Cinéma

  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 117
  • 118
  • 119
  • »

Taxi Téhéran Taxi

De Jafar Panahi

1h21min31

Installé au volant de son taxi, Jafar Panahi sillonne les rues animées de Téhéran. Au gré des passagers qui se succèdent et se confient à lui, le réalisateur dresse le portrait de la société iranienne entre rires et émotion...

Irène

De Alain Cavalier

1h21min26

Irène et le cinéaste. Relation forte et en même temps pleine d'ombres. Irène disparaît. Reste un journal intime retrouvé des années après. Une fraîcheur. Une attirance. Un danger. Comment faire un film ?

Woody Allen : a documentary

De Robert B. Weide

1h53min06

Un regard intime sur la vie, la carrière et le processus créatif de l’auteur-réalisateur le plus prolifique des États-Unis, de sa plus tendre enfance à Brooklyn jusqu’à la sortie de son dernier film à succès "Minuit à Paris".

Solutions locales pour un désordre global

Coline Serreau

1h52min50

"Les films d'alertes et catastrophistes ont été tournés, ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu'il existe des solutions, faire entendre les réflexions des paysans, des philosophes et économistes qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s'est embourbé dans la crise écologique, financière et politique que nous connaissons, inventent et expérimentent des alternatives." Coline Serreau.

Jaume Balaguero L'étrange entretien

De Frédéric Ambroisine

27min09

Figure majeure du cinéma d'horreur et fantastique espagnol depuis près de deux décennies, le réalisateur et scénariste Jaume Balagueró était invité à Paris en septembre 2017, lors de la 23ème édition de L'Etrange Festival. Le réalisateur de "La Secte sans nom", "Darkness", "Fragile" (Fragiles), "[●REC]", "[●REC]²", "Malveillance" , "REC 4 : Apocalypse" et "Muse" y a présenté une Carte Blanche de 5 de ses films favoris : "Elephant Man" de David Lynch, "La Grande bouffe" de Marco Ferreri, "La bouche de Jean-Pierre" de Lucile Hadzihalilovic, "Le Sacrifice" de Andreï Tarkovski et "Street Trash" de Jim Muro. Il est intervenu également lors d'un débat consacré aux 50 ans de l'incontournable Sitges Film Festival, dont des représentants étaient également invités pour mettre en avant plusieurs films (incluant l'excellent documentaire "Herederos de la bestia") dans le cadre d'un cycle spécial. Rencontre avec un cinéaste passionnant et passionné. 

C'est dur d'être aimé par des cons

De Daniel Leconte

1h42min11

Pour avoir reproduit les douze caricatures danoises ayant déclenché la colère des musulmans aux quatre coins du monde, Philippe Val, le patron de Charlie Hebdo, journal satirique français, est assigné en justice. Un procès hors norme que Daniel Leconte suit en temps réel. Pour décrypter, avec les acteurs clés, les enjeux politiques internationaux, médiatiques et idéologiques. Avec, en images : avocats, témoins, médias, conférences de rédaction, manifestations de soutien. Avec aussi les prises de positions des intellectuels et des hommes politiques, les réactions de l'accusation et des pays musulmans. Une réflexion sur l'Islam, sur la presse, sur l'état de l'opinion dans la société française mais aussi une tentative de réponse aux défis lancés par l'intégrisme à toutes les démocraties.

Carré 35

De Eric Caravaca

1h04min21

"Carré 35 est un lieu qui n’a jamais été nommé dans ma famille ; c’est là qu’est enterrée ma sœur aînée, morte à l’âge de trois ans. Cette sœur dont on ne m’a rien dit ou presque, et dont mes parents n’avaient curieusement gardé aucune photographie. C’est pour combler cette absence d’image que j’ai entrepris ce film. Croyant simplement dérouler le fil d’une vie oubliée, j’ai ouvert une porte dérobée sur un vécu que j’ignorais, sur cette mémoire inconsciente qui est en chacun de nous et qui fait ce que nous sommes."

Docteur Jack

De Benoît Lange

1h23min44

Docteur Jack, c’est un médecin infatigable qui depuis 35 ans, arpente les bidonvilles et les rues de Calcutta.  Par sa ténacité et son choix de vie radical, il est à l’origine d’un mouvement devenu mondial, la “médecine de rue”. Aujourd’hui, à 87 ans, il nous ouvre pour la première fois le livre intime de sa destinée exceptionnelle.

L'ordre règne à Simcaville

Catherine Moulin

29min06

Tourné en mai 1968, ce film rassemble des documents réunis par un groupe de cinéastes et d'ouvriers pour illustrer les conditions de vie et de travail dans une grande usine française de construction automobile.

Le maître est l'enfant

De Alexandre Mourot

1h40min03

Alexandre Mourot, réalisateur et jeune père, regarde sa fille faire sa propre expérience du monde. S'interrogeant sur sa scolarisation prochaine, il décide d'aller tourner dans une classe d'enfants de 3 à 6 ans de la plus ancienne école Montessori de France. Dans une salle accueillante, avec des fleurs, des fruits, beaucoup de matériel, Alexandre rencontre des enfants libres de leurs mouvements et de leurs activités, qui travaillent seuls ou à plusieurs dans une ambiance étonnamment calme. Le maître est très discret. Chacun lit, fait du pain et des divisions, rit ou dort en classe. Pendant une année, le réalisateur filme la mise en œuvre de cette pédagogie de l’autonomie et de l’estime de soi que Maria Montessori voyait, en pleine fureur de la première moitié du XXe siècle, comme la promesse d’une société nouvelle de paix et de liberté.

La reprise du travail aux usines Wonder

Liane Estiez-Willemont

10min48

e film montre les ouvriers de chez Wonder qui, le matin du 9 juin 1968, viennent de voter la reprise du travail, après trois semaines de grève. Une jeune femme refuse de rentrer. Elle crie : "Je ne rentrerai pas, non je ne rentrerai pas", "Je ne veux plus refoutre les pieds dans cette taule dégueulasse". Autour d’elle, des ouvriers s’attroupent. Les délégués syndicaux, artisans de la reprise, s’approchent et tentent de la calmer. Un étudiant de passage met de l’huile sur le feu. Il n’en fallait pas plus pour que ce plan séquence devienne un des classiques du cinéma direct.

Cléon

De Alain Laguarda

27min28

L'usine Renault de Cléon, l'une des usines les plus modernes en Europe pour la contruction automobile fut la première usine à se mettre en grève en Mai 68. Ce reportage propose, au travers d'images d'archives, de se rémémorer l’occupation de l’usine, les espoirs des ouvriers et les contradictions.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 117
  • 118
  • 119
  • »