Documents pour «élevage»

Meat

De David White

1h12min19

MEAT est l'histoire moderne des animaux que nous mangeons, racontée par les gens que nous n'entendons pas, du chasseur solitaire qui croit que tout le monde a besoin d'être éduqué à propos de leur nourriture, à un éleveur de porcs industriel qui soutient que l'argent n'est pas son principal moteur.  MEAT est un documentaire révélateur et stimulant qui ne vous dit pas quoi penser - mais qui donne un nouvel éclairage sur les gens, la terre et tout ce qui se cache derrière les rayons des supermarchés.

Cousin comme cochon

De Mathurin Peschet

52min34

La Bretagne, c’est la terre du cochon par excellence. Cette région de 3 millions d'habitants produit près de 14 millions de porcs par an. Malgré cette profusion, les cochons sont devenus quasiment invisibles. Ils ont pourtant bien des choses à nous raconter. Tour à tour choyé, sacré, rejeté, rationalisé, ce mammifère omnivore renvoie l'homme à ses propres travers depuis des millénaires. Des élevages industriels à la zootechnie en passant par les contes de notre enfance ou la crise porcine, Cousin comme cochon suit la quête d’un Breton dans l’univers singulier de cet animal si proche de nous.

Les spécificités de l’élevage en zone tropicale - The specificities of livestock farming in the tropics

41min38

L’intervention d’Harry
Archimède porte sur les spécificités de l’élevage en zone tropicale, humide ou
sèche : ressources diverses et variables, difficultés des conditions
d’élevage, adaptation au milieu des espèces, nécessité d’innover, fonctions
culturelles marquées.

La multifonctionnalité de l’élevage - Livestock is multifunctional

47min57

En
ouverture des conférences du séminaire EIR-A 2017 portant sur les enjeux de
l’élevage, Anne Mottet dresse un portrait général de la consommation
alimentaire humaine dans le monde et en particulier de la consommation de
protéines. Elle décrit également le rôle du bétail, dans la valorisation de
surfaces et de ressources non valorisées autrement ainsi que dans l’entretien
du territoire, et la source essentielle de revenus qu’il représente pour les
plus pauvres. Enfin, elle aborde les fonctions environnementales.

Le Retour à La Terre

52min39

Les espaces désertifiés du territoire français, l'Ardèche en particulier, sont le théâtre d'un « retour à la terre », exprimant pour certains le refus des contraintes liées au système économique libéral et à la société urbaine et de consommation, ou pour d'autres des aspirations écologiques et le besoin de changer de cadre de vie. Dans ce film de 52 mn, produit par le CHS, et réalisé par Jeanne Menjoulet, l'historienne Catherine Rouvière, auteur de l'ouvrage  "Le retour à la terre - L'utopie néo-rurale en Ardèche depuis les années 1960, paru aux P.U.R., développe quelques thématiques étudiées dans son ouvrage.  Les différentes vagues de néo-ruraux, des hippies du début, aux néo-ruraux d'aujourd'hui, en passant par la vague la plus nombreuse, celle de la seconde partie des années 1970 (symbolisant un « déplacement de l’utopie ») sont ainsi analysées, ponctué d’extraits de témoignages ou de films d'archives. Sont aussi décrits par l'auteur les rapports parfois conflictuels entre les néo-ruraux et les habitants "autochtones" (choc de cultures et de valeurs, en particulier dans le cas de la vague hippie), l'exemple du conflit autour de la chasse (aux sangliers notamment) montre aussi les enjeux sous-jacents de ce type de conflits. Les modes d'intégration des néo-ruraux qui incluent l'engagement dans le syndicalisme et l'engagement dans la politique locale constituent un autre axe d'analyse. Pour finir, c'est l'apport fondamental des néo-ruraux à l'économie et la vie locale (notamment en termes démographique, et par leur approche intégrée, allant de la production à la commercialisation, leur permettant de travailler sur de petites surfaces) qui est souligné. Au-delà de l'échelle locale du département de l’Ardèche et de la région Rhône-Alpes, cette histoire permet d’en dégager la signification et la portée au plan national. Production film : CHS Réalisation, entretien, image et montage : Jeanne Menjoulet crédits images : Le film a pu être réalisé grâce à l’aimable autorisation des institutions et auteurs suivants : Conseil général Départemental de l’Ardèche (fonds photographique CG07) Ardèche Images Production Benleu Ben, film de 1976. Auteur-Réalisateur : Jean-Marie Barbe, Jean-Jacques Ravaux. DVD disponible ici : http://www.lussasdoc.org/film-benle... Les moissons de l’utopie, 1995. Il est possible de commander le DVD sur le site d’Ardèche Images : http://www.lussasdoc.org/film-les_m... L’école documentaire de Lussas Ardèche Images Film Paysages avec Lutte film collectif réalisé par la 11eme promotion du Master 2, documentaire de création. Lien : http://www.lussasdoc.org/canard_ou_... La Bergerie Nationale : Dessine-moi un paysage bio, Images et montage : Lionel Goupil ; réalisé en 2012 par Lamia Latiri-Otthoffer, Nathalie Arrojo et Lionel Goupil. Le film intégral, ainsi que ses 14 bonus (entretiens avec Robert Delage, Thierry Geffray, Bérangère Colomb...), est visualisable à partir du site de la Bergerie Nationale : http://www.bergerie-nationale.educa... Jürgen J. Köster Autour du café de la lune, film de 2011. Contact et coordonnées : http://www.cine-ci.com/ CHT de Nantes (via Xavier Nerrière) - fonds photographique archives Paysans-Travailleurs. Lien vers le Centre d’Histoire du Travail de Nantes : http://www.cht-nantes.org/ Confédération paysanne Ardèche (via Jacques Deplace, Mathieu Poisson) - fonds photographique. Lien : https://conf07.wordpress.com/ Ardelaine (via Béatrice Barras). Le site Ardelaine : http://www.ardelaine.fr/, les films Ardelaine : https://www.youtube.com/user/Ardelaine Le livre de Catherine Rouvière, "Le retour à la terre - L’utopie néo-rurale en Ardèche depuis les années 1960" est paru aux P.U.R., avec une préface de Pascal Ory et le soutien du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (université Paris 1 Panthéon Sorbonne-CNRS) et du département de l’Ardèche.

D'un modèle de ferme à un jeu participatif - A research trajectory driven by scaling out: from a detailed farm model to a participatory board game

16min14

Dans le cadre d’une table ronde sur les
sciences participatives, Guillaume Martin présente un
« serious game » utilisé dans le cadre d’ateliers participatifs.
Face à la difficulté de transposer les résultats de
la recherche dans les pratiques des conseillers agricoles et des
agriculteurs, ce jeu a été développé pour représenter la vie d’une
exploitation agricole – conception et adaptation des système fourrager-,
les données propres à chaque contexte local pouvant être paramètres.

Entre objet et sujet, comment (re)penser l’animal aujourd’hui - Between object and subject , how can we (re)create a new concept of ‘’animal’’ nowadays ?

19min13

Dans le cadre d’une table ronde sur
"Entre objet et sujet, comment (re)penser l'animal aujourd'hui ? »,
l'intervention de Jacques Servière porte sur la conception de bien-être
animal, sur la législation et son évolution, sur
les principaux acteurs en France et à l’international et sur la
perspective de création d’une norme « bien-être animal ».

Une intervention discutable en production porcine : la castration chirurgicale des mâles - A questionable intervention in the production of pigs: surgical castration of males

11min07

Dans le
cadre d’une table ronde sur "Entre objet et sujet, comment
(re)penser l'animal aujourd'hui ? », l'intervention d’Armelle Prunier a
porté sur la castration chirurgicale porcine des porcs mâles : conditions
de réalisation, réglementation actuelle et alternatives à cette pratiqu.

Automatisation et relation Homme-Animal

35min36

Dans
le cadre d’une table ronde sur "Entre objet et
sujet, comment (re)penser l'animal aujourd'hui ? », l'intervention de Florence King-Eveillard (Institut de l'élevage) a pour objet « Automatisation et relation Homme-Animal » et présente les travaux en sociologie de l'Institut dans l'étude des représentations sociales sur l'activité d'élèvage.

Préserver la diversité des animaux d’élevage - M. Tixier INRA

13min14

À l’occasion de l’Exposition universelle de Milan
en 2015, 24 experts ont fait le point sur l’état des connaissances
scientifiques dans différents domaines portant sur l’environnement,
l’agriculture et l’alimentation, dans la perspective d’une alimentation durable
à l’échelle mondiale.

Ces conférences, d’une durée de 10 à 15 minutes,
permettent d’avoir une vision d’ensemble des enjeux actuels qui mobilisent la
recherche agronomique et vétérinaire.

Science de la neige, Nautijaur, Laponie suédoise, 12 novembre 2010

Samuel ROTURIER

02min49

Version suèdoise, sous-titrée en français : Dans le Sápmi, vaste région du nord de l’Europe encore appelée Laponie, les Samis éleveurs de rennes sont des experts de la neige. Pour atteindre le lichen dont ils se nourrissent, les rennes doivent creuser le manteau neigeux, dont les propriétés n’ont cesse de se transformer tout au long de l’hiver. La science de la neige samie ne se limite pas à l’immense diversité des mots qu’ils utilisent pour nommer et classifier la neige qui a été soulignée maintes fois par les linguistes, elle montre également une compréhension intime des processus physico-chimiques qui sont à l’œuvre. Dans ce film un éleveur décrit les échanges thermiques dans le manteau neigeux depuis le début de la saison. En creusant un trou, il explique pourquoi la couche de glace formée sur le sol à la suite d’un redoux a disparu, rendant à nouveau le lichen accessible pour les rennes. Version suédoise, sous titrée en anglais : Science de la neige, Nautijaur, Laponie suédoise, 12 novembre 2010 http://www.canal-u.tv/video/smm/the_science_of_snow_nautijaur_lapland_12_november_2010.21384 Version suédoise : Snöns vetenskap, (version suédoise de "Science de la neige, Nautijaur, Laponie suédoise, 12 novembre 2010") http://www.canal-u.tv/video/smm/snons_vetenskap_version_suedoise_de_science_de_la_neige_nautijaur_laponie_suedoise_12_novembre_2010.21543

1. Modes de vie et biodiversité

Serge BAHUCHET

05min31

Serge Bahuchet revient sur quelques usages fondamentaux de l'environnement par les populations humaines : chasse, collecte, élevage et agriculture. Il met en évidence la complémentarité de ces usages, la spécialisation des individus ou des populations, ainsi que l'ensemble des savoirs associés à ces milieux naturels, fondement de l'ethnoécologie.