Documents pour «Portrait»

Rodlos

Kira Richards Hansen

19min39

Parcours initiatique d'une jeune adolescente de 14 ans qui travaille dans un garage et traîne avec une bande de copains. Dans sa quête d'identité, elle repousse sans cesse les limites, ce qui va la forcer à assumer de nouveaux aspects de sa personnalité.

Guillaume le désespéré

De Bérenger Thouin

13min15

C'est l'histoire d'un homme qui va traverser la guerre de 14-18 comme une furie. Guillaume Deyrolles fut tour à tour séminariste, matelot, canonnier, boxeur, soldat d'infanterie puis capitaine de régiment puis simple soldat à nouveau, vainqueur à Massiges, rescapé à Somain. Cet homme, qui a mené une expédition en Sibérie, qui fit de la contrebande en Afrique, était un aventurier, un escroc, un vagabond, à la fois lâche et héros, prince et paysan, mondain, chimiste, souteneur, ivrogne, employé de la compagnie Meunier, maître d'oeuvre du télégraphe, acrobate, intrigant, cabotin, mythomane, et puis, par-dessus tout, poète.

Mollusques

Justine Pluvinage

18min25

Inspiré d’une histoire vraie, Mollusques est un huis-clos tourné dans un chalet situé sur une dune du Nord de la France. Histoire de mœurs, règlement de compte, l’irruption d’un homme dans la quiétude familiale fait jaillir un drame, un non-dit, su de tous et pourtant bien refoulé. 
Les démons du passé jaillissent, le trouble s’installe, que faire de cet homme ?

Balade américaine en Flandres

De Jacques Loeuille

42min58

Portraits d’adeptes du mythe américain dans le nord de la France et en Belgique.

Ces adeptes sont éleveur de bisons, collectionneur d’armes de la guerre de sécession, village indien, troupe de théâtre western, groupe de reconstitution historique...

Ils forment les facettes d’une Amérique archaïque dont l’original aurait été égaré, ou qui habite quelque part en nous tous, identique et différent pour chacun, comme un génome.

Rencontre avec Hassan Massoudy

Linda Tahir Meriau

52min00

Quelques privilégiés amoureux de la calligraphie, rencontrent Hassan Massoudy en petit comité.

Ils lui posent des questions sur les outils, les techniques, la particularité de son geste...

En répondant aux questions Hassan Massoudy nous révèle quelques secrets sur le papier, sur les encres qu’il fabrique lui même à partir de recettes traditionnelles.

Il donne des conseils pour le tracé, la composition, l’apport de la couleur dans ses calligraphies... Avec beaucoup d'humilité et d'humour.

Rita Hayworth... et ils se réveillent avec moi !

Linda Tahir Meriau

26min06

"Put the Blame on me, Boy. Put the Blame on me". Gilda, retirant ses longs gants noirs en interprétant cette chanson impose définitivement Rita Hayworth comme le sex symbole absolu des sombres années 40.

Margarita Lopez Cansino est arrivée au cinéma par la danse. Elle est d’abord remarquée dans Seuls les Anges ont des Ailes.

Son talent de danseuse et comédienne éclate dans La Reine de Broadway (Cover Girl), au côté de Gene Kelly. C’est son époux Orson Welles qui, avec La Dame de Shanghai, rendra le plus bel hommage à sa beauté, à son étourdissante sensualité. Rita devient l’icône d’une époque de troubles où l’image des femmes à l’écran, après les progrès des années 30, se replie à nouveau sur l’archétype de la femme fatale.

Les hommes voit en elle l’entraîneuse de Gilda, la séductrice de Carmen et rêvent de se réveiller à côté de ce personnage éblouissant.

Ils oublient que derrière cette façade, la petite Margarita Cansino reste plus fragile que jamais. Un malentendu qui aura des conséquences dramatiques dans sa vie conjugale avec Orson Welles, Ali Khan et ses trois autres maris.

La couleur selon Alfred Hitchcock

Linda Tahir Meriau

26min10

Au cours de la deuxième partie de sa carrière, Alfred Hitchcock est confronté au problème du développement du cinéma en couleur.

Plus longtemps que la plupart de ses confrères, il restera fidèle au noir et blanc avec des films comme Le Faux Coupable (The Wrong Man) et Psychose (Psycho).

Mais le cinéma en couleurs va néanmoins constituer pour lui un nouveau domaine d’expérimentation sur la manipulation des émotions des spectateurs.

Hitchcock étudie tous les détails qui ont trait à la couleur. Suivant le caractère du personnage, il lui attribue une teinte pour le caractériser, sans faire appel à une action ou un dialogue trop ouvertement explicatifs.

Les codes de couleurs lui permettent de lancer des signes, des avertissements aux spectateurs, sans pour autant dévoiler toutes ses intentions.

Dans Sueurs Froides (Vertigo), Pas de Printemps pour Marnie (Marnie), Les Oiseaux (The Birds), Psychose (Psycho) Hitchcock fait appel à la symbolique des couleurs pour appuyer l’idée maîtresse qui sous-entend ses films.  

Mohamed Chouikh - Algérie mon Amour

Linda Tahir

53min05

En 1965, Mohamed Chouikh joue dans l’une des premières grandes réalisations algériennes, L’Aube des Damnés de René Vautier et Ahmed Rachedi.

En 1966, il joue dans Le vent des Aurès de Lakhdar Hamina. Le film reçoit le prix de première oeuvre à Cannes.

Jusqu’en 1970, Mohamed Chouikh se consacre essentiellement à sa carrière d’acteur au théâtre et au cinéma.

C’est le film de Michel Drach, Elise ou la vraie vie d’après le roman de Claire Etcherelli qui le révèle au public Français.

Dans les années 70 Mohamed Chouikh devient réalisateur pour la télévision algérienne.

En 1989, il réalise La Citadelle, sélectionné dans plus de 70 festivals internationaux et remporte une vingtaine de prix.

Pierre Bettencourt, l’intouchable

Linda Tahir

51min50

Pierre Bettencourt est un écrivain né en 1917. L’Intouchable, son œuvre la plus émouvante et personnelle me l’a fait connaître. Dans ses écrits, il distille ses sentiments. Dans sa peinture, il dépeint ses angoisses.

Il démarre sa carrière en tant qu’imprimeur, et rencontre les plus grands écrivains de son temps. Après des années de voyage, il finit par se poser en 1962 et fonde une famille.

En parallèle, il continue la peinture et les hauts-reliefs dans son atelier de Bourgogne, en restant fidèle à sa devise : « Chacun connaît de sa vie que le roman qu’il s’en fait » .

Le destin d'être roi

De Nikolaï Tomov

52min45

Ce documentaire retrace l’étonnant parcours politique de Siméon de Saxe-Cobourg Gotha. Au décès de son père en 1943, à l’âge de six ans, Siméon devient roi des Bulgares.

Après l’abolition de la monarchie par les communistes, il part en exil pour l’Egypte, puis l’Espagne. En 2001, il retourne dans son pays, où il gagne triomphalement les élections et devient Premier ministre. C’est donc lui qui conduit la République de Bulgarie vers son adhésion à l’Union européenne.

Siméon de Saxe-Cobourg Gotha est le seul ancien souverain dans l’histoire européenne revenu au pouvoir à la suite d’une élection démocratique.

Son portrait est illustré par de nombreuses images d’archive allant de la Première guerre mondiale à la chute du mur de Berlin, ainsi que par les témoignages de personnalités européennes.

Que représente aujourd’hui le destin d’être roi ? C’est l’aboutissement d’une éducation basée sur un sens aigu du devoir et de la responsabilité.

Si en Bulgarie, Siméon de Saxe-Cobourg Gotha suscite des réactions contrastées, il bénéficie en Occident d’une notoriété incontestable qui a contribué à renforcer la réputation de son pays.

Duvoisin - Voyage en aquarelle

Linda Tahir Meriau

1h00min24

Illustrateur industriel et publicitaire, Michel Duvoisin décida un jour de se consacrer entièrement à l’aquarelle.

Son talent de dessinateur mis au service de son art donne une qualité de perspective unique aux profondeurs de ses compositions.

Son amour du croquis de reportage l’amène à composer de nombreux carnets de voyage, sillonnant les petits villages de France en s’offrant un joli détour par Venise.

Dans ce film, Michel révèle à travers des cours et des stages, les secrets de son travail.

Point de départ

De Thibault De Chateauvieux

21min55

Thibault veut faire un documentaire sur son frère. Entre son somnambulisme et ses doutes sur ce qu'est un documentaire, voilà qui est plus facile à dire qu'à faire.