Cinéma

  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • ...
  • 118
  • 119
  • 120
  • »

A côté

Stéphane Mercurio

1h32min06

Des femmes qui attendent, qui se font belles, qui se remontent le moral, qui craquent parfois, mais espèrent toujours. Dans la petite maison de l’association Ti-Tomm, accolée au mur de la prison des hommes à Rennes, on attend l’heure du parloir. Les familles arrivent à l’avance, toujours. Quelques secondes de retard, et la porte de la prison restera fermée. On vient une, deux, trois fois par semaine, chaque semaine, pendant des mois voire des années. Ce sont majoritairement des femmes ; ces pénélopes des temps modernes vivent au rythme de leur homme à l’ombre. Le temps est suspendu, la vie comme arrêtée. L’arbitraire de la prison, les transferts, les interdits sont leur quotidien. En faisant le choix de rester résolument « à côté » de la prison - du côté des familles - le film propose paradoxalement une approche éminemment frontale de ce qu’est la réalité carcérale. La prison en creux. La vie sans l’autre. Mais sûrement pas à côté de la vie.

Ex-Moulinex, mon travail c'est capital

De Marie-Pierre Bretas

1h28min14

En juillet 1997, le site "Moulinex" de Mamers dans la Sarthe ferme ses portes. Nicole, Pascale, Josiane, Maurice et Dominique ont tous travaillé plus de 20 ans dans l'usine. Du jour au lendemain tout bascule. Les uns et les autres doivent faire face à des situations qu'ils ne connaissent pas : chômage, reclassement, mutation. Leur innocence est de force. Dans leurs nouveaux parcours, tous les cinq ont des exigences et ils refusent les "On ne peut rien faire".

Septembre chilien

De Théo Robichet

40min14

Compte-rendu à chaud des journées qui ont suivi le coup d’état du général Pinochet. À Santiago la peur se lit sur les visages. Des militants de l’Unité populaire osent cependant parler, ébauchent des explications, font part au monde de leur détermination. Les obsèques de Pablo Neruda donnent lieu à la première manifestation contre le régime.

La bataille des dix millions

De Chris Marker

59min28

Le discours autocritique de Fidel Castro, le 26 juillet 1970, précédé de l'analyse de cette année historique pour Cuba. Quelques mois auparavant, Fidel Castro lançait un appel à la population cubaine pour qu'elle réunisse tous ses efforts afin de doubler la récolte de la canne à sucre, seul moyen de freiner le déclin catastrophique de l'économie cubaine. Malgré une mobilisation extraordinaire, le but n'a pas été atteint.

A l'ombre de la République

Stéphane Mercurio

1h40min26

Pour la première fois, après trois ans d’existence, le CGLPL (Contrôle général des lieux de privation de liberté) accepte qu’une équipe de tournage le suive dans son travail, minutieux, essentiel de contrôle des droits fondamentaux dans les prisons, hôpitaux psychiatriques, commissariats… Stéphane Mercurio a suivi une quinzaine de contrôleurs. Leurs lieux de mission : la maison d’arrêt de femmes de Versailles, l’hôpital psychiatrique d’Evreux, la Centrale de l’île de Ré, et enfin la toute nouvelle prison de Bourg-en-Bresse. Pendant ces quelques semaines d’immersion à leurs côtés au coeur des quartiers disciplinaires, dans les cours de promenade des prisons ou dans le secret des chambres d’isolement, un voile se lève sur l’enfermement et la réalité des droits fondamentaux en ces lieux.

Classe de lutte

De Groupe Medvedkine de Besançon

40min01

Le premier film réalisé par les ouvriers du Groupe Medvedkine. Il suit la création d'une section syndicale CGT dans une usine d'horlogerie par une ouvrière dont c'est le premier travail militant en 1968. Comment Suzanne réussit à mobiliser les autres femmes de l'entreprise, malgré la méfiance des dirigeants syndicaux et les intimidations du patronat.

Si j'avais 4 dromadaires

De Chris Marker

49min04

"Avec ses quatre dromadaires Don Pedro d'Alfaroubeira Courut le monde et l'admira. Il fit ce que je voudrais faire Si j'avais quatre dromadaires." Un photographe amateur et deux de ses amis commentent des images prises un peu partout dans le monde. Ce film est entièrement composé au banc-titre, à partir de photos fixes prises dans vingt-six pays entre 1955 et 1965.

On vous parle de Prague : le deuxième procès d'Arthur London

De Chris Marker

31min35

Cette critique du "socialisme réel", réalisée pendant le tournage de L'Aveu de Costa Gavras, comprend des interviews de Artur London, Jorge Semprun, Costa Gavras, Yves Montand, Simone Signoret et de techniciens du film.

On vous parle de Paris : Maspéro - Les mots ont un sens

De Chris Marker

20min55

"Un éditeur, ça se définit par son catalogue." Dans ce film, François Maspero, Fanchita Maspero et leurs collaborateurs, parlent de leur maison d'édition, des livres qu'ils fabriquent et de la manière dont ils conçoivent leur travail.

Quelque chose des hommes

Stéphane Mercurio

27min35

Un film impressionniste, fait de corps, de gestes, de récits de la relation des hommes à la paternité et à la filiation. Seule femme, la cinéaste s’est glissée avec sa caméra dans l’intimité de ces hommes au cours des séances de prises de vue « Père et fils » du photographe Grégoire Korganow, pour saisir quelque chose des hommes. Mission impossible et pourtant...  

Une poste à La Courneuve

Dominique Cabrera

54min13

À la poste, les habitants de La Courneuve viennent toucher leurs allocations et le RMI. L'argent circule, l'argent manque. Les jeunes postiers, salariés ordinaires, reçoivent de plein fouet le choc de la pauvreté de l'autre.

Le train en marche

De Chris Marker

31min18

Préface du « BONHEUR », l’expérience du ciné-train d’Alexandre Medvedkine qui roula durant 294 jours, filmant les problèmes de la révolution russe et du développement économique de 1930.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • ...
  • 118
  • 119
  • 120
  • »