Savoirs

Mémoire de la culture normande : écrire en français au Moyen-Âge

Durée : 26min.
Ce document est en accès libre.

Résumé

Cette conférence a été donnée dans le cadre de la
première Semaine de la mémoire, organisée en partenariat avec la fête de la Science, qui s'est déroulée en Basse−Normandie du 15 au 20 septembre 2014.
Pierre Larrivée  est professeur de linguistique française (Université de Caen-Basse-Normandie) et Christophe Maneuvrier est maître de conférences en histoire (Université de Caen).
La Normandie est une des premières régions où apparaît l’usage du
français dans les textes médiévaux. On y retrouve une grande variété de
textes à date ancienne, ce qui semble indiquer une connaissance répandue
de l’écriture. Différents indices laissent en effet croire que
l’écriture et la lecture sont connues non seulement des religieux et
des praticiens du droit, mais aussi de bourgeois et d’artisans. Ces
différents lettrés nous donnent par leurs écrits un témoignage de ce
qu’était le français il y a sept siècles, et du rapport qu’on avait
à son écriture. Les textes en français ancien nous renseignent donc non
seulement par ce qu’ils racontent, mais aussi par la langue dans
laquelle ils témoignent.
Cette fonction est inactive en démo.