Cinéma

  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 386
  • 387
  • 388
  • »

L'ordre règne à Simcaville

Catherine Moulin

29min06

Tourné en mai 1968, ce film rassemble des documents réunis par un groupe de cinéastes et d'ouvriers pour illustrer les conditions de vie et de travail dans une grande usine française de construction automobile.

La reprise du travail aux usines Wonder

Liane Estiez-Willemont

10min48

e film montre les ouvriers de chez Wonder qui, le matin du 9 juin 1968, viennent de voter la reprise du travail, après trois semaines de grève. Une jeune femme refuse de rentrer. Elle crie : "Je ne rentrerai pas, non je ne rentrerai pas", "Je ne veux plus refoutre les pieds dans cette taule dégueulasse". Autour d’elle, des ouvriers s’attroupent. Les délégués syndicaux, artisans de la reprise, s’approchent et tentent de la calmer. Un étudiant de passage met de l’huile sur le feu. Il n’en fallait pas plus pour que ce plan séquence devienne un des classiques du cinéma direct.

Cléon

De Alain Laguarda

27min28

L'usine Renault de Cléon, l'une des usines les plus modernes en Europe pour la contruction automobile fut la première usine à se mettre en grève en Mai 68. Ce reportage propose, au travers d'images d'archives, de se rémémorer l’occupation de l’usine, les espoirs des ouvriers et les contradictions.

Les enfants des mille jours

Claudia Soto Mansilla

1h30min15

Pour tuer l’expérience inédite des « mille jours » de l’Unité populaire du gouvernement Allende, une dictature féroce menée par Pinochet a été nécessaire. Quel était le danger ? Que s’est-il passé pendant ces trois ans si occultés de l’histoire chilienne ? Certains de ceux qui ont accompagné Salvador Allende dans cette aventure racontent l’espoir et l’engouement du rêve socialiste mais aussi les difficultés et la lutte pour plus d’égalité et de partage face à la cruauté libérale.

Entretien avec Bruno Forzani et Hélène Cattet

De Frédéric Ambroisine

14min12

Entretien avec Bruno Forzani et Hélène Cattet, des cinéastes belges au style très singulier, fortement influencés par le cinéma de genre italien. Leur 3ème long-métrage "Laissez bronzer les cadavres" (après "Amer" et "L'Étrange Couleur des larmes de ton corps"), adapté d'un polar des écrivains français Jean-Patrick Manchette et Jean-Pierre Bastid, a été projeté en octobre 2017 au Sitges Film Festival (Festival international du film de Catalogne). Rencontre avec un duo atypique et passionné du cinéma de genre européen qui décoiffe.

Le petit prince a dit

Christine Pascal

1h44min50

Violette, une fillette débordant de vitalité et élevée par sa grand-mère, voit ses parents divorcés, Adam et Mélanie, un week-end sur deux. Se plaignant de douleurs à la tête, elle passe des examens médicaux. Son père médecin apprend alors que sa fille a une tumeur cérébrale et qu'il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre. Il l'enlève et part avec elle sur les routes, découvrant à ses côtés des valeurs oubliées.

Paris à tout prix

De Reem Kherici

1h32min58

Maya, d’origine marocaine, vit à Paris depuis 20 ans. C'est une it girl de la mode. En pleine ascension, elle s’apprête à décrocher son premier CDI de styliste dans la maison de haute couture pour laquelle elle travaille. Mais un simple contrôle de police, où l’on découvre que son permis de séjour est périmé, la renvoie en moins de 24 heures directement au Maroc. Retour auprès de ce pays et cette famille qu’elle voulait oublier. Choc des cultures, choc des préjugés, Maya va tout faire pour rentrer. Vraiment tout. Quand l'avenir d'une parisienne trendy devient la galère d’une immigrée sans papier...

Nouvelle société n°7 - Augé découpage

De Groupe Medvedkine de Besançon

10min46

Dans une usine de contacteurs électroniques, les conséquences sur la vie des ouvriers, de la pression des grandes entreprises sur les petites : les cadences s’accélèrent, la tension monte, les accidents deviennent plus fréquents et plus graves : un ouvrier perd sa main dans une presse.

Le paria

De Claude Carliez

1h45min25

Brisé par la mort de sa femme et de son fils, Manu est devenu gangster. Après le vol de diamants dans un express, il trouve refuge dans la montagne auprès d'une paysanne et de son fils. L'amour s'installe bientôt entre eux mais Manu est traqué par ses anciens complices, la police et sa maîtresse...

Paranoïa

De Robert Luketic

1h42min04

Employé par Wyatt Telecom, Adam Cassidy commet une erreur très coûteuse pour sa société. En échange de son indulgence, le PDG lui demande d'infiltrer son principal concurrent, dont le patron n’est autre que l'ancien mentor de ce dernier...

Hôpital au bord de la crise de nerfs

Stéphane Mercurio

51min43

Janvier 2003, hôpital de Gonesse, en banlieue parisienne. Restrictions budgétaires, limitation d’accès aux professions de santé ont entraîné la fermeture d’une cinquantaine de lits désorganisant ainsi le fonctionnement de l’hôpital. Le film nous plonge dans l’univers souvent absurde – et même cocasse – dans lequel se débattent les héroïques acteurs de l’hôpital – personnel soignant et administratif – pour que "ça fonctionne" envers et contre tout.

Sans principe ni précaution : le distilbène

Stéphane Mercurio

59min26

160 000 "enfants distilbène", dont 80 000 femmes, qui ont les pires difficultés du monde à avoir des enfants : tel est le bilan de la prescription, à partir des années 40 et jusque dans les années 70, du distilbène. Médicament "miracle", cette hormone de synthèse était censée éviter les fausses couches. Or, ses conséquences se sont révélées dramatiques. Ce film retrace l'histoire de ce désastre. Il croise les itinéraires de plusieurs femmes avec le rôle des médecins, des laboratoires et des pouvoirs publics. Il y est question de pensée dominante, d'intérêts économiques, de solidarité de corps, de culpabilité aussi... Car, si elle est moins médiatique que celle du sang contaminé, l'affaire du distilbène affecte encore aujourd'hui de nombreuses femmes qui ont de grandes difficultés pour devenir mères et dont la souffrance n'est ni comprise ni reconnue.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 386
  • 387
  • 388
  • »