réalise une énucléation de l'adénome en le libérant de ses attaches périphériques au Laser, le tissu ainsi libéré et dévascularisé étant réséqué au résecteur classique. Ainsi sont utilisées la qualité d'hémostase du Laser sur la coque qui va rester en place et la rapidité de la résection pour enlever le lobe dévascularisé. Ce film décrit les différentes étapes de cette technique : Libération des deux lobes à l'aide d'un saphir de contact situé à l'extrémité d'une fibre Laser Yag ND à la puissance habituelle de 40 watts. Lorsque chaque lobe ne tient plus que par quelques fibres du col, il est réséqué et les copeaux récupérés sont analysés en histologie. En fin d'intervention, une loge prostatique est obtenue, identique à celle observée après résection classique. Origine FILMED 1995 - 95 5204 057 Générique FILMED : 95 5204 057

Abord périnéal de la prostate - Les plans de clivage

V. DELMAS

08min00

Trois plans aponévrotiques séparent l'apex de la prostate de la peau du périnée : le raphé ano-bulbaire, le centre tendineux du périnée et le muscle recto-uréthral, le fascia de Denonvilliers. Or chacun de ces 3 plans correspond à des repères anatomiques précis : les fosses ischio-rectales de part et d'autre du raphé ano-bulbaire, le bord postérieur des muscles transverses qui s'insèrent sur le centre tendineux du périnée, les bords latéraux des muscles levator ani qui encadrent le muscle recto-uréthral, enfin le fascia de Denonvilliers interposé entre la face antérieure du rectum et la face postérieure de la prostate. De cette dissection anatomique découle une approche logique de la prostate par voie périnéale. Origine FILMED 1993 - 94 4201 302 Générique FILMED : 94 4201 302

Etude de l'éjaculation humaine par échographie transrectale

Jean HERMABESSIERE

07min00

L'enregistrement par échographie transrectale de l'éjaculation chez huit sujets différents a permis de décrire la physiologie de la prostate et des canaux éjaculateurs. Nous en déduisons des techniques chirurgicales endoscopiques pour la conserver. Origine FILMED 1996 - 98 5204 162 Générique FILMED : 98 5204 162

Biopsies échoguidées de la prostate

M. DEVONEC

10min00

Après un rappel de l'anatomie zonale de la prostate, sont abordés les points suivants de la technique de biopsies échoguidées de la prostate : - indication des biopsies dirigées et systématisées - technique - - choix du plan pour réaliser les biopsies, intérêt du plan sagital et du plan transverse. - technique de biopsies de la capsule prostatique - technique de conditionnement des biopsies Origine FILMED 1996 - 96 5204 375 Générique FILMED : 96 5204 375