Documents pour «chimiothérapie»

Les enquêtes de la luciole - Volume 7 Lucie au chevet des enfants malades

A partir de 9 ans Lucie la luciole accompagne les enfants malades, dans la longue et difficile épreuve de la maladie qu'ils surmontent, avec l'aide de leurs parents et de la médecine. La série comprend 4 documentaires : Les cellules cancereuses, la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie.

Quand j'avais 6 ans, j'ai tué un dragon

De Bruno Romy

1h08min38

En avril 2012, Bruno Romy, cinéaste et Annabelle Cocollos, dessinatrice, apprennent que leur fille Mika, âgée de six ans, est atteinte d'une leucémie. Huit mois plus tard, la fillette, vaillante, peut enfin retrouver le chemin de l'école. Cette expérience, qui a bouleversé la famille, leur a inspiré un film en trois actes.

Le couple y décrit le séisme du diagnostic, la vie d'un service d'oncologie pédiatrique, les incessants séjours à l'hôpital et la vie quotidienne. Les voix off de quatre personnages racontent cette histoire vraie, dans la poésie et l'humour, et évoquent les états d'âme de l'enfant comme des parents.

SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Chirurgie rectale:TME & TEM

Pierre Emmanuel COLOMBO

1h04min19

Titre: SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Chirurgie rectale:TME & TEM
Conférence filmée dans le cadre des Cours nationaux de radiothérapie de la Société Française des jeunes Radiothérapeutes Oncologues qui ont eu lieu les 19 & 20 juin 2015 à la faculté de Médecine de Dijon.

Intervenant (e)(s) : Pr. Pierre-Emmanuel Colombo (ICM Val d’Aurelle, Montpellier)


L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.
Réalisation, production : Canal U/3S

SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Soins de support en radiothérapie des cancers digestifs: Oesophagite et support nutritionnel

Nicolas LESCUT

16min53

Titre: SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Soins de support en radiothérapie des cancers digestifs: Oesophagite et support nutritionnel
Conférence filmée dans le cadre des Cours nationaux de radiothérapie de la Société Française des jeunes Radiothérapeutes Oncologues qui ont eu lieu les 19 & 20 juin 2015 à la faculté de Médecine de Dijon.

Intervenant (e)(s) : Dr N. Lescut (Besançon)


L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.
Réalisation, production : Canal U/3S

SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Radiothérapie stéréotaxique du carcinome hépatocellulaire

Xavier MIRABEL

59min16

Titre: SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Radiothérapie stéréotaxique du carcinome hépatocellulaire: Etat de l’art Bénéfices, simulation, volumes cibles, doses et fractionnement, validation du plan de traitement
Conférence filmée dans le cadre des Cours nationaux de radiothérapie de la Société Française des jeunes Radiothérapeutes Oncologues qui ont eu lieu les 19 & 20 juin 2015 à la faculté de Médecine de Dijon.

Intervenant (e)(s) : Dr X. Mirabel (Lille)


L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.
Réalisation, production : Canal U/3S

SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Radiochimiothérapie des cancers du canal anal

Didier PEIFFERT

1h02min11

Titre: SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Radiochimiothérapie des cancers du canal anal. Bénéfices, simulation, volumes cibles, doses et fractionnement, validation du plan de traitement, association radio‐chimiothérapie
Conférence filmée dans le cadre des Cours nationaux de radiothérapie de la Société Française des jeunes Radiothérapeutes Oncologues qui ont eu lieu les 19 & 20 juin 2015 à la faculté de Médecine de Dijon.

Intervenant (e)(s) : Pr D. Peiffert (Nancy)


L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.
Réalisation, production : Canal U/3S

SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Cancers du rectum: Place de la chimiothérapie

Christophe BORG

56min59

Titre: SFjRO - Cancérologie Digestive - Dijon 2015: Cancers du rectum: Place de la chimiothérapie
Conférence filmée dans le cadre des Cours nationaux de radiothérapie de la Société Française des jeunes Radiothérapeutes Oncologues qui ont eu lieu les 19 & 20 juin 2015 à la faculté de Médecine de Dijon.

Intervenant (e)(s) : Pr. C. Borg (Besançon)


L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.
Réalisation, production : Canal U/3S

Pierre Bourgeois 2007 Paris. La survie des cancers bronchiques non à petites cellules

Bernard MILLERON

30min13

Professeur B. MILLERON (Paris - Tenon) : L'auteur rappelle que cette affirmation ne peut être apportée que par des essais randomisés. Pour des populations sélectionnées, le bénéfice actuel en matière de survie peut être considérable, Cette amélioration des résultats thérapeutiques passe par un diagnostic plus précoce, reposant sur les nouvelles techniques actuelles de diagnostic (fluorescence endobronchique, Petscan), un bilan d'extension plus précis ( PETscan, nouvelles techniques d'exploration du médiastin ),une meilleure utilisation des traitements combinés, une meilleure utilisation des chimiothérapies et des thérapeutiques ciblées.

Mise en place d'un site d'injection intra-veineuse pour chimiothérapie

A. GAINANT

13min00

La mise en place d'u site d'injection intra-veineuse est devenue un geste fréquemment réalisé dont la technique doit être minutieuse. En effet ce geste à priori anodin, peut entraîner des complications immédiates ou à distance parfois graves. Le film décrit deux techniques de mise en place des sites : par ponction de la veine sous-clavière et par dénudation de la veine céphalique. Les interventions sont réalisées sous anesthésie locale. Sont montrés : le matériel utilisé, l'abord veineux, l'insertion sous cutanée du site, les manoeuvres de contrôle de son fonctionnement. Origine FILMED 1996 - 96 4702 201 Générique FILMED : 96 4702 201

Protocole du traitement endo-urologique des tumeurs de la voie excrétrice supérieure

F. LOVACO

08min00

Nous présentons notre protocole de diagnostic et thérapeutique depuis 5 ans (janvier 1986). Nous avons soumis à ce protocole 23 malades, dont 4 furent exclus, car les méthodes endo-urologiques (endoscopie et biopsie) ont démontrée qu'il s'agissait de faux positifs. Des 19 cas : 4 avaient un rein unique et 2 présentèrent une tumeur bilatérale. La localisation fut dans 15 cas pyélique et/ou calicielle et dans 4 cas urétérales. Dans 2 cas, on a eu recours à 3 temps chirurgicaux à cause de l'ampleur des tumeurs dans des reins uniques. Dans 4 cas, nous avons étudié le trajet de la néphrostomie qui a toujours été négatif. Il y eu 3 morts ; 1 à cause de métastases pulmonaires de la tumeur urothéliale, de localisation différente à celle traitée, et à cause de la chirurgie ultérieure (néphrectomie contre latérale et cystectomie). Pour les 4 tumeurs urétérales, on employa le laser dans 1 cas et la résection dans 3, mais tous auront une biopsie de la tumeur et de la base. Dans 1 cas, 2 implants apparurent dans un lieu différent de l'origine au bout de 18 mois. Dans tous les cas, on administra de la chimiothérapie localement. Dans 2 cas, les tumeurs de grande dimension chez un rein unique, on appliqua la chimiothérapie systématique dans le but de réduire la masse tumorale sans y réussir. Origine FILMED : 91 5204 263 Générique Auteur : Lovaco F. FILMED : 91 5204 263

Cafés des Sciences Nancy 2006 - Cancer : les dernières avancées médicales

Lionnel GEOFFROY

1h24min06

Résumé : Avec 30 % des décès en France, le cancer représente actuellement la première cause de mortalité, au même niveau que les maladies cardiovasculaires. Cette maladie, qui peut prendre des formes très variées et concerner quasiment tous les organes du corps humain, est toutefois de mieux en mieux connue par les médecins : elle n'est désormais plus considérée comme une fatalité. Quelles sont les dernières avancées médicales, en terme de dépistage et de soin ? Quelles sont les recherches prometteuses dans ce domaine ? Intervenants : • Dr Nicole Vuillemin, médecin du réseau Oncolor et co-chef de projet du SROS III de cancérologie • Professeur François Guillemin, Directeur du Centre Alexis Vautrin • Pr Thierry Conroy, Sous-directeur chargé de l'enseignement et la recherche clinique, Centre Alexis Vautrin • Dr Lionnel Geoffrois, Responsable du département d'Oncologie médicale, Centre Alexis Vautrin • Pr Didier Wolf, directeur du groupe "Ingénierie pour la santé", Centre de Recherche en Automatique de Nancy (CNRS-UHP-INPL) SCD Médecine.

Pénétrer la cellule cancéreuse

Emilienne SOMA

25min47

Vaincre la résistance aux anticancéreux par la vectorisation médicamenteuse