Cinéma

Fusillés pour l'exemple

De Patrick Cabouat

52min49

550 soldats français furent fusillés par l’armée française pendant la première Guerre mondiale. Ces exécutions « pour l’exemple », décidées par la justice militaire, devaient imposer une discipline de fer dans les tranchées. Ce film est le fruit de la première enquête exhaustive sur cette zone d’ombre de l’histoire officielle. Illustré par les dessins de Jacques Tardi et des séquences d’archives inédites, il retrace l’histoire dramatique de ces soldats, de leur condamnation, de leur exécution, et enfin de leur réhabilitation.

14-18 : Le bruit et la fureur

De Jean-François Delassus

1h40min44

Tout est loin d’avoir été dit sur la « der des ders », sur l’histoire de cette immense tromperie, de ce gâchis infini. A travers le récit d’un soldat qui a traversé toute la guerre et qui parle aussi au nom de ces camarades, « 14-18 : le bruit et la fureur » est un documentaire réalisé à partir d’images d’archives, pour la première fois, restaurées, colorisées et sonorisées.  A rebours de la victimisation du soldat qui a longtemps prévalu, le propos de ce film est nouveau : la Grande Guerre a été entretenue par un consentement général. Ce sont des sociétés entières qui se sont jetées dans ce qu’elles pensaient être un combat de la civilisation contre la barbarie. Elles se sont ainsi engagées dans le premier massacre de masse moderne, sans avoir la moindre idée de ce qui les attendait; En suivant les analyses d’Annette Becker, l’un des chefs de file de ce nouveau courant historiographique, ce film donne une vision neuve de ce conflit dont l’ampleur, la violence, le caractère total ont à la fois préfiguré et engendré les tragédies du XXe siècle. Suivi par 6 millions de téléspectateurs sur France 2 le 11 novembre 2008 !

Get Bach ! Le Quatuor

De Philippe Cornet

52min06

Le Quatuor, quatre musiciens, progéniture improbable de Bach et de Groucho Marx, véritable phénomène du « burlesque music-hall ». Ils se présentent en habit de soirée et revisitent aussi bien Schubert que Jimmy Hendrix. Leur spectacle « Il pleut des cordes » a attiré plus de 200 000 personnes à Paris.

Olivia Ruiz, Star'activiste

De Godwin Djadja

52min55

Ancienne élève de la Star Academy, Olivia Ruiz a toujours cultivé sa différence. Loin de suivre les voies commerciales empruntées par les anciens pensionnaires du « château », elle tente de s’imposer en solo sur la scène rock alternative. Portrait d’une artiste au parcours atypique.

Manteau chamane de Sibérie Arts du Mythe

De Frédéric Ramade

26min47

«  Chez vous il n'y a pas d'esprits, chez moi il y en a, c'est pour ça que c'est difficile ! » Savelij Vasilev, Chamane Evenks. Les « Arts du Mythe » est une série de films documentaires culturels produits par le musée du Quai Branly, Arte et Program33.Chaque film de 26 min prend pour thème un objet particulier du musée qui sert d’introduction et de porte d’entrée, vers la culture des gens qui l’ont créé. Le but principal de la collection est, à chaque fois, de placer l’artefact au centre du film et d’avoir une compréhension de celui-ci selon différents points de vue : celui des gens de la communauté dont il est issu, mais aussi celui d’artistes, de conservateurs, de collectionneurs et de chercheurs d’autres cultures.Les histoires et les mythes, qui sont attachés à chaque objet choisi, sont particulièrement importants et mis en valeur dans la narration filmique. L’évocation des matériaux utilisés pour créer l’objet, les différents types de savoir et de savoir-faire qui l’habitent et la manière dont les artistes, par la transmission de techniques et de gestes, nous disent des choses de la façon dont ils pensent et pratiquent leur art ; sont des thèmes également au centre de ces films.Toutes ces différentes visions de l’objet ou de l’œuvre d’art sont reliées les unes aux autres au travers de différentes facettes. Cette vision globale met particulièrement en valeur la présence contemporaine de ces objets en montrant leur signification et leur importance, autant pour les membres de leur communauté d’origine que pour les gens de tous les pays.

Le masque Kodiak d'Alaska Arts du Mythe

De Philippe Truffault

46min02

La culture des Alutiiq, les habitants de Kodiak, en Alaska s’est perdue au fil des temps, et ce n’est qu’aujourd’hui qu’elle commence à retrouver sa mémoire. Alors, que savons-nous de cet étrange « masque-lune » fleuron d’une collection unique au monde ?   Les « Arts du Mythe » est une série de films documentaires culturels produits par le musée du Quai Branly, Arte et Program33. Chaque film de 26 min prend pour thème un objet particulier du musée qui sert d’introduction et de porte d’entrée, vers la culture des gens qui l’ont créé. Le but principal de la collection est, à chaque fois, de placer l’artefact au centre du film et d’avoir une compréhension de celui-ci selon différents points de vue : celui des gens de la communauté dont il est issu, mais aussi celui d’artistes, de conservateurs, de collectionneurs et de chercheurs d’autres cultures. Les histoires et les mythes, qui sont attachés à chaque objet choisi, sont particulièrement importants et mis en valeur dans la narration filmique.L’évocation des matériaux utilisés pour créer l’objet, les différents types de savoir et de savoir-faire qui l’habitent et la manière dont les artistes, par la transmission de techniques et de gestes, nous disent des choses de la façon dont ils pensent et pratiquent leur art ; sont des thèmes également au centre de ces films. Toutes ces différentes visions de l’objet ou de l’œuvre d’art sont reliées les unes aux autres au travers de différentes facettes.Cette vision globale met particulièrement en valeur la présence contemporaine de ces objets en montrant leur signification et leur importance, autant pour les membres de leur communauté d’origine que pour les gens de tous les pays.

La statue Fon du Dieu Gou Arts du Mythe

De Philippe Truffault

26min34

Dans la mythologie vaudou, Gou est le dieu du fer et de la guerre. Au Bénin, Gou est toujours autant craint que vénéré, mais il est exceptionnel qu'il soit doté d'une représentation humaine. C’est ce qu’a pourtant fait au XIXe siècle un sculpteur nommé Akati Ekplékendo. Les « Arts du Mythe » est une série de films documentaires culturels produits par le musée du Quai Branly, Arte et Program33. Chaque film de 26 min prend pour thème un objet particulier du musée qui sert d’introduction et de porte d’entrée, vers la culture des gens qui l’ont créé. Le but principal de la collection est, à chaque fois, de placer l’artefact au centre du film et d’avoir une compréhension de celui-ci selon différents points de vue : celui des gens de la communauté dont il est issu, mais aussi celui d’artistes, de conservateurs, de collectionneurs et de chercheurs d’autres cultures. Les histoires et les mythes, qui sont attachés à chaque objet choisi, sont particulièrement importants et mis en valeur dans la narration filmique. L’évocation des matériaux utilisés pour créer l’objet, les différents types de savoir et de savoir-faire qui l’habitent et la manière dont les artistes, par la transmission de techniques et de gestes, nous disent des choses de la façon dont ils pensent et pratiquent leur art ; sont des thèmes également au centre de ces films. Toutes ces différentes visions de l’objet ou de l’œuvre d’art sont reliées les unes aux autres au travers de différentes facettes. Cette vision globale met particulièrement en valeur la présence contemporaine de ces objets en montrant leur signification et leur importance, autant pour les membres de leur communauté d’origine que pour les gens de tous les pays.

Vierge ouvrante de Prusse Arts du Mythe

26min43

Cette vierge conservée au Germanisches National Museum de Nuremberg est l'une des rares statues de ce type à être parvenue jusqu'à nous. Pourquoi ces sculptures, si populaires à travers toute l'Europe de la fin du Moyen-âge, ont-elles brusquement disparu ? Avec cet objet européen la collection dépasse la notion d’exotisme attachée arbitrairement aux arts premiers. Les « Arts du Mythe » est une série de films documentaires culturels produits par le musée du Quai Branly, Arte et Program33. Chaque film de 26 min prend pour thème un objet particulier du musée qui sert d’introduction et de porte d’entrée, vers la culture des gens qui l’ont créé. Le but principal de la collection est, à chaque fois, de placer l’artefact au centre du film et d’avoir une compréhension de celui-ci selon différents points de vue : celui des gens de la communauté dont il est issu, mais aussi celui d’artistes, de conservateurs, de collectionneurs et de chercheurs d’autres cultures. Les histoires et les mythes, qui sont attachés à chaque objet choisi, sont particulièrement importants et mis en valeur dans la narration filmique. L’évocation des matériaux utilisés pour créer l’objet, les différents types de savoir et de savoir-faire qui l’habitent et la manière dont les artistes, par la transmission de techniques et de gestes, nous disent des choses de la façon dont ils pensent et pratiquent leur art ; sont des thèmes également au centre de ces films. Toutes ces différentes visions de l’objet ou de l’œuvre d’art sont reliées les unes aux autres au travers de différentes facettes. Cette vision globale met particulièrement en valeur la présence contemporaine de ces objets en montrant leur signification et leur importance, autant pour les membres de leur communauté d’origine que pour les gens de tous les pays.

Le Piquet de Jarre Mnong Gar Arts du Mythe

De Jean-Loïc Portron

26min34

Ce piquet sert à attacher une jarre contenant de la bière de riz. Piquet et jarre  sont  indispensables  à l’accomplissement du sacrifice du buffle, un rituel  majeur  en Asie du Sud-est. Sacrifier, c’est manger avec les dieux; c'est espérer leur protection en partageant avec eux la chair du buffle et le riz. Les « Arts du Mythe » est une série de films documentaires culturels produits par le musée du Quai Branly, Arte et Program33. Chaque film de 26 min prend pour thème un objet particulier du musée qui sert d’introduction et de porte d’entrée, vers la culture des gens qui l’ont créé. Le but principal de la collection est, à chaque fois, de placer l’artefact au centre du film et d’avoir une compréhension de celui-ci selon différents points de vue : celui des gens de la communauté dont il est issu, mais aussi celui d’artistes, de conservateurs, de collectionneurs et de chercheurs d’autres cultures. Les histoires et les mythes, qui sont attachés à chaque objet choisi, sont particulièrement importants et mis en valeur dans la narration filmique. L’évocation des matériaux utilisés pour créer l’objet, les différents types de savoir et de savoir-faire qui l’habitent et la manière dont les artistes, par la transmission de techniques et de gestes, nous disent des choses de la façon dont ils pensent et pratiquent leur art ; sont des thèmes également au centre de ces films. Toutes ces différentes visions de l’objet ou de l’œuvre d’art sont reliées les unes aux autres au travers de différentes facettes. Cette vision globale met particulièrement en valeur la présence contemporaine de ces objets en montrant leur signification et leur importance, autant pour les membres de leur communauté d’origine que pour les gens de tous les pays.

La tête de reliquaire Fang Arts du Mythe

De Philippe Truffault

26min14

Dans le système traditionnel Fang, au Gabon, chaque famille, chaque lignage, chaque clan possédait un ou plusieurs byéris : un reliquaire contenant les ossements des ancêtres, surmonté d'une statuette. Le culte des ancêtres, réservé aux initiés, sollicitait les âmes des défunts afin qu'elles assurent la prospérité des vivants... Les « Arts du Mythe » est une série de films documentaires culturels produits par le musée du Quai Branly, Arte et Program33. Chaque film de 26 min prend pour thème un objet particulier du musée qui sert d’introduction et de porte d’entrée, vers la culture des gens qui l’ont créé. Le but principal de la collection est, à chaque fois, de placer l’artefact au centre du film et d’avoir une compréhension de celui-ci selon différents points de vue : celui des gens de la communauté dont il est issu, mais aussi celui d’artistes, de conservateurs, de collectionneurs et de chercheurs d’autres cultures. Les histoires et les mythes, qui sont attachés à chaque objet choisi, sont particulièrement importants et mis en valeur dans la narration filmique. L’évocation des matériaux utilisés pour créer l’objet, les différents types de savoir et de savoir-faire qui l’habitent et la manière dont les artistes, par la transmission de techniques et de gestes, nous disent des choses de la façon dont ils pensent et pratiquent leur art ; sont des thèmes également au centre de ces films. Toutes ces différentes visions de l’objet ou de l’œuvre d’art sont reliées les unes aux autres au travers de différentes facettes. Cette vision globale met particulièrement en valeur la présence contemporaine de ces objets en montrant leur signification et leur importance, autant pour les membres de leur communauté d’origine que pour les gens de tous les pays.

Le Crâne de cristal de roche Arts du Mythe

De Philippe Truffault

45min52

Regard magnétique, fabrication énigmatique, piège à lumière : ce crâne vient de l'ancienne capitale des Aztèques et de l'échoppe d'un célèbre marchand d'antiquités, Eugène Boban. Comme ses frères de la Smithsonian Institution à Washington ou du British Museum à Londres, ce crâne, conservé à Paris, est porteur de sa part de mystères dont le moindre n'est pas le trou qui le transperce de part en part. Les « Arts du Mythe » est une série de films documentaires culturels produits par le musée du Quai Branly, Arte et Program33. Chaque film de 26 min prend pour thème un objet particulier du musée qui sert d’introduction et de porte d’entrée, vers la culture des gens qui l’ont créé. Le but principal de la collection est, à chaque fois, de placer l’artefact au centre du film et d’avoir une compréhension de celui-ci selon différents points de vue : celui des gens de la communauté dont il est issu, mais aussi celui d’artistes, de conservateurs, de collectionneurs et de chercheurs d’autres cultures. Les histoires et les mythes, qui sont attachés à chaque objet choisi, sont particulièrement importants et mis en valeur dans la narration filmique. L’évocation des matériaux utilisés pour créer l’objet, les différents types de savoir et de savoir-faire qui l’habitent et la manière dont les artistes, par la transmission de techniques et de gestes, nous disent des choses de la façon dont ils pensent et pratiquent leur art ; sont des thèmes également au centre de ces films. Toutes ces différentes visions de l’objet ou de l’œuvre d’art sont reliées les unes aux autres au travers de différentes facettes. Cette vision globale met particulièrement en valeur la présence contemporaine de ces objets en montrant leur signification et leur importance, autant pour les membres de leur communauté d’origine que pour les gens de tous les pays.

Le doux parfum de la corruption

Clara Kuperberg

59min01

Journaliste spécialisée dans les affaires criminelles, Sally Denton a mené l’enquête sur les liens occultes qui unissent, aujourd’hui encore, les parrains de Las Vegas et les plus hautes sphères du pouvoir américain.