Savoirs

  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 831
  • 832
  • 833
  • 834
  • »

François Héran

05min49

Démographe, INED
François Héran, philosophe de formation, a tout d'abord mené des recherches dans la France rurale, au sud de l'Espagne et en Bolivie, en tant que sociologue et ethnologue. Directeur de recherche à l'Institut national des études démographiques (INED), il étudie actuellement le débat public et politique sur l'immigration en France et aux Pays-Bas, dans les années 2011 et 2012. Il s'intéresse particulièrement aux argumentations et à la rhétorique utilisées, et en établit une classification et une grille d'analyse pour comprendre leur fonctionnement. Pour illustrer son propos, François Héran prend le sujet de l'abattage rituel et observe la différence de traitement du débat en France et aux Pays-Bas.
Tous les portraits d'enseignants-chercheurs

Anne-Marie Turcan-Verkerk

05min44

Historienne, EPHE
Anne-Marie Turcan-Verkerk est historienne des textes, directeur d'études à l’École pratique des hautes études et responsable de l'équipe d'histoire des bibliothèques à l'Institut de recherche et d'histoire des textes. Elle mène ses recherches sur la transmission des textes et sur les processus de copie, d'annotation et en analyse les traces (listes, mentions...) dans les collections anciennes de livres, en particulier médiévales. Elle parle du projet Biblissima, projet d'observatoire du patrimoine écrit du Moyen-Age et de la Renaissance, qui vise à rassembler les sources sur les bibliothèques médiévales d'Occident. Ce portail, en accès libre sur Internet, permettra de fédérer toutes les données en ligne (livres anciens, informations documentaires des bases de données et textes disponibles en édition électronique).
Tous les portraits d'enseignants-chercheurs

Les banquets dans les cités grecques

Pauline SCHMITT PANTEL

58min29

Pourquoi manger en Grèce ancienne ? Cette question est posée dès les
mythes qui expliquent l’origine des hommes : le héros Prométhée en
instituant le sacrifice sanglant provoque la séparation entre le monde
des dieux et celui des hommes et désormais les hommes se définissent
comme des mangeurs de céréales et de viande. Les aliments, la diète et
les manières de table sont une préoccupation constante des auteurs grecs
depuis Homère jusqu’à Plutarque en passant par le recueil des livres de
médecine d’Hippocrate.
Ils permettent de définir une manière
d’être grec loin de la sauvagerie des bêtes et de l’absence de
civilisation des barbares. Ils sont aussi au cœur d’une réflexion
éthique sur les bonnes manières du corps et de l’esprit. Les Grecs ont
ainsi donné une importance particulière au mode de consommation
collectif des nourritures et de la boisson : le repas. Agamemnon, le roi
de Mycènes et chef de l’armée des Grecs, offre de grands banquets aux
guerriers sous les murs de Troie. À Athènes au Ve siècle avant J.-C. des
banquets qui rassemblent tous les citoyens ont lieu au cœur de la cité
lors des grandes fêtes religieuses. Plus tard, ce sont les riches
citoyens qui invitent au banquet tout ou partie de la population de leur
ville. Comment expliquer la place singulière du banquet dans la
civilisation grecque ? Par la commensalité se joue l’intégration aux
différentes formes de communautés : familiale, sociale et politique.
C’est autour d’elle que se construit l’identité civique.
Toutes les Conférences Campus Condorcet

Le site d'Erdemli (département de Kayseri)

Nilay Karakaya

43min08

Séminaire "Cappadoce, terre d'histoire et de cultures" 

Doç. Dr. Nilay Karakaya (Kayseri, Université Erciyes, Département d'histoire de l'art) 
Le site d'Erdemli
Lundi 30 janvier 2012 à 18h à l'IFEA

Evaluation sociologique des résultats des élections municipales de 2009

Erdal YAVUZ

37min31

mardi 21 avril 2009

Evaluation sociologique des résultats des élections municipales de 2009 - Erdal Yavuz

Loss of modesty: the adventure of Muslim Family from Mahalle to Gated Communities

Ayşe Çavdar

1h44min10

Ayşe Çavdar, doctorante en Anthropologie culturelle
à l'Université Viadrina Avrupa (Francfort)
donnera une conférence ayant pour titre
"Loss of modesty: the adventure of Muslim Family from Mahalle to Gated Communities"
Mardi 19 juin 2012 à 18h à l'IFEA

La nutrition au Paléolithique

Gilles DELLUC

54min12

Dans notre imaginaire, les hommes préhistoriques sont la proie des bêtes
féroces dans un désert glacé. Les préhistoriens se font pourtant
aujourd’hui une idée différente de nos ancêtres, tout particulièrement
des deux derniers d’entre eux, les hommes de Néandertal et de
Cro-Magnon, très proches de nous sur les plans morphologique et
intellectuel. On connaît mieux aussi leur mode de vie et leur
alimentation. Pour l’homme d’aujourd’hui, il y a sans doute des leçons à
en tirer pour lutter contre les maladies de surcharge et, notamment,
l’intolérance au glucose et le diabète de l’âge mûr. La simple
comparaison du régime de nos ancêtres paléolithiques avec le nôtre et
avec celui que recommandent les experts plaide en faveur de la nutrition
préhistorique. Il n’est, bien sûr, pas question de se priver des
apports récents de l’alimentation, comme certains ont voulu le faire. Ce
serait certainement un moyen pour l’homme d’aujourd’hui – et plus
encore pour celui de demain – de vivre mieux et plus longtemps.
Toutes les Conférences Campus Condorcet

Classes populaires et organisations militantes. Session 1, 2ème partie

1h30min00

Journées d'études
Classes populaires et organisations militantes : transformations sociopolitiques et recompositions des liens avec le monde associatif et politique.
Session 1 Travail politique, travailde socialisation politique
Discussion : Camille Hamidi (Triangle/Lyon 2)et Mathilde Pette (CLERSE/CERAPS)
Étienne Pingaud (ISP/Université de Nanterre), Le travail politique des militants associatifs deterrain. Encadrement des quartiers et socialisation à la politique
Benjamin Moallic (EHESS/CESPRA),"L'ongéisation des mouvements sociaux" ou la reconversion des rapports entre militants révolutionnaires et bases populaires en Amérique centrale. 

Classes populaires et organisations militantes. Session 2

2h19min54

Journées d'études
Classes populaires et organisations militantes : transformations sociopolitiques et recompositions des liens avec le monde associatif et politique.
Session 2 Usages populaires etrapport aux institutions politiques
Discussion : Tania Navarro (CURAPP-ESS)
Marion Carrel (CeRIES/Université Lille 3), Jérémy Louis (LAVUE/Université Paris OuestNanterre) et Aurélien Pidoux (Membre de la coordination
"Pas sans nous"), La coordination "Pas Sans Nous". Une nouvelle forme de lobbying politique des quartiers populaires ?
Vianney Schlegel (CLERSE/ UniversitéLille 1), L’engagement militant d’un collectif de sans-abris lillois : la maitrise du droit comme moyen d’action.
Cyrille Rougier (GRESCO/Université deLimoges), Défiance et conformisme. La mise à distance du politique dans une association de loisirs en milieu populaire.

Classes populaires et organisations militantes. Session 3, 1ère partie

47min57

Journées d'études
Classes populaires et organisations militantes : transformations sociopolitiques et recompositions des liens avec le monde associatif et politique.
Session 3 Rapports culturels,rapports de classe
Discussion : Nathalie Ethuin (CERAPS/Université Lille 2) et Maricel Rodríguez Blanco (CESPRA/ EHESS-CNRS)
Lionel Arnaud (SOI/PRISSMH/ UniversitéToulouse 3), Une politisation "pratique". Les mobilisations culturelles des habitants d'un quartier populaire de Fort-de-France.

Classes populaires et organisations militantes. Session 3, 2ème partie

1h25min05

Journées d'études
Classes populaires et organisations militantes : transformations sociopolitiques et recompositions des liens avec le monde associatif et politique.
Session 3 Rapports culturels,rapports de classe
Discussion : Nathalie Ethuin (CERAPS/Université Lille 2) et Maricel Rodríguez Blanco(CESPRA/ EHESS-CNRS)
Sophie Béroud (Triangle/Lyon 2), Les usages des activités sociales et culturelles par les élus syndicaux au sein des Comités d'entreprise : une relation aux classes populaires entre solidarité financière et promotion d’activités autonomes.
Francesca Quercia (Centre MaxWeber/Lyon 2), Les relations de classe dans les projets d'action culturelle mis en place dans les quartiers populaires. Une comparaison franco-italienne.

Classes populaires et organisations militantes. Session 4

2h34min47

Journées d'études
Classes populaires et organisations militantes : transformations sociopolitiques et recompositions des liens avec le monde associatif et politique.
Session 4 Injonction à la participationet normativité
Discussion : Sylvain Bordiec (LACES)
Catherine Neveu (IIAC – TRAM/EHESS), Politiser en contexte "peu politisé" ? Quelques paradoxes de la mise en oeuvre du développement du pouvoir d'agir dans des centres sociaux.
Thomas Chevallier (CERAPS/ UniversitéLille 2), Conséquences ou effets de la participation associative à la politique de la ville sur les classes populaires. Ethnographie d'un groupe associatif populaire du quartier de Lille-Moulins.
Samir Hadj Belgacem (CMH/ENS/ EHESS), Des rencontres malheureuses. Les militants communistes et l’échec de la politisation de la jeunesse des quartiers populaires.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 831
  • 832
  • 833
  • 834
  • »