Documents pour «Cambodge»

Juger, après le régime Khmers rouges (5)

14min41

Marcel Lemonde, ancien juge d'instruction aux chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), répond et échange avec le public de la conférence. Il aborde notamment le rôle des avocats (cambodgiens et internationaux), par exemple celui de François Roux. Cette vidéo a été réalisée à l'occasion de la 50ème séance du séminaire public de recherche "Enfermements, justice et Libertés", le 19 février 2013 (Séminaire indisciplinaire sous la direction scientifique de Pierre-Victor Tournier), où Marcel Lemonde était le conférencier. Filmé au CHS - Montage documentaire

Juger, après le régime Khmers rouges (4)

25min45

Marcel Lemonde, ancien juge d'instruction aux chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), répond et échange avec le public de la conférence. Cette vidéo a été réalisée à l'occasion de la 50ème séance du séminaire public de recherche "Enfermements, justice et Libertés", le 19 février 2013 (Séminaire indisciplinaire sous la direction scientifique de Pierre-Victor Tournier), où Marcel Lemonde était le conférencier. Filmé au CHS - Montage documentaire

Juger, après le régime Khmers rouges (3)

17min04

Marcel Lemonde, ancien juge d'instruction aux chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), dresse un bilan de l'expérience de ce tribunal, en tant que juge d'instruction international Cette vidéo a été réalisée à l'occasion de la 50ème séance du séminaire public de recherche "Enfermements, justice et Libertés", le 19 février 2013 (Séminaire indisciplinaire sous la direction scientifique de Pierre-Victor Tournier), où Marcel Lemonde était le conférencier. Filmé au CHS - Montage documentaire

Juger, après le régime Khmers rouges (2)

32min38

Marcel Lemonde, ancien juge d'instruction aux chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), aborde la première partie de son récit, après l'introduction (film1). Présentation du fonctionnement du tribunal et de sa mise en place en 2006. Circonstances du procès de Duch (responsable du centre de torture S21, et de milliers de morts) pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre, etc.    Procès de Duch instruit en un an, environ, en août 20018. Procès de Nuon Chea, Ieng Sary, Khieu Samphan et Ieng Thirith dans un 2ème temps, ces quatres hauts dirigeants kmmers étaient accusés de crime contre l'humanité, crimes de guerre et génocides visant deux catégories de population : - les chams (minorité musulmane cambodgienne) - les vietnamiens vivant au Cambodge Le procès était en cours lors du tournage de cette vidéo.   Cette vidéo a été réalisée à l'occasion de la 50ème séance du séminaire public de recherche "Enfermements, justice et Libertés", le 19 février 2013 (Séminaire indisciplinaire sous la direction scientifique de Pierre-Victor Tournier), où Marcel Lemonde était le conférencier. Filmé au CHS - Montage documentaire

Juger, après le régime Khmers rouges (1)

19min45

Marcel Lemonde, ancien juge d'instruction aux chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) dresse un tableau de l'histoire cambodgienne du XXe siècle, en introduction de ce sujet.   Cette vidéo a été réalisée à l'occasion de la 50ème séance du séminaire public de recherche "Enfermements, justice et Libertés", le 19 février 2013 (Séminaire indisciplinaire sous la direction scientifique de Pierre-Victor Tournier), où Marcel Lemonde était le conférencier.

Les pépites

De Xavier Lauzanne de

1h28min45

Aujourd'hui, ils ont 25 ans et finissent leurs études ou commencent à travailler. Tous, lorsqu’ils étaient enfants, devaient fouiller, pour survivre, dans la décharge « à ciel ouvert » de Phnom-Penh, au Cambodge.


C’est là que Christian et Marie-France, un couple de voyageurs français, les rencontrent, il y a plus de vingt ans. Ils décident alors de se battre sans limite pour sortir ces enfants de cet enfer.
A ce jour, ils ont permis à près de 10.000 enfants d’accéder à l’éducation pour se construire un avenir.

Danse classique khmère - Maison du Cambodge (Cité Universitaire, Paris)

Hélène Suppya Bru-Nut

16min26

Entretien avec Mme Hélène Suppya Bru Nut sur la danse classique khmère (ល្ខោនព្រៈរាជទ្រព្យ - Lakhon preah reac troap), et démonstration de la danse Neary chea chour (នារីជាជួរ - la danse des jeunes filles en rang).


L’entretien aborde les généralités de la danse classique khmère, son histoire, l’apprentissage par les danseurs et le devenir de cette danse après les Khmers Rouges.


La danse de Neary chea chour est l’une des danses les plus connues du répertoire classique. Elle est enseignée principalement aux jeunes élèves, afin de leur apprendre la gestuelle de base de la danse et le rapport entre les paroles des chants et les gestes.
La danse des jeunes filles en rang est dansée entièrement et n’a pas été coupée au montage.


La troisième partie de la vidéo est un témoignage des danseuses, qui nous livrent leurs ressentis sur leur apprentissage de la danse classique khmère.

Lo

De Rémi Briand

26min57

Le Cambodge compte 15 millions d'habitants, dont plus de 10 millions vivent en milieu rural. Plus de 7 millions de ces villageois n'ont aucun accès à l'eau potable, et n'ont pas d'autre choix que de consommer l'eau des rivières ou des mares.

Chay Lo a grandi dans ces régions reculées au nord-est du Cambodge, ancien territoire des Khmers Rouges. Après avoir échappé plusieurs fois à la mort, hébergé par les moines bouddhistes à Battambang puis à Phnom Penh, il poursuit ses études avec succès en France jusqu'à devenir ingénieur agronome.

Malgré la sollicitation de grands groupes internationaux, il fait le choix de revenir dans son pays natal pour l'accompagner dans son redressement.
Pour se faire, il co-fonde 1001 fontaines pour demain et dirige l’ONG "Teuk Saat 1001" créée comme plate-forme locale au Cambodge.

Cette ONG, grâce à un ingénieux dispositif respectueux de l'environnement, vise à améliorer durablement la santé des populations rurales des pays en développement en leur permettant de produire localement une eau de boisson saine. Son exploitation n'exige que peu de moyens techniques, l'énergie solaire est suffisante pour alimenter une lampe à ultra-violets et un système simple de filtration.
La réussite de ce projet s'appuie aussi sur un modèle entrepreneurial vertueux qui assure l’autonomie du village et la pérennité de la solution. En augmentant sa production, le producteur améliore la santé de l'ensemble de la communauté.

Hier, son obstination et son engagement au service des autres lui ont permis de recueillir les louanges des autorités de l'état cambodgien. Dorénavant son modèle rayonne sur tout le continent asiatique et au delà.

Chay Lo, a été reconnu comme l’un des jeunes "les plus remarquables de la planète" en 2007 et comme "l’entrepreneur social de l’année 2011" pour l’Asie.
L'ONG Teuk Saat 1001 a reçu le 25 septembre 2012 à Dubai, l'Award for Best Renewable Resources - Water Stewardship - dans le cadre des "Asian Sustainability Leadership Awards".         

Angkor l’aventure du Baphuon

52min13

Resté caché sous la forêt tropicale pendant des centaines d’années, le
Baphuon est l’un des premiers monuments de la prestigieuse cité d’Angkor
à être exhumé au début du XXe siècle. Il aura fallu un siècle de
restauration pour que le « temple-montagne » du Baphuon, livre
l’extraordinaire ingéniosité et le raffinement de la civilisation
khmère. Un siècle de chantier rythmé par les épisodes souvent
dramatiques de l’histoire du Cambodge. Un siècle d’incertitudes, mais
aussi d’acharnement d’une petite poignée de chercheurs et d’ouvriers.
Ce chantier a été l'épilogue d'un siècle de travaux successifs, rythmés
par les épisodes souvent dramatiques de l'histoire du Cambodge et
relatés par Pascal Royère, directeur des études de l'Ecole française d'Extrême-Orient (EFEO).

Pillage siamois

De Stéphane POULLE

27min15

Au beau milieu du Golfe de Siam, au large du Cambodge, une île minuscule :Koh Sdach, l’île du Roi. Après le génocide perpétré par les Khmers rouges, six cent familles sont venues se partager ses rivages et ne vivent que de la pêche. Mais depuis quelques années ils subissent les effets dramatiques du pillage de leurs eaux par de gros chalutiers Thaïlandais qui draguent les fonds de l’archipel au mépris de la loi cambodgienne… mais pas du tiroir caisse de certains gouvernants.

Angkor Thom, de la Cité des dieux à l’horizon urbain : archéologie d’une mise en scène

Jacques Gaucher

1h16min46

Conférence donnée le 11 juin 2009 dans le cadre des Conférences Iéna, organisées conjointement par l'Ecole française d'Extrême-Orient et le Musée Guimet.
Le centre du site d’Angkor est occupé par un espace exceptionnel en raison de ses dimensions, de la géométrie de son enceinte et de la dramaturgie de ses monuments : Angkor Thom. A l’analyse, le symbolisme architectural de ses grands temples et leur ordonnancement figurent une représentation, celle de l’Univers habité par les dieux, rendue célèbre par les chercheurs de l’Ecole française d’Extrême-Orient au cours du XXe siècle. Mais ce vaste espace, aujourd’hui recouvert par la forêt, enfermait-il réellement celui d’une ville ? Quels mécanismes, inhérents à toute vie de cité, soutenaient cette mise en scène grandiose ? Pouvait-on en recueillir des traces, en dresser un plan, identifier des formes, caractériser des fonctionnements ? Enfin, dans quelle mesure était-il possible de rendre compte de sa fabrication dans le temps ? En procédant à l’archéologie d’un site à grande échelle, l’archéologue apporte à ces questions une première série de réponses qui restituent à l’ancienne capitale des rois khmers, ses dimensions urbaines, prémices d’une histoire insoupçonnée.

L’art du bâtisseur au XIe siècle à Angkor : Échecs et innovations

Pascal Royère

1h38min35

Témoin du drame cambodgien de la seconde partie du XXe siècle, le programme de sauvetage du Baphuon, temple Sivaïte du XIe siècle implanté au cœur de la grande capitale angkorienne, est en passe d’ici quelques mois de devenir un pari réussi.
La colline couverte de végétation abandonnée depuis 1970 a subi plusieurs métamorphoses pour lentement redonner corps aux impressionnants soubassements des trois étages constitutifs et ainsi redonner son sens à cette architecture. Mais au-delà de la complexité de ses problématiques initiales et des incroyables aléas inhérents à une entreprise de cette ampleur, ce chantier aura également été une intéressante source de documentation relative à l’art des bâtisseurs à l’aube du XIe siècle cambodgien.
Cette conférence se propose d’en retracer les principaux points grâce à quelques exemples significatifs rencontrés sur ce monument.