Savoirs

Parcours du catalogue par genre

  • Genres Sciences de la nature et… Mathématiques
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 87
  • 88
  • 89
  • »

Forum Nîmois - Charles GIDE - DOWEK - 8 mars 2018

1h42min12

L’activité de notre association Charles Gide reprend, pour son cycle de conférences "le forum Nîmois Charle GIDE" Jean MATOUK président de l'assosiation et professeur des universités recoit Gilles
Dowek, le 8 mars 2018, à la maison du protestantisme à Nîmes.
Monsieur,

Nous
entendons quasi-quotidiennement parler des algorithmes. Nous savons, plus ou
moins clairement, qu’ils sont derrière la plupart, sinon, au sens propre,
toutes les applis dont nous nous servons quotidiennement sur notre téléphone
portables ou nos plaquettes.

Mais, en
vérité, nous n’en avons pas eu, dans nos études, de définition précise, même si
nous pensons grossièrement en saisir le sens.

Aussi
avons-nous décidé de faire appel à un ancien élève de l’école Polytechnique ,
mathématicien, logicien, informaticien et philosophe aujourd’hui chercheur à
l’Institut de recherche en informatique et automatique, et Professeur à l’Ecole
normale supérieure de Paris Saclay, pour nous éclairer sur ce point je dois
ajouter que vous avez reçu le grand prix de philosophie de l’Académie française
pour votre  livre : «  Les Métamorphoses
du calcul- Une étonnante histoire de mathématiques »  et que vous venez justement, de publier ,
avec Serge Abitboul, le temps des algorithmes

Je ne pense
pas porter beaucoup atteinte à votre exposé en me référant à Wikipédia qui nous
dit qu’algorithme vient du nom arabe d’un mathématicien perse du IXème siècle, Abu
Abdullah Muhammad ibn Musa Al-Kwatzimi, sans nous révéler quel est le rapport
entre les travaux de ce mathématicien et l’algorithme. ll était parait-il un
des fondateurs de l’algèbre, et nous avons justement invité pour début mai un
mathématicien algérien, Ahmed Djebbar, qui doit traiter de l’Algèbre  hier, aujourd’hui, demain. Il évoquera
notamment, comme il l’a déjà fait pour l’Académie de Nîmes, les apports arabes
à l’Algèbre.

Wikipedia
dit aussi que l’algorithme est une suite non ambiguë d’opérations et
d’instructions  permettant de résoudre un
problème et d’obtenir un résultat.

Mon
introduction pourrait s’arrêter là, ne serait que pour respecter votre propos,
si je n’avais pas découvert, en lisant le dernier livre de Harari :
«  Homo deus » , venant après « Homo sapiens » ,  qu’il nous dit finalement, que nous tous,
sapiens, ne sommes finalement qu’une combinaison d’algorithmes biochimiques. Le
fonctionnement de notre cerveau lui-même, dont on nous apprend en même temps
qu’il a un frère ou un cousin dans nos tripes, ne serait finalement que le
résultat d’algorithmes biochimiques, comme d’ailleurs, le pressentait Jean
Pierre Changeux, il y a vingt ans.

Nous avons
déjà accueilli un mathématicien, Président de l’Institut Poincaré, Médaille
Field 2010, Cedric Villani, aujourd’hui aussi député de Saclay, qui nous avait
expliqué le caractère mathématique du déplacement de la chauve-souris, retenant
l’attention de tout le public sur un thème plutôt austère. Je pense que vous
allez l’égaler en ce sens.

J’avais
remarqué dans un article qu’une femme célèbre avait évoqué les algorithmes dès
le XIXème siècle, mais j’avais perdu le document. Heureusement, vous la
connaissiez et me l’avez indiquée. En cette journée internationale de la femme,
rendons donc cet honneur à Augusta Ada King comtesse de Lovelace, née A da
Byron, (1815-1852), née et morte à Londres, dans les écrits de laquelle on
trouve le premier programme destiné à être exécuté par une machine

Mais je ne
voudrais pas terminer sans évoquer Dieu. Non pas parce que nous sommes dans la Maison
du protestantisme, mais parce que si, finalement, l’humanité fonctionne sur la
base d’algorithmes biochimiques, on doit se demander qui les a programmés.
Est-ce un pur hasard, à partir du big bang qui a initié l’explosion et
l’élargissement infini de l’univers, des milliards de milliards d’algorithmes
chimiques et biochimiques se déroulant, avec des milliards d’essais et
d’erreurs, et, finalement, une terre, avec une vie. Peut-être ailleurs, à des
années lumières, un ou plusieurs autres planètes semblables, hypothétiques,
dont Elon Musk conjecture qu’elle pourrait rencontrer des représentants de ces
vies, en leur envoyant sa voiture dans la fusée Falcon Heavy.  Ou bien y-a-t-il eu un dessein intelligent
comme disent certains ?

Je me
garderai bien de trancher cette question que, finalement, chacun d’entre nous
se pose de manière plus simpliste. Mais tout ce que je sais c’est qu’il est
certainement très utile de mieux comprendre grâce à vous ce qu’est un
algorithme.

La Corde vibrante

J. Bass

06min39

Détail de la propagation d'une perturbation localisée sur une corde tendue en trois parties : - mouvement de la corde dans un espace-temps figuratif ; - détail de la réflexion de la perturbation à une extrémité de la corde ; - mouvement réel de la corde.

La Convergence uniforme

J. Bass

16min45

Film d'enseignement de mathématiques correspond au niveau des deux premières années d'université. Une succession de dessins animés montre comment une suite de fonctions tend vers une fonction limite, et comment la limite conserve, ou ne conserve pas, les propriétés élémentaires des fonctions de la suite (continuité, dérivabilité, intégrabilité). La dernière séquence est une animation du "phénomène de Gibbs" relatif aux séries de Fourier.

#LundisNum 12/03/18 - Khalila Hassouna (Iconem), modélisation 3D et drones

1h31min33

Modélisation 3D et drones pour la conservation et l'étude de sites
archéologiques
ICONEM est une start-up fondée en 2013 par Yves Ubelmann, architecte de
formation. Spécialisée dans la numérisation en 3D du patrimoine en péril
ou méconnu, l’entreprise allie une technologie innovante, la
photogrammétrie par drone et au sol, à un mode de traitement des images
inédit. ICONEM mène des projets dans 14 pays, avec l’UNESCO, l’Aga Khan
Trust for Culture, plusieurs missions archéologiques françaises ou
encore le musée du Louvre.
Les modèles 3D produits permettent à la fois
aux chercheurs de disposer d’une documentation technique extrêmement
précise et au grand public de découvrir des sites d’exception,
aujourd'hui inaccessibles, tels que Palmyre ou Khorsabad.

Intervenant

- Khalila Hassouna (Iconem)

En savoir plus sur cette séance : http://bit.ly/inha_LN_180313

En savoir plus sur les Lundis numériques : http://bit.ly/inha_lundisnumeriques_1718

Carrés, carrés successifs

Marc BARBUT

07min27

Passage d'un carré au carré suivant - formule : (n + 1)2 = n2 + 2 n + 1.

Patricia Bouret - Erreurs et Tests statistiques

Patricia BOURET

58min58

Un test statistique  est un outil très puissant pour prendre des
décisions, cependant ils sont parfois très mal interprétés. Après une
petite introduction historique qui montrera que les débats autour de ces
notions remontent à Fisher, je me focaliserai sur les tests multiples
et j'introduirai les différents types d'erreur, celles qui sont faciles à
contrôler (Type 1) et celles qui sont plus difficiles à appréhender
(Type 2) que nous reformulons en terme de vitesses de séparation.

Patrick Dehornoy - La théorie des ensembles cinquante ans après Cohen

Patrick DEHORNOY

54min35

On présentera quelques résultats de théorie des ensembles récents, avec un accent sur l'hypothèse du continu et la possibilité de résoudre la question après les résultats négatifs bien connus de Gödel et Cohen, et sur les tables de Laver, qui sont des structures finies explicites, dont certaines propriétés combinatoires simples n'ont été établies jusqu'à présent que grâce à des axiomes de grand cardinal (non démontrables), une situation très paradoxale.

Giuseppe Buttazzo - One dimensional optimal reinforcements of elastic structures

Giuseppe BUTTAZZO

59min37

In this talk we study the optimal reinforcement of an elastic membrane,
fixed at its boundary, by means of a connected one-dimensional
structure. We show the existence of an optimal solution that may present
multiplicities, that is regions where the optimal structure overlaps.
Some numerical simulations are shown to confirm this issue and to
illustrate the complexity of the optimal structures when their total
length becomes large.

Christian Gérard - Aspects de la théorie quantique des champs en espace-temps courbe

Christian Gérard

54min01

La théorie quantique des champs est formulée d'habitude sur
l'espace-temps plat de Minkowski.
L'extension de ce cadre à des espaces-temps généraux permet de mettre en
lumière de nouveaux phénomènes quantiques qui surviennent en présence
d'un champ gravitationnel fort.

Nous présenterons tout d'abord le cadre algébrique de la théorie des
champs libres en espace-temps courbe, en traitant le cas modèle d'un
champ de Klein-Gordon.

Dans une deuxième partie nous aborderons les difficultés nouvelles dues à
l'absence d'un groupe d'isométries sur un espace-temps courbe, qui se
traduisent physiquement par l'absence d'un état de vide naturel.
Nous illustrerons ces difficultés par deux effets emblématiques de la
théorie des champs en espace-temps courbe, l'effet Unruh et l'effet
Hawking.
Enfin nous décrirons les avancées relativement récentes dans la
caractérisation d'états physiquement raisonnables en espace-temps
courbe, basées sur l'utilisation de l'analyse microlocale.

Jean-Louis Koszul - Interview à l'occasion des 50 ans du bâtiment de l'Institut Fourier

Jean-Louis KOSZUL

36min28

Jean-louis Koszul accompagné de Jacques Gasqu.

Aux questions : Ariane Rolland (CNRS) et Romain Vanel (CNRS).
A l'image : Fanny Bastien (CNRS).

Maciej Zworski - Fractal uncertainty for transfer operators

Maciej Zworski

57min09

I will present a new explanation of the connection between the fractal
uncertainty principle (FUP) of Bourgain-Dyatlov, a statement in harmonic
analysis, and the existence of zero free strips for Selberg
zeta functions, which is a statement in geometric scattering/dynamical
systems. The connection is proved using (relatively) elementary methods
via the Ruelle transfer operator which is a well known object in
thermodynamical formalism of chaotic dynamics. The talk will assume no
knowledge of the subject and I will also present applications of FUP to
properties of eigenfunction on compact hyperbolic surfaces due to
Dyatlov-Jin.

F. Santambrogio - Optimal Control, Differential Games, Mean Field Games, ...

Filippo SANTAMBROGIO

54min35

Optimal Control, Differential Games, Mean Field Games, and Pontryagin and Hamilton-Jacobi equations on probabilities
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 87
  • 88
  • 89
  • »