Documents pour «Photo»

Robert Doisneau, le révolté du merveilleux

Clementine Deroudille

1h17min04

Au fil de photographies inédites, d’archives vidéo ainsi que d’entretiens avec ses complices de toujours, ROBERT DOISNEAU, LE RÉVOLTÉ DU MERVEILLEUX raconte comment cet enfant des faubourgs est devenu l’un des plus célèbres photographes du monde. De Paris à New York en passant par Tokyo, le documentaire, cadencé par les dessins d’Emmanuel Guibert, donne la parole à ses filles, Annette Doisneau et Francine Deroudille, à quelques-uns de ses amis — la photographe Sabine Weiss, les écrivains Jean-Claude Carrière et Daniel Pennac, la comédienne Sabine Azéma — et à des personnalités ayant écrit sur ses images, de Philippe Delerm à François Morel. Réalisé par sa petite-fille, Clémentine Deroudille, le film dresse le portrait intime de l’homme et de l’artiste, d’un Doisneau inattendu, farouchement déterminé à être un pourvoyeur de bonheur.

L' image mouvementée

De Sylvain Roumette

51min42

A l’occasion de l’exposition « Dynamo – Un siècle de lumière et de mouvement dans l’art, 1913-2013 » présentée au Grand Palais du 10 avril au 22 juillet, ce documentaire revient sur l’aventure de l’art cinétique. L’art cinétique est un courant des arts plastiques modernes qui a connu son apogée dans les années 1960-70. Il a exploré les rapports du mouvement et de la lumière à la peinture et à la sculpture, abolissant la distinction entre les deux, dans un esprit spectaculaire et ludique. En partant des témoignages des artistes du mouvement, le film remontera à ses origines, liées à l’apparition du cinéma, et ira à la rencontre de quelques probables héritiers.

Trafic

De Catalin Mitulescu

14min56

En route pour un autre rendez-vous d'affaires, Tudor s'octroie 20 minutes de pause. Un temps suffisant pour inviter une fille à boire un café, lui parler et prendre une photo

Pikapika, Lightning Doodle Project

De Kazue Monno

03min58

Images de parcs, de voies ferrées, d'écoles, de halls d'entrée et de la baie de Tokyo.

Smash his camera

De Leon Gast

1h26min30

Tirant son titre d’une demande faite par Jacqueline Kennedy Onassis à ses agents de sécurité "cassez son appareil photo", ce documentaire retrace la carrière fulgurante de Ron Gallela, célèbre photographe et paparazzo autoproclamé. Ce film porte également un regard sur la nature de la célébrité, la relation entre les vedettes et leurs chroniqueurs, et l’équilibre fragile entre vie privée et liberté de la presse.

The Marina experiment

Marina Lutz

17min58

Un père passe en revue les violences émotionnelles qu'il fit subir à sa fille au cours des seize premières années de sa vie. Il a laissé des caisses de cassettes audio, de films Super 8 et plus de dix mille photos. La fille, qui est également la réalisatrice, présente les preuves.

Shtetls Echoes that remain / L'Histoire du peuple juif au XXème siècle (Vol.1)

De Arnold Schwartzman

1h01min52

En 1991, Moriah Films produit Shtetls, un portrait intime de la communauté juive d’Europe de l’Est et Centrale avant la Shoah. Le film rassemble des centaines de photos d’archives, des images vidéo inédites et des reconstitutions réalisées sur place dans d’anciennes communautés juives de Tchécoslovaquie, Hongrie, Pologne et Roumanie. Le travail de Roman Vishniac, le plus célèbre photographe de ce monde disparu, illustre ainsi le film.Une année de recherches dans les archives du monde entier a été nécessaire à la réalisation de ce documentaire. Commenté par Martin Landau et Miriam Margolyes, le film a déjà reçu de nombreuses récompenses.   Ce film est issu de la collection "Les films du Centre Simon Wiesenthal"

J.A. Martin - photographe

De Jean Beaudin

1h41min22

Être photographe, au tournant du siècle, c'est être un esprit audacieux, un artiste. J.A. Martin ne sait pas encore que sa femme, Rose-Aimée, est à la hauteur de cet esprit. Elle est aussi spontanée qu'il est placide, et aussi déterminée que lui. Rose-Aimée a la trempe des héroïnes de D.H. Lawrence. Quand elle décide de l'accompagner dans la tournée annuelle de ses clients, rien ne va l'empêcher de mettre son projet à exécution. La résistance sourde de l'entourage est éloquente. Grand-mère, soeur, voisine, ou même mari n'y voient qu'une lubie. La place de la femme est au foyer. Rose-Aimée a senti juste. En voyage, elle se redécouvre et son mari du même coup. Dans une campagne aquarelle, au petit matin, elle goûte au bord de la route, le premier café que lui ait jamais préparé son mari. Elle se retrouve sans enfants, compagne et non plus mère, seule avec son J.A., au coeur d'un bel été. Rejoindre ce mari qu'elle aime, le séduite à nouveau en pleine possession de sa maturité de femme, par-delà quinze années d'habitude, c'est la grande aventure que vit Rose-Aimée.

Un château en mer

De Barbel Pfander

12min13

Un grand-père commente les photos qu’il a prises avant et pendant la guerre en Allemagne, en France et en Russie.

Les autochromes

De Patrick Naslès

52min55

Chez les Lumière s'il est bien une invention considérée comme une révolution universelle, c'est l'autochrome. Alors que le cinéma n'apparaît que comme une sorte de tour de magicien sans grand lendemain, la photo couleur bouleverse le monde de l'image. Certains considèrent d'ailleurs l'entrée en couleur de la photo comme la mort de la peinture figurative. Ils n'ont pas tout à fait tort. 1903, date de naissance de l'autochrome, représente un tournant évident pour la plupart des maîtres du pinceau qui s'éloignent de la représentation de la réalité pour mieux fouiller les dédales de leur imaginaire intérieur. Le succès de l'autochrome est immédiat, époustouflant, universel. A tel point que s'ouvrent une usine de fabrication aux Etats-Unis, une autre en Ukraine. Des millions de plaques sont vendues et les professionnels de l'édition se laissent à leur tour séduire. En 1909, le financier-philosophe, Albert Khan, émet l'idée qu'il est urgent de photographier chaque recoin de la terre avec ce procédé. Au total, soixante douze mille clichés seront pris, qui constituent aujourd'hui des archives uniques…

Pli selon pli

De Bernard Bloch

56min40

« La pulpe même du sensible, indéfinissable, n’est pas autre chose que l’union en lui du « dedans » et du « dehors » ; le contact en épaisseur de soi avec soi ». E. Levinas La vie et l’œuvre de Clérembault (1872-1934), psychiatre et photographe, que Jacques Lacan reconnaissait comme « son seul maître en psychiatrie ». Auteur de « La passion érotique des étoffes chez la femme », il réalise à Fès des milliers de photos de femmes marocaines entièrement enveloppées dans le haïk traditionnel. Il dispense aux Beaux-Arts un cours sur le drapé méditerranéen en s’inspirant des sculptures antiques du Louvre. Il se tire une balle dans la bouche devant son miroir dans son pavillon de Malakoff.

Mémoires d’une famille cubaine

De Yan Vega

17min58

Un film conçu à partir de l’album de photos d’une famille cubaine, dont le destin se confond avec l’Histoire, de la Révolution à nos jours.