Documents pour «parfum»

Chronique des pygmées babongo 2007 : Préparation du parfum remède & traitement

Alain EPELBOIN

50min16

Maison de Loundu Daniel à Moughombofouala, le 26 fév 2007, (Ogoué Lolo, préfecture de Koulamoutou, Gabon)

1 ère partie
CHRONIQUE DES PYGMÉES BABONGO 2007 : DIVINATION PAR LA CHUTE DE MORCEAUX D'ÉCORCES

2 ème partie
CHRONIQUE DES PYGMÉES BABONGO 2007 : CUEILLETTE RITUELLE DE REMÈDES


3 ème partie

Pièce-cuisine de la maison de Loundu Daniel à Moughombofouala, le 26 fév 2007 (Ogoué Lolo, préfecture de Koulamoutou, Gabon) : Maquette brute provisoire

La troisième phase de la consultation a lieu dans l'espace féminin de la maison, avec l'assistance de l'épouse et du fils du guérisseur. Elle est précédée par la rénumération du guérisseur en billets de 10 000 CFA, qui complètent les 5000 déposés au pied de l'arbre consacré pour la divination en forêt.

Ce temps consiste dans la préparation très ritualisée d'un flacon de parfum protecteur, à partir d'un flacon neuf apporté par le client, complété des ingrédients rapportés des excursions précédentes et de divers éléments extraits du sac d'objets rituels du devin-guérisseur.

La fabrication du remède est émaillée de causeries, d'explications, de conseils, d'incantations, de constitution d'un autel avec mise en scène des objets du sac et de ceux apportés par le client, de séquences divinatoires et de gestes rituels (jet d'icones divinatoires, allumage et extinction de bougie, onctions de parfum-remède, passage entre les jambes du guérisseur,...). Elle est réalisée devant et avec la participation du client et de ses parents, en partageant des libations des différents alcools, offrandes apportées par les clients.

Le flacon de remède protecteur est remis au consultant, avec des indications précises quant à son usage (flacon sous le lit et onction de parfum en cas de situation difficile).

Après un temps de repos dans le salon de réception, avec une démonstration d'ajustement d'un filtre sur une cigarette de tabac brun, le client et ses compagnons s'en retournent à pied, avec prise de rendez vous pour quelques jours plus tard.

Chronique des pygmées babongo 2007 : Divination par la chute de morceaux d'écorces

Alain EPELBOIN

14min46

En forêt à proximité de Moughombofouala, 26 fév 2007, (Ogoué Lolo, préfecture de Koulamoutou, Gabon)




1ère partie
Loundou Daniel, aidé d'un de ses fils pratique en forêt une consultation divinatoire , au pied et à l'aide de son arbre consacré, pour un jeune urbain, innocent, qui est menacé de mort (physique et mystique) par les parents d'un ami, décédé après qu'il lui ait payé une bouteille d'alcool.

Le jeune homme, accompagné de ses parents, vient consulter pour obtenir protection, que ce soit contre ses agresseurs ou la procédure judiciaire mise en branle et plus globalement, santé et réussite.

La consultation de l'oracle innocente le jeune homme et autorise le guérisseur à lui préparer un flacon de parfum protecteur, dont le premier ingrédient est un peu de poudre de l'écorce de l'arbre consacré.

Après que son assistant ait disposé le contenu d'un sac d'objets rituels au pied de l'arbre consacré, le guérisseur communique avec l'esprit tutélaire par des offrandes, notamment de la fumée de cigarette, du parfum et des paroles. Il invite d'abord le client à dire son affaire au contact de l'arbre.

Puis, le devin-guérisseur effectue la divination proprement dite : il pose une question à l'esprit, détache un fragment d'écorce de l'arbre consacré et le laisse tomber. Selon que la partie sèche de l'écorce est tournée vers le haut ou le bas, la réponse est positive, ou négative. C'est une divination de type binaire qui implique que le devin pose de nombreuses questions, balayant toutes les éventualités.
2 ème partie
CHRONIQUE DES PYGMÉES BABONGO 2007 : CUEILLETTE RITUELLE DE REMÈDES

3 ème partie
CHRONIQUE DES PYGMÉES BABONGO 2007 : PRÉPARATION DU PARFUM REMÈDE & TRAITEMENT