Documents pour «identité culturelle»

Domestic architecture of the Early Bronze Age in Anatolia

Bérengère PERELLO

1h09min54

Domestic architecture of the Early Bronze Age in Anatolia
Par Bérengère Perello (CNRS, Maison de l’Orient et de la Méditerranée)
Réalisé le 14 avril 2010

Les Français

De Guy Girard

1h27min14

“L'entreprise est ambitieuse : filmer un sentiment. Un sentiment à la fois profond et qui porte à controverse, le sentiment d'être français. Où en est l'identité française ? Comment, par quel processus, même si l'on n'en est pas originaire, se sent-on ancré ou pas dans la continuité historique de la France ? Qu'est-ce qui a changé depuis une vingtaine d'années ? C'est porté par ce questionnement que Guy Girard a fait son "Tour de France". Il a sillonné le pays à la recherche de ce qui constitue l'identité française aujourd'hui. Il a filmé les Français dans leur diversité, dans leur vie, en couple ou en groupe, en famille comme au travail. Son parti pris esthétique et son intuition cinématographique l’ont amené à des rencontres singulières, à travers lesquelles il a tenté de décrypter le sentiment d'appartenance, le sentiment de la citoyenneté française, pour composer un film en forme de portrait mosaïque de "l'être français".”

Présentation d'ouvrage Renouveau de l’Islam en Asie Centrale et dans le Caucase

Bayram BALCI

1h35min20

Dans le cadre du séminaire " Sociologie politique de la Turquie contemporaine"

Soumises
à l’œil de Moscou et au contrôle étroit du fait religieux durant toute
la période soviétique, les sociétés centrasiatiques et leur rapport à
l’islam ont connu des parcours quasiment similaires. L’isolement du
reste du monde musulman, arabe, turc, iranien et sud-asiatique et
l’expérience soviétique ont favorisé l’émergence d’une forme d’islam
originale et distincte, ayant ses propres caractéristiques. La fin de
l’URSS en 1991 a été une date charnière, qui marque la rupture avec le
système et l’idéologie soviétique et inaugure une période de transition
délicate faite de profondes transformations tant politiques, économiques
et sociales que culturelles et religieuses. Ces mutations ont été à la
fois voulues et imposées par la fin de l’empire et l’exigence de
construire une souveraineté nouvelle, alors que ni les populations ni
les élites locales n’y étaient préparées.

La
construction d’une identité nationale et culturelle propre, via
l’identité religieuse, figure au premier rang des tâches des nouveaux
Etats depuis la fin de l’ère soviétique. Elle coïncide aussi dans le
temps avec l’entrée des Etats d’Asie centrale et du Caucase dans le
phénomène de la mondialisation du religieux, qui rend ces sociétés plus
perméables aux influences extérieures. Ainsi, tant à l’intérieur qu’à
l’extérieur, les diverses forces et dynamiques sociales et religieuses
tiraillent et influencent l’islam traditionnel et favorisent l’émergence
d’un nouvel Islam dans chaque pays.

De
nombreux travaux, réalisés tant par des analystes occidentaux que
locaux, ont décrit ces nouvelles formes d’islam. Or, très peu d’entre
eux abordent dans un même effort d’analyse croisée les dynamiques
internes et externes à l’œuvre dans cette nouvelle recomposition et
comparent les influences islamiques provenant de Turquie, d’Iran, de la
péninsule arabique et du sous-continent indien. Or, elles contribuent à
l’extrême diversification et pluralisation de l’islam de ce vaste espace
géographique.

Champions factory Saison 01 - 6 épisodes

De Laurent Bouit

Le sport est aujourd'hui le spectacle qui fédère et rassemble le plus, partout autour du monde. Dans de nombreux pays, le sport participe même pleinement à la construction d'une identité nationale et certains sports sont devenus indissociables de la nation qui les porte.
D'autres pays vibrent tout aussi intensément pour un sport sans pour autant dominer la scène internationale. enfin, il arrive qu'un sport émerge grâce à une génération exceptionnelle, qui provoque un engouement sans précédent. Champions factory se propose d'explorer ces cas uniques où un sport rencontre un peuple.

Pawit Raogo et la vieille menteuse

De André-Daniel Tapsoba

18min14

Dans le village de Luna, blotti au creux de la rivière qui arrose la savane du Mogho, vivent Pawit Raogo, un jeune homme de vingt ans, et ses parents.

Non loin de la concession des Raogo, il y a la vieille Maa Toogo, une octogénaire courbée par le poids des années et qui, selon les rudes principes ancestraux, mériterait respect et considération si seulement son comportement ne l’avait pas éloignée de la communauté.

Balade américaine en Flandres

De Jacques Loeuille

42min58

Portraits d’adeptes du mythe américain dans le nord de la France et en Belgique.

Ces adeptes sont éleveur de bisons, collectionneur d’armes de la guerre de sécession, village indien, troupe de théâtre western, groupe de reconstitution historique...

Ils forment les facettes d’une Amérique archaïque dont l’original aurait été égaré, ou qui habite quelque part en nous tous, identique et différent pour chacun, comme un génome.

Les vacances au bled

Linda Tahir Meriau

52min46

Les vacances au bled... Tous les immigrés de France où d’ailleurs se rendent dans leur pays d’origine une à deux fois par an.

La maison qu’ils ont construite est un lieu où ils se sentent vraiment chez eux ; ils l’ont vu s’agrandir chaque été.

Les vacances au bled, c’est aussi le parfum nostalgique de l’enfance. Ils se rendent au pays pour se ressourcer, voir ceux qu’ils ont quittés souvent malgré eux. Les parents emmènent leurs enfants en vacances pour qu’ils apprennent leur langue maternelle, leur tradition et surtout pour qu’ils connaissent leur terre.

Les 12 Enfants du rabbin

De Yaël Bitton

1h35min03

"Les 12 enfants du rabbin" histoire d'exils et de fragmentations, trace le portrait d'une famille juive, les Bitton, depuis leur départ du Maroc vers Israël au début des années 1960.
Sont-ils partis pour accomplir leurs aspirations messianiques ancestrales, ou pour participer aux promesses du sionisme ?
Le film suit les douze frères et soeurs à travers trois continents et quatre langues, révélant les conséquences de l'immigration sur la famille. Leurs révélations font résonner l'écho de liens familiaux indestructibles, de mythologies collectives et personnelles, d'espoirs et de déceptions.

Paris, Kabylie

De Yves Pezet

53min55

Alors qu’il a douze ans, Mohand quitte la Kabylie et ses repères d’enfant pour rejoindre son père en France. Ce déracinement s’inscrit comme une expérience douloureuse qu’il vit comme un double abandon.
Comme la plupart des garçons de cette génération, Mohand est séparé de sa mère pour retrouver un père qu’il connaît peu...
La kabylie a vu de nombreux hommes quitter leur village pour immigrer en France et faire vivre leur famille. Entre rupture affective et décalage culturel, ils se construisent une nouvelle histoire.

Princesse Mossi Africaines de la tradition

De Thibault Gerbaud

51min53

Au Burkina Faso, deux mois après les dernières pluies, une foule est rassemblée en brousse auprès d'une habitation en paille. Le roi du Yatenga enfourche son cheval paré pour l'occasion, une centaine de femmes encadrées d'hommes armés de gourdin le suivent en file indienne... Au sein de leurs quartiers, des femmes évoquent le mariage et l'éducation propres à leurs statuts de reine et de princesse de la société traditionnelle mossi. En rapportant une histoire dynastique, un héritage, et portant une culture, une identité, elles dépeignent une double réalité, celle d'hier et celle d'aujourd'hui. Elles dévoilent ainsi leur acceptation et leur critique de la société actuelle où la place de la femme se re-définit. Fidèle à l'enquête ethnographique, Thibault Gerbaub peaufine son travail d'auteur-réalisateur de documentaire de proximité. Son immersion et sa recherche lui permettent alors de recueillir une image toute de spontanéité et de réalisme.

Le cinéma à l'épreuve de la mondialisation

René BONNELL

1h15min37

La politique cinématographique n'a jamais été objet de consensus international. Traité comme une marchandise ordinaire par une majorité d'Etats adeptes du libre échange, le film est considéré par une poignée d'autres, sous la pression d'une partie de leurs opinions, comme une oeuvre d'art dont il faut protéger l'élaboration et la circulation.
La France, championne de l'exception culturelle, a convaincu ses partenaires de mettre le cinéma et l'audiovisuel à l'abri de la libre concurrence. En même temps, au nom du principe de non discrimination, elle a dû étendre les bénéfices de son système d'aide aux ressortissants de l'Union européenne tout en valorisant les oeuvres d'expression originale française. Ces réformes ont accru la complexité du dispositif de soutien et le rendent inexportable. Cantonné dans une ligne défensive, les tenants de l'exception culturelle n'ont pas réussi à imaginer une politique qui garantit à terme la sauvegarde, voire le rayonnement de la création cinématographique européenne.
Le développement technologique fragilise le droit des auteurs et facilite une pénétration déjà écrasante des produits américains. Les Européens, animés sur le sujet de convictions très variables, mènent la bataille en ordre dispersé. On parle déjà d'abandonner la règle de l'unanimité pour traiter de ces questions. L'Europe et la France sont à la croisée des chemins pour tenter de définir une stratégie qui protège l'autonomie culturelle de l'Europe c'est à dire son identité.