Savoirs

L'antisémitisme dans son épaisseur historique - Un entretien avec Joël Kotek

Durée : 36min. Français
Ce document est en accès libre.

Résumé

L'antisémitisme dans son épaisseur historique
Un entretien avec Joël Kotek
Dans cet entretien, l’historien Joël Kotek revient sur les racines de l’antisémitisme.
Avant l’an 1000 la haine des Juifs s’apparente à de l’antijudaïsme.
Le judaïsme est considéré comme une religion rivale parmi d’autres, du
christianisme et est rejeté en tant que tel. Le terme qui désigne la
haine des Juifs en tant que race – l’antisémitisme, a lui été forgé par
le journaliste allemand Wilhelm Marr en 1879.
Néanmoins le phénomène apparaît déjà au temps des croisades, quand la
religion des origines, tant pour les Chrétiens, que pour les Musulmans,
devient non plus seulement la religion concurrente, mais également la
religion que l’on rendra responsable des maux dont souffre l’Europe
entière. Au 12ème siècle, cette haine devient irrationnelle et on
pourrait déjà commencer à parler « d’antisémitisme ».
En se servant des métaphores de névrose et de psychose, Joël Kotek
essaie d’expliquer le développement de cette forme particulière
d’hostilité.