Documents pour «crimes de guerre»

The Body Collector De Zaak Menten

De Tim Oliehoek

2h23min07

Un journaliste enquête et dénonce un célèbre homme d'affaire hollandais qui a construit sa fortune et une impressionnante collection d'oeuvres d'art en commettant des crimes de guerre.

Juger, après le régime Khmers rouges (2)

32min38

Marcel Lemonde, ancien juge d'instruction aux chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), aborde la première partie de son récit, après l'introduction (film1). Présentation du fonctionnement du tribunal et de sa mise en place en 2006. Circonstances du procès de Duch (responsable du centre de torture S21, et de milliers de morts) pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre, etc.    Procès de Duch instruit en un an, environ, en août 20018. Procès de Nuon Chea, Ieng Sary, Khieu Samphan et Ieng Thirith dans un 2ème temps, ces quatres hauts dirigeants kmmers étaient accusés de crime contre l'humanité, crimes de guerre et génocides visant deux catégories de population : - les chams (minorité musulmane cambodgienne) - les vietnamiens vivant au Cambodge Le procès était en cours lors du tournage de cette vidéo.   Cette vidéo a été réalisée à l'occasion de la 50ème séance du séminaire public de recherche "Enfermements, justice et Libertés", le 19 février 2013 (Séminaire indisciplinaire sous la direction scientifique de Pierre-Victor Tournier), où Marcel Lemonde était le conférencier. Filmé au CHS - Montage documentaire

GSF-Approche historique des violences sexuelles en temps de guerre

Fabrice Virgili

37min59

2ème journée humanitaire sur la santé des femmes dans le monde Vendredi 6 mars 2009. Palais du Luxembourg, 15 rue de Vaugirard 75006 Paris : Journée organisée à l’occasion de la journée mondiale de la femme 2009 Sous la présidence de Mme Simone Veil, membre de l’Académie Française. Marrainage de Mme Michèle André, sénatrice du Puy-de-Dôme, présidente de la délégation du Sénat aux Droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. 10h10 Approche historique des violences sexuelles en temps de guerre Fabrice Virgili, historien, chargé de recherche CNRS - IRICE Voir l'ensemble des vidéos SCD Médecine.

L'armée, la torture et la République

Raphaëlle BRANCHE

50min23

L'existence de la torture pendant la guerre d'Algérie ne peut être niée. Cette pratique de l'armée française sur le territoire algérien est une chose avérée. Dès l'époque de la guerre des témoignages existent sur le sujet, des rapports sont communiqués régulièrement aux responsables politiques pour les en informer. On s'attachera donc moins à la pratique, mais plus à la manière dont cette violence interdite par la loi, interdite par le droit a été prise en compte par les hommes politiques français pendant toute la période.
Comment les hommes politiques français étaient informés de la torture et que savaient-ils exactement? Quelles ont été leurs attitudes et peut-on repérer une évolution au court de la guerre ? Il faut se demander si l'armée, instrument dans les mains des politiques, a été incitée à mettre un terme aux violences illégales développées en son sein ou si elle a, au contraire, été encouragé à les continuer. Et dans ce cas, qu'elles en ont été les conditions. L'analyse de cette attitude ne peut pas se focaliser exclusivement sur la torture. Pour être bien comprises, ces violences doivent être replacées dans le contexte plus général des violences caractéristiques de cette guerre, coté français comme coté algérien.